Warner Bros. Actualités

De King Kong à Kong: Skull Island – La genèse du roi singe

Publié

De King Kong à Kong: Skull Island – La genèse du roi singe

Apparu pour la première fois en 1933 dans le film en noir et blanc d’Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper, King Kong sera la star d’un nouveau long métrage spectaculaire le 8 mars, Kong: Skull Island . Décliné plus d’une vingtaine de fois au cinéma et à la télévision, ainsi qu’en romans, jeux vidéo et même en jeux de société, il reste iconique du haut de ses 84 ans. On pensait que le gorille géant avait livré tous ses secrets mais le prequel de Jordan Vogt-Roberts prouvera le contraire dans l’inquiétant décor de l’Île du Crâne (Skull Island), là où tout a commencé…

King Kong (1933), le classique qui a façonné la légende

Animé en stop motion (image par image), le premier King Kong était une figurine dont l’expression un brin ridicule pourrait prêter à sourire aujourd’hui, mais qui a marqué les esprits en 1933. À la manière du train des frères Lumière en gare de la Ciotat, l’ascension du singe sur la pointe de l’Empire State Building a provoqué une frayeur telle que la scène demeure culte. Faisant tout le charme de ce film de patrimoine aux allures de film expérimental, sa conception artisanale n’est pas sans rappeler celle d’un autre monstre cher aux cinéphiles, Godzilla. Rien d’étonnant donc à ce que les deux titans soient amenés à se rencontrer dans un crossover en 2020, Godzilla vs. Kong .

À l’occasion de la récente remastérisation de leur film, Schoedsack et Cooper étaient présentés comme « l’un des duos les plus étranges et créatifs de l’âge d’or hollywoodien » au Festival de San Sebastian. « Ils n’imaginaient certainement pas qu’ils signaient avec King Kong l’œuvre la plus célèbre du cinéma fantastique, devenue mythe, repris par le cinéma et toute la culture populaire. À l’origine, le film devait s’intituler La Huitième Merveille du monde. Un titre sans doute jugé trop présomptueux. Et pourtant… », renchérissait Thierry Frémaux au Festival Lumière de Lyon. Ironie du sort, le scénariste Edgar Wallace est mort un an avant que son gorille imaginaire ne gravisse les sommets du box-office. On lui doit pourtant l’histoire originale : celle d’une starlette (campée par Fay Wray) en tournage dans la jungle, qui se retrouve prisonnière de la gigantesque main d’un singe finalement plus humain que les soldats qui lui tirent dessus.

Kong: Skull Island (2017), le prequel qui revient aux sources du mythe

Bien que les remakes sont légion et que les images de synthèse ont déjà fait leurs preuves dans la version de Peter Jackson, la prochaine déclinaison cinématographique de King Kong repousse les limites du film de monstre . Devant la caméra de Vogt-Roberts ( The Kings of Summer ) on découvrira un colosse en infographie qui ne laisse aucune chance à son homologue original (conçu à partir de trois figurines de 6, 7 et 20 mètres). Dans un époustouflant format IMAX 3D , ce long métrage promet une totale immersion au cœur de la nature sauvage servant de toile de fond à l’intrigue que co-scénarisent Dan Gilroy et Max Borenstein . Avant que le roi singe ne pose une patte sur le continent américain, il vivait sur l’Île du Crâne, un environnement hostile, qu’explore le binôme d’aventuriers incarné par Tom Hiddleston et Brie Larson .

KongSkullIsland6

Avec Samuel L. Jackson, John C. Reilly et John Goodman dans les rôles secondaires, Kong: Skull Island joue la carte du casting choc. De quoi renforcer la curiosité du grand public, d’autant que le dernier teaser paru sur la toile laisse entrevoir un déluge d’action en perspective. Contrastant avec la noirceur du classique des années 1930, l’étalonnage des couleurs aux teintes fauves donne des airs d’Apocalypse Now au prequel. Un choix artistique qui rappelle que le mythe du gorille géant n’a pas fini de se réinventer. Saluant « un premier extrait musclé », SyFantasy évoque un « Skull Crawler » en précisant : « On ressent toute la puissance et le poids des deux bestioles, qui ne seront jamais que deux des très nombreuses créatures qui peuplent l'île ! ». Même enthousiasme du côté d’Écran Large , qui titre : « Kong montre ses muscles dans un teaser furieux de Skull Island ».

84 ans presque jour pour jour après sa première new-yorkaise, le classique de 1933 retrouvera ses lettres de noblesse au cinéma avec l’épique Kong: Skull Island , prequel à découvrir en IMAX 3D le 8 mars .

D’ici-là, offrez-vous un retour aux sources avec le coffret DVD Grands Singes en cliquant ici. L’édition collector disponible en combo Blu-ray™ DVD en cliquant ici et l’édition digitale en cliquant là.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier