Warner Bros. Actualités

#DCSuperBattle : Death vs. Diana Prince

Publié

#DCSuperBattle : Death vs. Diana Prince

Chez DC, la lutte du bien et du mal, de la justice et du chaos, se résume souvent au combat de la vie contre la mort . Si les super-héros sont prêts à aller jusqu’au sacrifice ultime pour défendre leur idéal, les super-méchants rivalisent d’idées pour les y mener. Une bataille de longue haleine qui se concentre aujourd’hui autour d’une figure mortifère, Death , et d’une fervente défenderesse de la vie, Diana Prince , aka Wonder Woman.

Death, la grande faucheuse

Alias : Death ne possède pas d’alias, si ce n’est la traduction française qu’on trouve dans certaines versions, Mort .

Origines et avatars : La personnification de la mort ne date pas d’hier. Représentée avec une faucille sur les toiles de la Renaissance, elle est symbolisée par le masque de Scream dans la pop culture. Dans les comics, il s’agit d’une adolescente à la peau pâle et aux cheveux sombres , dont le regard mélancolique trahit sa raison d’être : ôter la vie. Elle aurait pu être créée par Mort Weisinger (créateur d'Aquaman, Green Arrow et initiateur de Supergirl), mais c’est à Neil Gaiman que revient la paternité du personnage. Avec Mike Dringenberg au dessin, le scénariste la fait naître dans sa saga graphique Sandman . Comme l’indique la première lettre de son nom, Death est l’une des sept Éternels nés de l’imagination de Gaiman.

DcComics307

Ce groupe, dont chaque membre porte l’initiale 'D', rassemble les thématiques personnifiées sur lesquelles le temps n’a pas d’emprise. Ainsi la fratrie de Death compte six frères et sœurs : Destiny, Dream, Despair, Destruction, Desire et Delirium . Omniprésente, la jeune fille fait sa première apparition dans le Sandman Vol. 2 #8 de l’été 1989 . Déjà, son rôle semble lui peser, de sorte qu’elle apparaît tantôt comme une super-méchante , tantôt comme neutre . Sa genèse millénaire ne permet pas de dater précisément sa naissance, bien que sa mythologie remonte au moins à 80.000 ans. Il est intéressant de mettre Death en perspective avec les siens, dans la mesure où, selon Neil Gaiman, les sept Éternels sont intrinsèquement liés les uns aux autres.

Mode opératoire : Le mode opératoire de Death est simple et efficace : retirer la vie à la personne qu’elle cible. À l’instar d’une divinité ayant droit de vie et de mort sur ses sujets, la jeune femme peut envoyer sa victime vers l’au-delà en un claquement de doigt. Un aller simple vers un hypothétique paradis ou droit en enfer, selon les actions commises de son vivant, qui a le mérite de glacer le sang à sa seule évocation. Impossible de ne pas penser à Sandman quand on assiste au jugement de Death, lorsque l’heure est venue. Au cours de l’histoire de l’humanité, elle s’est illustrée à travers plusieurs coups d’éclats et tient sa toute-puissance de son immortalité. On notera que Death a expérimenté la condition de mortelle pendant 24h. À l'inverse, Death peut aussi chercher des âmes au royaume des morts, pour les ramener dans le monde des vivants sous forme de fantômes. Plus largement, elle possède un pouvoir d’invulnérabilité , de métamorphose, d’omniscience et maîtrise les subtilités de la magie.

Diana Prince, la vie par monts et merveilles

Alias : Qu’elle soit Wonder Woman ou Princesse Diana , Diana Prince règne sur la légende DC.

Origines et avatars : Depuis sa première mission dans l’All Star Comics #8 de décembre 1941 , Diana Prince est une pionnière du féminisme dans les comics. Créée pour satisfaire le lectorat féminin de l’époque, elle incarne une super-héroïne à laquelle les femmes peuvent s’identifier et la femme idéale pour la gent masculine. Forte et séduisante, elle touche la perfection, de sorte qu’elle demeure indétrônable depuis que William Moulton Marston l’a créée, sous le pseudonyme de Charles Moulton. Du haut de ses 75 ans , la grande dame multigénérationnelle DC continue de fasciner.

DcComics308

Se réappropriant le mythe de la guerrière amazone, la réalisatrice Patty Jenkins écrit une nouvelle page de son histoire grâce à Wonder Woman , long métrage ultra-attendu, dont la sortie française est prévue pour le 7 juin 2017 . Pour la première fois, une femme met en scène un film entièrement dédié à la princesse amazone. De quoi mettre Hollywood au diapason du girl power, alors que la parité continue de poser question. Pour porter son combat, Jenkins peut compter sur une interprète de choc et de charme, l’envoûtante Gal Gadot , qui a fait ses preuves dans Batman V Superman : L’Aube de la Justice .

Mode opératoire : Comme on peut le voir dans la dernière bande annonce de Wonder Woman , Diana Prince manie le glaive comme personne. Courageuse et déterminée, elle est à la fois l’archétype de la guerrière et de la figure maternelle . Deux aspects qui ne sont pas incompatibles et qui vont dans une même direction : la vie. Au registre de ses aptitudes super-héroïques, on pense à la super-force , la capacité à fendre les airs en volant, la super vitesse, mais aussi la télépathie animale, et la régénération , pouvoir lié à la vie par excellence.

La battle : À un fil

A la différence de son frère Dream, Death ne pactise pas avec Hell . Si on peut lui reprocher d’emporter les âmes des vivants, sa tâche fait paradoxalement partie de la vie. Ainsi, où se situe le curseur de l’éthique ? Solidement ancrée dans la vie, Wonder Woman met quant à elle toute son énergie à œuvrer en faveur d’un monde meilleur . Une dynamique opposée à celle de Death, portée par son clan amazone. Elle a l’étoffe d’une reine et ses innombrables actes de bravoure en témoignent.

DcComics309

Aussi universelle que Death, Diana Prince parcours le monde depuis des siècles. Elle aussi tient ses pouvoirs de source divine et n’hésite pas à en faire usage lorsque la situation l’exige. Insulaire, elle est résolument indépendante et, contrairement à son antagoniste létale, elle impose son tempérament de leader . Autant de preuves qu’en définitive, c’est la vie qui l’emporte par la voie de Diana Prince, gagnante de la DCSuperBattle !

Et n’oubliez pas que Batman V Superman : L’Aube de la Justice est disponible en version longue en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier