Warner Bros. Actualités

Beauté cachée : Helen Mirren, la grande dame d’Hollywood

Publié

Beauté cachée : Helen Mirren, la grande dame d’Hollywood

Avec 118 nominations, 114 trophées dont un Oscar et 125 titres à sa filmographie, Helen Mirren mérite son statut de grande dame du septième art. Attendue sur les écrans dans le rôle de la mystérieuse Brigitte, elle profite de Beauté cachée pour étoffer son impressionnante carrière avec un film choral porté par un casting de renom : Will Smith, Kate Winslet, Edward Norton, Keira Knightley . Idéal pour une sortie de Noël en famille, ce long métrage signé David Frankel est à découvrir le 21 décembre au cinéma. D’ici-là, retour sur les temps forts du parcours d’Helen Mirren.

Héritière de William Shakespeare

Si le jeune public reconnaît Helen Mirren à sa chevelure blanche, la génération précédente sait qu’elle s’est d’abord imposée comme un sex symbol des années 1970-1980 . À présent septuagénaire, elle a récemment confié au Daily Mail que cette réputation « la suivrait jusqu’à la mort ». Faisant partie des actrices oscarisées matures toujours prolifiques, elle n’est pas sans rappeler une certaine Meryl Streep – de trois ans sa cadette – que Frankel avait filmée avec une coiffure similaire dans Le Diable s’habille en Prada . Helen Mirren serait-elle l’archétype de la muse du réalisateur ? Sa participation au film évènement Beauté cachée tend à le prouver.

BeauteCachee5

Originaire du bouillonnant quartier londonien d’Hammersmith, la future comédienne grandit dans une famille issue de l’aristocratie. Elle n’a que 18 ans quand ses débuts sur les planches du National Youth Theatre l’exhortent à entamer une carrière théâtrale. Intégrant la prestigieuse troupe de la Royal Shakespeare Company , la jeune femme se spécialise dans le répertoire classique. Les sirènes du septième art ne se font pas attendre. En 1968, c’est sous les bons auspices de son auteur favori que la transition s’opère, puisque, cette année-là, Helen Mirren revêt le rôle d’Hermia dans le drame shakespearien Le Songe d'une nuit d'été , revisité par Peter Hall.

Reconnaissance sur le tard

Dès l’instant où elle met le pied sur un plateau de tournage, Helen Mirren ne quittera plus les projecteurs. Partageant son temps entre petit et grand écrans , l’actrice multiplie les fictions. Aucun genre ne semble hors de sa portée et elle devient familière du public britannique, mais la célébrité sera plus difficile à conquérir. Il lui faut attendre le milieu des années 1980 pour goûter à la reconnaissance internationale. Le film qui marque ce grand tournant c’est Cal . Sulfureux thriller romantique de Pat O'Connor , qui vaut à Helen Mirren de séduire un nouveau public, ainsi que le jury du Festival de Cannes qui lui décerne le prix de la meilleure actrice.

BeauteCachee6

Forte de l’envolée que connaît alors sa carrière, la quadragénaire voit un chapitre plein de promesses s’ouvrir à elle. En effet, cette reconnaissance sur le tard se consolide à travers des projets d’envergure, qui l’imposent comme une interprète de grand standing. Au début des années 1990, elle retrouve son registre de prédilection en s’affichant au générique d’Étrange Séduction et The Hawk , puis brouille les pistes avec la comédie hospitalière Critical Care . En 1998, elle double la reine du Prince d’Égypte , un rôle qui présage celui qui la consacrera aux Oscars en 2006 : la Queen du film éponyme de Stephen Frears. Récemment apparue dans plusieurs films d’action (diptyque Red, Opération Eye in the Sky ), Helen Mirren a de l’énergie à revendre et le goût de l’éclectisme !

Découvrez sa prestation dans Beauté cachée le 21 décembre au cinéma.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier