Warner Bros. Actualités L'Actu Cinéma L’Art du mensonge : connaissez-vous l’acteur britannique Russell Tovey ?

L’Art du mensonge : connaissez-vous l’acteur britannique Russell Tovey ?

Publié

L’Art du mensonge : connaissez-vous l’acteur britannique Russell Tovey ?

Le 1er janvier 2020, Ian McKellen et Helen Mirren se donneront pour la première fois la réplique dans un thriller haletant signé Bill Condon. Face à ces deux légendes du cinéma, les spectateurs retrouveront également Russell Tovey dans le rôle du petit-fils protecteur d’une veuve milliardaire. Focus sur ce talentueux acteur britannique, prochainement à l’affiche de L’Art du mensonge.

Ses débuts à la télévision

Vous l’avez peut-être aperçu récemment dans les séries Years and Years ou Quantico, mais la carrière de Russell Tovey a commencé bien avant ça, dès 1994, avec la série britannique Mud. Tout juste âgé de 12 ans, le jeune acteur incarne l’un des trois rôles principaux de ce programme jeunesse diffusé outre-Manche. Il enchaîne ensuite avec de nombreuses apparitions dans des fictions télévisées méconnues en France et quelques séries comme Hercule Poirot, Miss Marple ou encore Doctor Who. En 2004, il est choisi pour le rôle de Rudge dans la production de la pièce The History Boys d'Alan Bennett au Royal National Theatre, l’un des plus célèbres théâtres du Royaume-Uni. Après une tournée internationale et plus de 150 représentations à Broadway, Russell Tovey participe également à l’adaptation cinématographique de l’oeuvre en 2006 aux côtés de Richard Griffiths, Frances de la Tour, Dominic Cooper, Samuel Barnett (Jupiter : Le Destin de l'univers) ou encore James Corden.

Russell Tovey dans L'Art du mensonge

À la fin des années 2000, il décroche l’un des rôles principaux de la série britannique Being Human : La Confrérie de l'étrange (à ne pas confondre avec le remake américano-canadien du même nom). Il incarne le loup-garou George Sands, qui partage son appartement avec deux colocataires atypiques, un vampire et un fantôme, jusqu’au début de la saison 4 avant d’annoncer son départ du show. Ouvertement homosexuel depuis ses 18 ans, l’acteur britannique intègre par la suite le casting de la série Looking qui raconte les histoires d’amour, les joies et les peines de trois amis gays à San Francisco. Ce rôle, qu’il tiendra pendant deux saisons aux côtés de Jonathan Groff, marque sa première apparition dans un programme américain. En 2016, il rejoint le rang des jeunes recrues du FBI de Quantico sous les traits de l’arrogant Harry Doyle.

Un super-héros DC pour la CW

À l’occasion du crossover Crisis on Earth-X des séries de l’Arrowverse en 2017, il se joint aux super-héros de la CW en enfilant le costume de The Ray, un justicier de l’univers DC capable de manipuler la lumière. Aux côtés de Green Arrow, Flash, Supergirl et des Legends of Tomorrow, il combat de redoutables nazis venus de la Terre-X, un univers parallèle dans lequel le Troisième Reich a gagné la Seconde Guerre mondiale. Dans la websérie d’animation Freedom Fighters : The Ray diffusée sur la plateforme CW Seed, il prête sa voix à ce même super-héros. Le programme s’intéresse aux origines de ce personnage hors du commun, qui s’associe aux Freedom Fighters pour combattre l’oppression sur la fameuse Terre-X.

Crossover DC - Crisis on Earth-X

Un avenir prometteur

Cette année, Russell Tovey a marqué les esprits grâce à son interprétation remarquable et remarquée du personnage de Daniel Lyons dans la mini-série Years and Years. L’acteur n’a pas fini de surprendre les spectateurs, qui le retrouveront sur grand écran à partir du 1er janvier 2020, face à Ian McKellen et Helen Mirren. L’Art du mensonge raconte l’histoire d’un escroc professionnel d’un certain âge qui choisit pour cible une veuve millionnaire. Dans ce thriller mêlant suspense, intrigue criminelle et émotions, Russell Tovey incarne Stephen, le petit-fils protecteur de la charmante Betty McLeish. Le jeune homme méfiant est très intrigué par Roy Courtnay et son intérêt soudain pour sa grand-mère.

Ian McKellen et Russell Tovey dans L'Art du mensonge

Un choix évident pour le réalisateur Bill Condon, qui a particulièrement apprécié les prestations de l’acteur britannique sur les planches dans The History Boys et plus récemment Angels in America. C’est un acteur avec qui j’ai toujours voulu travailler. Le rôle de Stephen aurait pu prendre une tournure bien différente. Il aurait pu être beaucoup plus conventionnel, un universitaire un peu coincé et hautain. J’ai beaucoup aimé ce que Russell a apporté au personnage,” souligne le cinéaste.

Russell Tovey et Helen Mirren dans L'Art du mensonge

Retrouvez Russell Tovey aux côtés de Ian McKellen et Helen Mirren le 1er janvier 2020 au cinéma dans L’Art du mensonge de Bill Condon.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier