Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec War Dogs

Publié

À vos fourneaux avec War Dogs

Buddy movie divertissant à souhait, War Dogs (actuellement à l’affiche) montre qu’il faut s’aguerrir pour devenir marchand d’armes, surtout quand on ne connaît rien à ce domaine et que la Guerre d’Irak fait rage. Un impératif dont ne se soucient guère David ( Miles Teller ) et Efraim ( Jonah Hill ), les antistars de ce film inspiré d’une histoire vraie. Pour embarquer à bord de leur épopée en milieu désertique, mieux vaut troquer ses popcorns contre quelque chose de plus consistant, comme des barres énergétiques abricot-noix ! S’ils avaient été prévoyants, les deux amis en auraient glissé dans leur sac. Seulement voilà, ils sont tout sauf précautionneux… Focus sur cette paire d’irrésistibles losers.

Dénoncer par le rire

C’est dans un reportage de Rolling Stone Magazine que Todd Phillips a puisé le sujet de sa dernière comédie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le père de la trilogie Very Bad Trip n’a plus à faire ses preuves en matière de road trip qui tourne mal. Thème de prédilection de sa saga culte, il nourrissait aussi le désopilant Date limite (2010), emmené par Zach Galifianakis et un Robert Downey Jr. très à l’aise au registre de l’humour. Maître des duos inédits et efficaces, le réalisateur conquiert désormais la critique avec un tandem de comédiens à l’alchimie manifeste.

« Le rondouillard Jonah Hill et le juvénile Miles Teller forment un duo dont le talent radioactif irradie l'écran » (Paris Match)

WarDogs17

Choisi par le Festival du Cinéma Américain de Deauville pour clôturer sa 42e édition, le dernier-né de Phillips n’est pas seulement un film qui prête à sourire. En adoptant un ton résolument cynique , c’est l’ensemble du système économique militaro-industriel que le cinéaste entend dénoncer. Dans son article Arms and the dudes , Guy Lawson dressait déjà un portrait peu glorieux de ces deux jeunes de Miami, prenant modèle sur Tony Montana. C’est d’autant plus vrai devant la caméra de Todd Phillips, comme en atteste l’affiche hommage à Scarface . « À l'époque , Scarface était le revers de la médaille ; aujourd'hui , War Dogs en est l'endroit », précise L’Express .

Énergie à revendre

En découvrant David et Efraim, on se demande comment ces grands ados ont pu décrocher le contrat du siècle avec l’armée américaine. Ils n’ont certes pas inventé la poudre, mais n’hésiteront pas à la faire parler ! Des 'charognards' avides d’argent qui ont décidé de se lancer dans le commerce de grande ampleur, à défaut de savoir comment s’enrichir éthiquement . Tous deux ont de l’énergie à revendre mais se retrouvent plutôt démunis une fois le pied posé au Moyen-Orient . Généreuses en apports caloriques et plus savoureuses que les rations de combat de leurs compatriotes déployés sur place, les barres de céréales pourraient les requinquer.

WarDogs18

Sans plus attendre, place à la recette des barres énergétiques abricot-noix !

Les ingrédients (pour 2 barres compactées de 100 g)

  • 60 g de dattes dénoyautées
  • 60 g de noix
  • 80 g d’abricots secs
  • 2 oranges
  • 120 g de graines de courges
  • 80 g de pulpe sèche de coco

La préparation

  1. Commencez par préchauffer le four à 160° (thermostat 6). Dans un blender, mixez les dattes avec les oranges préalablement détaillées en quartiers et épépinées. Réservez cette préparation et, sur une planche, hachez grossièrement les abricots. Concassez ensuite les noix. Pour que ça soit plus facile, vous pouvez les écraser avec le dessous d’un verre en veillant à ne pas trop insister afin que les morceaux ne soit pas réduits en poudre.
  2. Dans un grand récipient, versez les noix, les abricots, la pulpe sèche de coco et parsemez de graines de courges. Mélangez le tout, de façon à obtenir une préparation la plus homogène possible. Incorporez la première préparation à celle-ci et mélangez à nouveau.
  3. Munissez-vous d’un rouleau pâtissier et aplanissez votre pâte en conservant environ un centimètre d’épaisseur. À l’aide d’un grand couteau de cuisine, constituez des barres en découpant des rectangles d’une douzaine de centimètres sur cinq et placez-les sur une plaque protégée par du papier sulfurisé. Enfournez pour 20 minutes de cuisson, au terme desquelles il faudra retourner les barres et poursuivre la cuisson pour 10 minutes supplémentaires.

Attention : Si vous prévoyez une randonnée – ou une escapade en milieu hostile comme nos deux héros – pensez à réserver les barres énergétiques une nuit entière au frais avant de les déguster.

C’est prêt !

WarDogs19

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier