TOUT WARNER BROS.

Les films à ne pas manquer en 2017

Une année s’achève et une autre commence, avec son lot de réjouissances à prévoir au cinéma. Les nouveaux projets se bousculent et il peut sembler difficile de s’y retrouver. Pour tout savoir des rendez-vous à cercler de rouge dans votre nouvel agenda 2017, suivez le guide. Grand écran… grandes sensations !

LiveByNight1

Live By Night (18 janvier)

Avec Live By Night « le rêve américain a un prix », comme on peut le lire sur l’affiche. Sur cette même affiche, Ben Affleck pose avec un pistolet à la main et un air désabusé qui trahit la noirceur de son personnage : un fils de policier qui choisit la voie du crime dans le Boston de la Prohibition . Un pitch tiré du livre éponyme de l’auteur favori d’Affleck, Dennis Lehane ( Mystic River, Shutter Island ) dont il a déjà porté Gone Baby Gone au grand écran. Réalisateur, scénariste, producteur et interprète principal du film, Ben Affleck fait de ce projet l’un de ses plus personnels.

Lego® Batman, Le Film (8 février)

Passé de l’ombre de sa batcave à la lumière de La Grande Aventure Lego (2014), l’Homme chauve-souris des studios WAG ne peut plus être privé du feu des projecteurs. Star du spin-off de Chris McKay , il a désormais tout le loisir de distiller ses punchlines et de faire état de son irrésistible mégalomanie. Aux côtés d’un Alfred que plus rien n’étonne et de l’ingérable Robin , Batman aura pour mission de contrer le diabolique Joker . Une aventure animée qui promet de casser des briques !

KongSkullIsland1

Kong: Skull Island (8 mars)

Remontant à la source d’un mythe qu’on pensait connaître par cœur, Kong: Skull Island s’attaque à l * *a genèse du roi singe * * . Mis en scène par Jordan Vogt-Roberts ( The Kings Of Summer ) et porté par le duo Tom Hiddleston / Brie Larson , il rend sa monstruosité au gorille de 1933. Initiée par Schoedsack et Cooper en noir et blanc, la légende de King Kong prend des couleurs et du relief, grâce au format IMAX 3D qu’on pourra découvrir dans les salles équipées. Préfigurant le titanesque crossover Godzilla vs. Kong de 2020, ce film rappelle que la nature reprend toujours ses droits.

Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur (17 mai)

Autre légendaire monarque, le roi Arthur vaut à Guy Ritchie de délaisser son Sherlock Holmes, le temps d’un film d’époque prenant pour décor une Angleterre bien antérieure à celle de Conan Doyle. On y découvre Londres – ou plutôt Londonium – dans une version médiévale léchée qui n’est pas sans rappeler la photographie de Game of Thrones . Dans le rôle-titre, Charlie Hunnam revêt l’armure de cet anti-héros parti de rien et voué à un royal destin. Entre le trône et lui, il y a toutefois un obstacle de taille : le tyrannique Vortigern , campé par un Jude Law qui collabore avec Ritchie pour la quatrième fois.

WonderWoman11

Wonder Woman (7 juin)

De sa BD originelle – l’ All Star Comics #8 – aux salles obscures, Wonder Woman a prouvé qu’elle était aussi multigénérationnelle qu’universelle. C’est sur son île natale de Themyscira que Patty Jenkins nous transporte, là où tout a commencé. La future justicière, dont on a pu mesurer la force dans Batman v Superman : L’Aube de la Justice , est encore une princesse amazone qui ignore tout du monde extérieur et de la gent masculine. Une lacune que va combler l’arrivée fortuite d’un officier militaire sur ses terres. Se donnant la réplique pour la première fois, Gal Gadot et Chris Pine font de ce film non seulement une aventure épique, mais aussi une aventure sentimentale. Avec en prime un déluge d’action à prévoir.

Annabelle 2 (courant 2017)

Si le clown maléfique d’It a toutes les chances de faire trembler les mordus d'horreur le 20 septembre, ils ont aussi rendez-vous avec la peur grâce à Annabelle 2 , la suite du spin-off de Conjuring . Il promet de belles sueurs froides à ceux qui auront le courage de franchir les portes du cinéma pour découvrir quelle nouvelle malédiction leur réserve la poupée au sourire crispé . Prenant le relais de John R. Leonetti, David F. Sandberg s’empare de la mise en scène. Toujours avec James Wan à la production, ce film devrait donner à la révélation de Dans le noir l’occasion de livrer une nouvelle leçon d’épouvante.

Dunkerque1

Dunkerque (19 juillet)

Cet été, Christopher Nolan entraîne son public dans l’enfer de la Seconde Guerre mondiale , en portant à l’écran une page oubliée de l’histoire : l’évacuation de la ville de Dunkerque, aux premières heures du conflit. Un film en costumes, qui permet au cinéaste de s’illustrer dans un registre qui, une fois n’est pas coutume, n’est pas celui du fantastique. Tom Hardy, Cillian Murphy, Mark Rylance et Kenneth Branagh partagent le haut de l’affiche, tandis que le chanteur du groupe One Direction Harry Styles s’éloigne de la scène musicale pour faire ses débuts cinématographiques. Tourné principalement en décors naturels, ce film s’annonce spectaculaire.

Ninjago (27 septembre)

Pas de doute, les Lego et le septième art font bon ménage. Après Emmet et Batman , c’est au tour des vaillants shinobis de Sensei Wu de s’emparer des salles obscures, avec un long métrage prolongeant la série qui les a fait connaître. Comme toujours, le choix de l’animation s’impose et c’est en mêlant motion capture et images de synthèse que les bonshommes jaunes prennent vie. De quoi étoffer le Legoverse avec le même humour mordant et la même dose de rebondissements qui font la saveur de ces feel good movies pour les plus jeunes.

JusticeLeague1

Justice League (15 novembre)

Qu’on se le dise, l’année 2017 sera super-héroïque ou ne sera pas. Lancée par le Man of Steel de Zack Snyder en 2013, la vague des films DC Comics continue de déferler et gagnera la mer d’Aquaman en 2018. Auparavant, ça sera à l’escouade de la Justice League de faire ses preuves, avec une pléthore d’acteurs calibrés, prêts à porter fièrement les couleurs du bataillon de Snyder. Vous rêviez de voir Ben Affleck, Henry Cavill, Gal Gadot, Ezra Miller, Jason Momoa, Amber Heard, Jesse Eisenberg et J.K. Simmons à l’affiche d’un même film ? Justice League est pour vous ! Actuellement en phase de post-production, le film, dont les premières images ont été montrées au Comic-Con de San Diego, se fait une beauté en se parant de sensationnels effets spéciaux afin de devenir le film choc escompté. Résultat dans moins d’un an !

Attention