Warner Bros. Actualités

WB95 : Top 5 des plans-séquences

Publié

WB95 : Top 5 des plans-séquences

Pour fêter ses 95 ans, Warner Bros. revient sur les œuvres inoubliables du catalogue et leurs petits secrets. Cette semaine, (re)découvrez les 5 meilleurs plans-séquences.

Allant de quelques dizaines de secondes à de longues minutes, un plan-séquence est une suite d'actions restituées telle qu’elle a été filmée. En montrant l’intégralité d’une scène sans coupure, il permet de renforcer l'impression de réalisme ou d'immerger le spectateur dans l'action. En travellings, en images panoramiques ou bien en alternant les mouvements de caméra, ces séquences ajoutent de la fluidité aux longs-métrages en permettant aux cinéastes, et à leurs chefs opérateurs, de prouver leur maîtrise de la caméra. Découvrez le top 5 des plans-séquences dans les films et séries !

1. Orange Mécanique

Maître absolu des techniques cinématographiques, Stanley Kubrick a tourné de nombreuses scènes en plan-séquence. Celles de Shining, filmées en steadicam, sont restées culte. Mais même avant d’utiliser cette technique de stabilisation du cadre, le cinéaste avait déjà usé du plan-séquence dans Orange Mécanique. Dès la scène d’ouverture, un long travelling arrière présente Alex et sa bande de Droogies. Les quatre hommes angoissants boivent du lait plus dans l’étrange Korova Milkbar.

Ce plan de plus d'une minute trente permet d’installer directement l’atmosphère pesante du film juste après les cartons du générique. L'objectif s’éloigne progressivement du visage maquillé d’Alex, entouré de sa bande, pour laisser place au décor dérangeant et psychédélique du lieu. Des sculptures de femmes nues apparaissent petit à petit dans le Korova Milkbar. Pour les créer, le chef décorateur John Barry s’est inspiré du travail du sculpteur anglais Allen Jones.

Orange Mécanique est disponible en édition limitée Steelbook Blu-ray.

2. Gravity

Véritable claque cinématographique, Gravity d’Alfonso Cuarón relate l’histoire de la première expédition spatiale du docteur Ryan Stone (Sandra Bullock) aux côtés de l’astronaute Matt Kowalsky (George Clooney). Évidemment, l’excursion ne se passe pas comme prévu, ce qui donne lieu à des scènes sublimes. Le réalisateur a laissé libre court à son inspiration pour créer de somptueux plans-séquences, notamment grâce aux effets numériques.

Dès le début du film, les spectateurs en prennent plein la vue dans un gigantesque plan-séquence de 17 minutes qui montre l’espace à plusieurs échelles. La caméra se balade du plus grand, c’est-à-dire de la vue de la Terre depuis l’espace, au plus petit, soit le travail minutieux de Ryan Stone sur un satellite à l'extérieur de la navette spatiale. Alfonso Cuarón explique avoir jonglé avec ces « plans élastiques », en allant d’une vue panoramique à un très gros plan dans le but de renforcer le sentiment de claustrophobie chez le spectateur.

Gravity est à découvrir en DVD, dans le coffret Espace.

3. Il était une fois en Amérique

Il était une fois en Amérique de Sergio Leone

Il était une fois Sergio Leone, père du western spaghetti, et réalisateur de films culte tels que Pour une poignée de dollars ou Le Bon, la Brute et le Truand. Sa trilogie Il était une fois dans l'Ouest, Il était une fois la révolution et Il était une fois en Amérique demeure célèbre grâce à ses intrigues anglées sur des périodes capitales de l’histoire de l’Amérique. Le troisième volet, sorti en 1984, est le dernier long-métrage réalisé par Sergio Leone, devenu légendaire pour son casting, l'ampleur de la production, les dépassements de budget et les différentes versions (dont une inédite de 10 heures).

Le film prend place dans un contexte de Prohibition, dans les quartiers de New-York où règne le crime. Le spectateur y suit l’histoire de Noodles, alias Robert De Niro, dans un récit non-chronologique. Révélateurs de la solitude des hommes dans une grande ville, les plans lents s’enchaînent dans le film. Mention spéciale pour la scène où Noodles revient au Fat Moe's, le bar de son ami d’enfance. Dans un court plan-séquence sublimé par la musique d’Ennio Morricone, on voit Moe fermer son commerce, à travers la vitrine, avant de découvrir que son ami lui téléphone depuis la cabine de l'autre côté de la rue. Les différents mouvements et travellings de la scène accompagnent la nostalgie décrite par cette scène.

Redécouvrez le classique Il était une fois en Amérique dans le Coffret De Niro en Blu-ray.

4. True Detective

Martin Hart et Rust Cohle dans True Detective

Autre registre : le plan-séquence dans les séries. Difficile à mettre en place et cher à produire, peu sont les réalisateurs qui s'y sont frotté. Pour n'en retenir qu’une, c’est l’excellente True Detective qui a été élue ! La saison 1 relate une enquête policière sur un tueur en série satanique et pédophile. Les deux détectives Martin Hart (Woody Harrelson) et Rust Cohle (Matthew McConaughey) sont en charge de l’affaire. À la fin du quatrième épisode, c’est ce dernier que la caméra suit lors d’un plan-séquence d’anthologie.

Scène finale de l’épisode, le plan-séquence ne dure pas moins de six minutes ! Le spectateur suit Rust Chole en pleine infiltration dans une maison de dealers. La scène débute par la prise en otage d’un suspect devant la maison, et se termine par la fuite du détective après une fusillade et une chasse à l'homme ultra-tendue dans pas moins de cinq décors différents. Adam Arkapaw, le chef opérateur aux commandes de cet épisode, a été récompensé par l’Emmy Award de la meilleure photographie pour True Detective en 2014, en plus de la récompense décernée au réalisateur de la saison 1, Cary Fukunaga . Rien que pour cette scène, la distinction est amplement méritée !

Les saisons 1 et 2 de True Detective sont disponibles en coffret Blu-ray.

5. Batman v Superman : L'Aube de la justice

Pour terminer cette sélection de plans-séquences, rien de tel qu’une scène de super-héros ! Dans Batman v Superman : L'Aube de la justice, le réalisateur Zack Snyder s’est aussi fait plaisir en tournant un passage étonnant en plan-séquence. Rien de très surprenant pour le cinéaste, puisque ce dernier s’était déjà fait la main en 2011, avec son film Sucker Punch, avec une séquence dans un train.

Dans Batman v Superman : L'Aube de la justice, une scène du cauchemar de Batman est filmée en plan-séquence d'une minute. Projeté dans un monde apocalyptique terrifiant où Superman domine le monde, Batman cherche un moyen de tuer son ennemi, mais il est encerclé par une armée toujours plus nombreuse qui finit par le mettre KO. Si Man of Steel avait été tourné caméra à l’épaule, le réalisateur et son directeur de la photographie Larry Fong ont adopté une démarche plus classique pour cet opus. Ce dernier explique d’ailleurs qu’ils voulaient « obtenir un style naturaliste mais avec une réalité exacerbée », définition qui colle parfaitement à ce plan-séquence !

Découvrez Batman v Superman : L’Aube de la Justice, en version longue Ultimate Blu-ray 4K.

Rendez-vous sur le site 95answarner.fr pour découvrir tous les évènements entourant cet anniversaire !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier