Warner Bros. Actualités

Creed : Michael B. Jordan sur le ring hollywoodien

Publié

Creed : Michael B. Jordan sur le ring hollywoodien

Avec un nom pareil, pas simple de trouver sa place à Hollywood. Pour ne pas que le public le confonde avec le célèbre joueur de basketball, Michael B. Jordan a inséré une initiale entre son prénom et son nom. Un nom en trois parties qui est désormais sur toutes les lèvres et qui sera prochainement en haut de l’affiche de Creed , le spin-off de la saga Rocky, dans lequel il jouera le fils d’Appolo Creed, le premier champion que Balboa avait combattu sur le ring. Retenez bien son nom car le vingtenaire, entré en piste il y a quinze ans, va mettre le tout-Hollywood KO .

Un enfant de la télé

Michael B. Jordan

C’est par la petite porte que Michael B. Jordan a fait son entrée. Né le 9 février 1987 à Santa Ana en Californie, il commence par faire de la figuration dans des publicités pour les magasins de jouets Toy’s R Us et pour la marque américaine Sporting Goods. Il a 12 ans lorsqu’il est recruté pour apparaître dans un épisode de la première saison de la série HBO à succès Les Soprano . Toujours en 1999, les réalisateurs de la série Cosby l’invitent dans un épisode de la saison 3. Après des débuts très prometteurs, il se fait repérer par Brian Robbins qui lui offre un petit rôle dans Hardball (2001), l’adaptation du roman de Daniel Coyle, dans lequel Keanu Reeves campe un anti-héros qui, pour racheter ses dettes de jeu, entraîne une équipe de jeunes joueurs de base-ball dont fait partie Jamal, le personnage joué par Michael.

Des rôles musclés

Néanmoins, c’est principalement sur le petit écran que sa carrière décolle et notamment grâce à son rôle de Wallas, un adolescent baignant dans la criminalité qui souhaite retourner sur les bancs de l’école, dans la première saison de la série HBO Sur écoute (The Wire en version originale). Les sériphiles le redécouvrent ensuite dans la série Friday Night Lights , dans laquelle il tient un rôle récurrent dans les quatrième et cinquième saisons du show. Comme dans Hardball, il y joue un rôle physique, celui de Vince Howard , un adolescent paumé qui s’en sort grâce au football américain. Son visage est également familier de séries policières adulées par les téléspectateurs (Les Experts, FBI : Portés disparus, Cold Case : Affaires classées, Bones, New York, section criminelle).

Michael B. Jordan fait son cinéma

Jordan et Stallone

Bien que révélé sur le petit écran, Michael B. Jordan a également fréquenté les plateaux de cinéma. L’année 2012 a été particulièrement riche pour lui puisqu’il a figuré dans pas moins de trois longs-métrages américains : le film de guerre Red Tails produit par George Lucas , le thriller Hôtel noir et le film de super-héros Chronicle , dans lequel il tient l’un des trois rôles principaux aux côtés d’Alex Russell et de Dane DeHaan. L’année suivante, Variety l’inscrit dans sa liste des dix acteurs à suivre, aux côtés notamment d’Oscar Isaac (Inside Llewyn Davis) et de Brie Larson (The Spectacular Now). Le magazine américain a vu juste. Son rôle d’Oscar Grant, un afro-américain de 22 ans abattu par un officier de police au début de l’année 2009 dans le drame Fruitvale Station (2014), ne fait que confirmer sa place dans le haut du panier des acteurs américains assurant la relève. Inspiré d’une histoire vraie, le film a été primé à Cannes, au Festival de Sundance ou encore à Deauville.

Et la lumière fut !

Michael B. Jordan dans le rôle d'Adonis Creed

Des réalisateurs comme Josh Trank ont déjà vu en lui la large palette de rôles qu’il pouvait interpréter. Après l’avoir dirigé dans Chronicle en 2013, le jeune cinéaste va de nouveau faire de lui un super-héros dans Les Quatre Fantastiques (2015). Michael B. Jordan reprend le rôle de Johnny Storm alias La Torche humaine , un super-héros de l’écurie Marvel, précédemment incarné par Chris Evans dans Les Quatre Fantastiques (2005) et Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent (2007). Contrairement à Chronicle dans lequel lui et ses copains lycéens étaient dotés de pouvoirs télékinésiques, la Torche Humaine des Quatre Fantastiques peut, elle, jouer à volonté avec le feu à condition qu’elle se trouve en présence d’oxygène. L’année 2015 promet décidément d’être bouillante puisque Michael B. Jordan a été choisi par le réalisateur Ryan Coogler (Fruitvale Station) pour embraser le ring de Creed . Dans la peau d’Adonis Johnson, le fils du champion du monde poids-lourds Appolo Creed, le jeune boxeur va devoir lever les gants aussi bien que son père. Propulsé dans la cour des grands, Adonis sera entouré du meilleur entraîneur qui soit : l’enragé Rocky Balboa, qui avait affronté son père dans le premier volet de la saga en 1976.

Creed sortira le 25 novembre prochain aux Etats-Unis. Si en France la date n’a pas encore été communiquée, préparez-vous à en prendre plein la vue !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier