Warner Bros. Actualités

Creed II : les confidences du casting

Publié

Creed II : les confidences du casting

Suite du spin-off de Rocky Balboa centré sur Adonis Creed, Creed II vous promet le combat du siècle entre le fils d’Apollo Creed et Viktor Drago. Préparez vos gants et montez sur le ring dès le 9 janvier au cinéma. En attendant, découvrez les confidences du casting.

Les traumatismes du passé

Adonis Creed (Michael B. Jordan) a toujours voulu marcher sur les traces de son père Apollo, grand champion de boxe et ami de Rocky Balboa (Sylvester Stallone). Talentueux et en pleine ascension, le champion en herbe se retrouve en difficulté dans Creed II puisqu’il est confronté à un fantôme du passé. Il doit combattre contre Viktor Drago (Florent Monteanu), le fils d’Ivan Drago (Dolph Lundgren), responsable de la mort de son père lors d’un affrontement sanglant sur le ring des années plus tôt.

C’est Sylvester Stallone, producteur et scénariste, qui a souhaité prendre cette direction pour ce deuxième volet et explique son choix : « En m’attelant à l’intrigue de Creed II, je me suis dit que ce nouvel opus parlerait des fautes du père, et qu’Adonis ne serait pas le seul fils à porter le poids d’une hérédité. […] Le passé de Rocky le rattrape, tout comme Adonis qui s’y retrouve mêlé puisqu’il s’agit de l’homme qui a tué son père. » Pour l’acteur américain, il s’agit d’une « thématique intéressante, presque shakespearienne. C’est aussi la possibilité de faire se croiser deux générations différentes et deux personnages légendaires ».

Producteur exécutif, Michael B. Jordan a immédiatement trouvé l’idée géniale : « Tout s’est mis en place dès lors que Sly a eu l’idée d’introduire le personnage de Drago. Il était logique qu’Adonis devienne boxeur comme Apollo, et que Viktor se batte à la manière de son père à lui. Dans le milieu de la boxe, les fils de boxeurs passent une grande partie de leur enfance dans la salle d’entraînement en train d’observer leurs pères et deviennent souvent boxeurs à leur tour ».

Creed 2 - Dolph Lundgren et Florian Monteanu

Un film coup de poing mais émouvant

Alors que Creed – l’héritage de Rocky Balboa était réalisé par Ryan Coogler, c’est Steven Caple Jr., très fan de la saga Rocky, qui met en scène le deuxième volet. Une nouvelle direction qui a convaincu Michael B. Jordan : « Ryan Coogler et moi sommes très proches, si bien que lorsqu’il s’est avéré qu’il n’était pas disponible pour reprendre du service et qu’il a proposé le nom de Steven – en qui il a confiance et qui appartient à notre génération –, j’étais très heureux. C’était un bonheur de tourner sous sa direction. Il est extrêmement intelligent et a un vrai sens du travail d’équipe. Il cherche toujours à nuancer les choses, et a insufflé son approche naturaliste, émotionnelle et pragmatique au film ».

Si Steven Caple Jr. a dû mettre les bouchées doubles sur les scènes de combat intenses, le réalisateur devait aussi jouer sur les émotions avec cette double intrigue : la vengeance d’Adonis pour son père et son futur rôle de père auprès de sa compagne, la chanteuse Bianca (Tessa Thompson). L’actrice voit ce deuxième volet comme un reflet de sa vie : « Dans ce nouveau chapitre, Donnie et Bianca doivent affronter les conséquences de la célébrité et du succès. Et il nous est arrivé pas mal de choses, à Mike et moi, depuis trois ans. On doit aussi trouver le difficile équilibre entre notre vie personnelle et notre carrière. C’est intéressant que ce film s’en fasse l’écho ».

Creed 2 - Tessa Thompson et Michael B. Jordan Chaque personnage doit avancer avec ses souffrances et cela vaut aussi pour Ivan Drago et son fils. Dolph Lundgren était ravi de retrouver ce personnage marquant de sa carrière que l’on découvre sous un nouveau jour : « C’est intéressant, à mon avis, de mettre en scène un homme marqué par une telle souffrance et une telle colère, qui se sent incompris par ses compatriotes, et qui considère Rocky comme le responsable de son malheur […] Dans Creed II, je redécouvre ce personnage 33 ans plus tard et je dévoile un aspect de sa personnalité qu’il aurait souhaité révéler à l’époque, mais qu’il n’a pas pu faire. On découvre un peu de moi derrière le masque d’Ivan Drago ». Ce soin apporté aux personnages permet de donner une épaisseur émotionnelle forte à ce film percutant, à découvrir absolument sur grand écran.

Creed II de Steven Caple Jr. avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone et Tessa Thompson, le 9 janvier au cinéma.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier