Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec True Detective

Publié

À vos fourneaux avec True Detective

Véritable ovni 'made in HBO', True Detective concentre tout l’esprit de la chaîne câblée en dressant un pont entre fiction télévisuelle et cinématographique. Ressemblant davantage à un film en huit parties qu’à une série policière telle qu’on a l’habitude d’en voir sur les networks, elle a redéfini les codes du genre, en prouvant que, bien que le polar soit l’un des registres les plus exploités par le petit écran, il n’en demeure pas moins inspirant. À l’origine du projet on retrouve un jeune créateur, propulsé sous le feu des projecteurs du jour au lendemain grâce au succès de True Detective : Nic Pizzolatto. S’il faisait figure d’inconnu à Hollywood jusqu’à l’an dernier, Pizzolatto est désormais une personnalité incontournable de la nouvelle scène audiovisuelle US. Après la claque d’une première saison « forçant l’admiration », comme le saluait le Hollywood Reporter, il s’apprête à donner une nouvelle leçon à ses pairs avec une seconde saison très attendue. Alors que le teaser du season premiere qu’HBO diffusera le 21 juin met déjà l’eau à la bouche, le banh mi qu’on a pu apercevoir dans l’épisode 103, La chambre forte, titille lui aussi les papilles ! Cette semaine, place à la recette de ce sandwich traditionnel vietnamien.

« Récit intimiste, ambiance à la Michael Mann, plan séquence à la Cuaron, récit d'infiltration, film d'horreur, plongée dans le fantastique... », les arguments énoncés par Écran Large pour louer True Detective ne manquent pas.

Porte-voix de ses confrères, le site spécialisé ne tarit pas d’éloges sur cette série sans pareille, à la fois authentique et audacieuse, qui a conquis le cœur des téléspectateurs en huit épisodes aussi intenses qu’addictifs. Avec True Detective, on ne sait jamais à quoi s’attendre et c’est ce qui fait son succès. Ne craignant pas à sortir du cadre d’une fiction-type, le créateur du show n’hésite pas à bouleverser son casting en passant à la saison suivante, de sorte que, tandis que le duo Matthew McConaughey / Woody Harrelson portait la saison 1, en campant respectivement les inspecteurs Cohle et Hart, les rênes de la saison 2 reviennent à un tandem inédit : Colin Farrell et Vince Vaughn.

True Detective S1

Pour autant, le profil des interprètes reste le même puisqu’on retrouve à nouveau deux comédiens issus du Septième Art en têtes d’affiche. De même, Cary Fukunaga – réalisateur de la saison 1 – délaisse la mise en scène pour passer le relai à Justin Lin et Janus Metz Pedersen. Une audace qui tranche avec les dogmes du petit écran et que d’aucuns considèrent comme une prise de risques. S’il y a fort à parier que cette nouvelle saison tiendra ses promesses en entraînant le téléspectateur au cœur d’un univers âpre et prégnant, où la tension est omniprésente, la série n’en n’oublie pas de glisser çà et là des petites bulles de respiration, dont les fans raffolent.

Les inconditionnels ont ainsi été nombreux à s’intéresser au sandwich que Rust Cohle et Martin Hart partagent le temps d’une pause déjeuner improvisée sur le bord d’une route de campagne, en début de première saison. Dans ce décor typique de la Louisiane rurale qui sert de toile de fond à la série, la probabilité qu’ils puissent trouver de la nourriture exotique semble mince. Et pourtant, c’est dans un banh mi que croquent nos deux inspecteurs en mal d’indice. Un sandwich pris sur le pouce, à la façon d’un burger, mais qui se différencie de son 'homologue' américain grâce à ses ingrédients typiquement asiatiques, qui offrent un aller simple vers Hanoï à celui qui le déguste.

Un moment de réflexion autour d’un banh mi, qui permet aux protagonistes de faire le point sur l’avancée de l’enquête et de se recentrer sur les pistes à privilégier. On a peine à le croire mais, parfois, un banh mi peut aider – à son échelle – à résoudre des enquêtes !

Les ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 baguette de pain
  • 8 tranches de rôti de porc
  • 8 tranches de pâté de foie asiatique
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 1/2 concombre
  • 1 botte de coriandre
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe de mirin
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame grillé
  • 1 filet de sauce soja salée Suzi Wan
  • facultatif : piment d’Espelette ou mayonnaise

La préparation :

1.Faites bouillir un demi-litre d’eau dans une casserole. Ébouillantez la carotte râpée et l’oignon émincé puis retirez la casserole du feu afin d’y verser le mirin et le vinaigre de riz. Réservez, de façon à laisser refroidir l’eau et que la préparation macère, puis égouttez les légumes.

2.Placez les légumes dans un récipient et assaisonnez avec l’huile de sésame grillé. Après avoir bien mélangé, ajoutez le concombre ; préalablement pelé, débarrassé de ses graines et coupé en longues tranches épaisses.

3.Divisez ensuite la baguette de pain en quatre sections, que vous ouvrirez en deux sur la tranche pour garnir les banh mi. Beurrez éventuellement les parois intérieures et saupoudrez d’un soupçon de piment pour relever le goût. Garnissez avec le rôti de porc, le pâté de foie, et les bâtonnets de concombre, ainsi que les légumes macérés. Enfin, ajoutez de la sauce soja et un peu de coriandre.

C’est prêt !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier