Warner Bros. Actualités

Festival Lumière : Retour sur l’hommage rendu à Martin Scorsese

Publié

Festival Lumière : Retour sur l’hommage rendu à Martin Scorsese

Si le Festival Lumière de Lyon a coutume de mettre la barre haute, l’édition 2015 prouve que la manifestation de Thierry Frémaux se surpasse d’année en année, en honorant un art vieux de 120 ans et qui n’est pas près d’arrêter de nous faire rêver. Localisé dans la rue du Premier Film – à l’endroit exact où les frères Lumière filmaient La sortie des usines Lumière, premier court à avoir été projeté devant un public – l’Institut Lumière a déroulé son tapis rouge aux personnalités du cinéma venues participer aux festivités de cette 7e édition . Parmi elles, un invité de marque a concentré toute l’attention et pour cause : Martin Scorsese était cette année le lauréat du fameux Prix Lumière ; une distinction honorifique qu’ont reçue avant lui Eastwood et Tarantino. Derrière ses éternelles Wayfarer, le réalisateur des Affranchis a posé son regard de passionné du cinéma de patrimoine sur cette édition 2015, qui s’est achevée hier après avoir fait la part belle à sa filmographie. Retour sur les temps forts du séjour lyonnais de Mr. Scorsese.

Festival Lumière, 7e édition

C’est désormais de tradition au mois d’octobre, la ville des frères Lumière rend hommage à l’invention d’Auguste et Louis à travers un Festival qui n’a rien à envier aux mastodontes du genre. Initié et dirigé par Thierry Frémaux , qui délaisse La Croisette le temps d’une semaine riche en évènements et en projections, le Festival Lumière a su s’imposer comme un rendez-vous à ne pas manquer dans le calendrier automnal du Septième Art. Présidé par Bertrand Tavernier, il est largement dédié au cinéma de patrimoine et s’est même doté, il y a peu, du premier Marché du Film Classique . À la fois ouvert au grand public et aux professionnels, il réunit ainsi des millions de puristes, curieux et néophytes dans les salles partenaires, pour sept jours d’émerveillement et d’émotions.

LesAffranchis2

Ne cherchant pas à rivaliser de stars ni de glamour avec le modèle cannois, le Festival Lumière entretient une image exigeante en termes de programmation, mais décontractée parce que non-compétitif. De quoi se replonger avec délice dans l’œuvre foisonnante et éclectique de Martin Scorsese. Au total, ce sont une quinzaine de longs métrages, 5 documentaires et une série (Boardwalk Empire) qui ont jalonné cette semaine de Festival. Coproducteur de Vinyl , le nouveau show HBO qui promet de dynamiter la grille des programmes, Scorsese est sur tous les terrains. Pour autant, ce sont sans nul doute ses films de jeunesse qui remportent les suffrages des inconditionnels, qui ont eu le plaisir de revoir sur grand écran Who's That Knocking at My Door (1967), Alice n'est plus ici (1974) et Taxi Driver (1976) dans une version restaurée.

Moteur, Action !

En marge de ces projections, le cinéaste a participé à une master class au cours de laquelle il est revenu sur son travail de metteur en scène, ses influences et ses futurs projets . Sur la scène du Théâtre des Célestins, Martin Scorsese s’est confié à cœur ouvert : « Enfant, j'étais un petit garçon asthmatique. Les médecins disaient : ne le laissez pas dehors (…) Donc mes parents m'ont emmené au cinéma », raconte-t-il. Des parents qu’il a filmés dans un documentaire plein de tendresse – Italianamerican (1974), projeté à Lyon – mais aussi dans une scène mythique des Affranchis , où Catherine Scorsese campe la mère de Joe Pesci. « Pour Les Affranchis (1990), j'ai utilisé ma propre connaissance de ce milieu de gangsters. Après Mean Streets (1973) qui était complètement autobiographique, c'était l'étape suivante ». Soufflant sa 25e bougie cette année, le chef-d’œuvre mafieux de Scorsese a clôt les festivités. Avant cela, le réalisateur a pu profiter du Festival Lumière pour partager un peu de sa légendaire cinéphilie avec le public, à l’occasion d’une carte blanche où se côtoyaient Victor Sjöström, le tandem Powell et Pressburger que le cinéaste aime tant, ou encore l’incontournable Hitchcock, avec une projection 3D du Crime était presque parfait (1954).

MartinScorsese3

Autre réjouissance : le remake du film des frères Lumière, La sortie des usines Lumière (1895). Chaque année, l’invité d’honneur du Festival est convié à tourner sa sortie d’usine dans l’authentique décor de ce premier film de l’histoire, en y insufflant sa touche personnelle. Ravi de se prêter au jeu, Martin Scorsese a imaginé un accident de bicyclette plein d’humour pour la version de 2015 . S’il a pu compter sur la présence de Michel Hazanavicius, Bérénice Bejo, Michèle Laroque ou Emma de Caunes face caméra, le cinéaste a aussi pu s’appuyer sur Thierry Frémaux pour donner ses directives, comme ce dernier s’est improvisé assistant-réalisateur. N’ayant pas pu être présent pour la remise du Prix Lumière, comme c’est d’usage habituellement, Bertrand Tavernier a adressé une lettre à celui qu’il surnomme affectueusement Marty : « Quand je jette un coup d’œil sur tout ce que tu as entrepris ou créé, j’éprouve une sorte de vertige. Comment as-tu fait pour imposer une telle frénésie créatrice ? », écrit-il. Avec une dizaine de projets sur les rails pour l’horizon 2015-2016, Martin Scorsese n’est en tout cas pas près de tirer sa révérence.

Pour rappel, les coffrets collector inédits 12 DVD / 9 Blu-ray Martin Scorsese vous attendent actuellement dans les bacs et en ligne, en cliquant ici. Rassemblant pour la première fois autant de films du réalisateur, ils comprennent :

COFFRET SCORSESE 12 DVD (89.99€ TTC)

  • WHO'S THAT KNOCKING AT MY DOOR
  • ALICE N'EST PLUS ICI
  • TAXI DRIVER
  • LES AFFRANCHIS
  • CASINO
  • GANGS OF NEW YORK
  • LES INFILTRES
  • SHUTTER ISLAND
  • GEORGE HARRISON (2 DVD)
  • HUGO CABRET
  • LE LOUP DE WALL STREET

COFFRET SCORSESE 9 BVD (119.99€ TTC)

  • TAXI DRIVER
  • LES AFFRANCHIS
  • CASINO
  • GANGS OF NEW YORK
  • LES INFILTRES
  • SHUTTER ISLAND
  • GEORGE HARRISON
  • HUGO CABRET
  • LE LOUP DE WALL STREET

MartinScorsese2

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier