Warner Bros. Actualités

Quand les séries nous font visiter Washington

Publié

Quand les séries nous font visiter Washington

Fondée en 1791 sur les rives du fleuve Potomac et située dans le district de Columbia, Washington est la capitale fédérale des États-Unis . La ville, par son statut, fourmille de monuments emblématiques et demeure le siège d'un grand nombre d'institutions telles que la Maison-Blanche et le Capitole, pour ne citer qu'eux. Connus de tous, ces édifices servent régulièrement de décor de cinéma, mais aussi et surtout de séries, privilégiés lorsque les récits prennent une dimension politique . Au point de s'imprégner durablement dans l'imaginaire du spectateur. Partons en visite guidée au cœur de la prestigieuse D.C., par le prisme de la série télé.

ALaMaisonBlanche1

La Maison-Blanche

Large bâtiment en grès de 132 pièces, la Maison-Blanche est le lieu de résidence ainsi que le bureau du président des États-Unis . Bien souvent malmené – voire entièrement détruit – au cinéma, l'édifice est généralement utilisé dans le monde de la série pour sa dimension politique. Il demeure le décor principal du show À la Maison-Blanche , lieu de vie et de réflexion du président démocrate Josiah Bartlet, interprété par Martin Sheen , où il est question de jeu de pouvoir et de délicats sujets de société. La série Veep , portée par la multi-récompensée Julia Louis-Dreyfus , qui dépeint l'ascension d'une sénatrice, a également pour cadre la Maison-Blanche. Dans l'adaptation américaine de la série israélienne Hostages , pour contourner la sécurité du bâtiment, des ravisseurs forcent la chirurgienne du président ( Toni Collette ) d'assassiner ce dernier pendant une opération.

Pour (re)voir À la Maison-Blanche , cliquez ici.

Pour (re)voir Veep , cliquez ici.

Et pour (re)voir Hostages , cliquez ici.

Hostages1

Le Lincoln Memorial

Construit en hommage à Abraham Lincoln , le bâtiment, érigé entre 1914 et 1922, abrite une statue gigantesque du 16e président des États-Unis. C'est entre ces murs que le célèbre discours "I have a dream" de Martin Luther-King fut prononcé, en 1963. Dans le monde post-apocalyptique des 100 , la statue subsiste près de la ville de Tondc, ceinte par une abondante végétation qui a repris ses droits. Le personnage Lincoln aurait d'ailleurs piqué son nom à l'ancien président qui veille sur la cité.

Pour (re)voir Les 100 , cliquez ici.

Le Pentagone

Vaste figure géométrique de 2,4 km² de superficie, le Pentagone, bâti en 1943, est le siège du département de la Défense . L'édifice en béton armé demeure un lieu symbolique de la puissance militaire américaine. Il est le décor majeur de la série DOS : Division des Opérations Spéciales . En ce lieu, où serpentent 28 kilomètres de couloirs et se croisent des milliers de personnes chaque jour, l'unité a pour mission de maintenir la sécurité de l'État, dans un contexte anxiogène où chaque décision pèse lourd. Le générique de la série portée par Dennis Hopper , nous donne un aperçu de la ville de Washington, du Lincoln Memorial au Washington Monument, que l'on aperçoit depuis le Pentagone.

TheBrink1

Le Harry S. Truman Building

Moins connu que les monuments cités ci-dessus, le Harry S. Truman Building est le siège du département d'État , soit le département exécutif fédéral chargé des relations étrangères. Après le Ronald Raegan Building et le Pentagone, il se place comme le troisième plus grand bâtiment fédéral américain. Vous y avez certainement croisé Alex et Walter, interprétés par Jack Black et Tim Robbins , personnages principaux de la série The Brink . Respectivement agent du service extérieur et secrétaire d'État américain, ils ont pour mission d'empêcher la troisième guerre mondiale qui se profile dangereusement.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier