Warner Bros. Actualités

Les artistes DC : Kevin Maguire et Josef Rubinstein

Publié

Les artistes DC : Kevin Maguire et Josef Rubinstein

Dernière ligne droite avant la sortie au cinéma de Justice League ! Le 15 novembre , on saura dans quelle extraordinaire aventure les justiciers DC vont nous entraîner. C’est avec une caméra que Zack Snyder livre sa version de la mythique escouade et, avant lui, de nombreux artistes ont couché la leur sur papier. Crayon à la main et déluge d’idées en tête, Kevin Maguire et Josef Rubinstein en font partie.

Kevin Maguire

Associé à Rubinstein, ainsi qu’à Keith Giffen et J.M. DeMatteis, sur le projet Justice League International , Kevin Maguire a bâti sa renommée sur la précision de son trait. Ses travaux solo lui ont valu d’être perçu comme un électron libre de DC, mais l’œuvre qu’il a livrée parle d’elle-même en offrant un mélange de références et de reboots. Initié à la BD en 1986 , Maguire rejoint DC l’année suivante en officiant sur le comicbook Who's Who: The Definitive Directory of the DC Universe #23 .

dc-comics-kevin-maguire

Il enchaîne les travaux destinés à remettre les piliers DC au goût du jour et connaît son heure de gloire dans les années 1990. Ses albums les plus remarquables au cours de cette période sont le New Titans #86 , mais aussi Hawk and Dove vol. 3 #20 , qui mettent respectivement en scène une bande de héros et un duo de justiciers. Avec un humour apprécié de ses fans, il a sorti en 2002 un album intitulé Just Imagine Stan Lee creating The Flash !

Josef Rubinstein

À l’instar de son confrère, Josef Rubinstein possède une fanbase qui le suit de près. Dessinateur et encreur, il ne boude jamais un Comic-Con et entretient une belle complicité avec son public. Originaire d’Allemagne, il a entamé sa carrière aux États-Unis et s’est fait connaître grâce à un style punchy , axé sur les effets de mouvements et sur une dominance de la couleur. Au fil des ans, des personnages comme Batman, Robin et Superman sont passés entre ses mains expertes.

dc-comics-josef-rubinstein

C’est à Neal Adams qu’il doit d’avoir percé chez DC, mais son talent lui a valu la confiance de pointures comme Frank Miller , avec qui il a collaboré au début des années 1980. Rubinstein a lui-même pris un jeune artiste sous son aile, en introduisant Arthur Adams dans la grande famille du comics. Un beau geste qui rappelle que les justiciers de la Justice League ne sont pas les seuls à se serrer les coudes, leurs dessinateurs aussi !

Pour découvrir Justice League sur grand écran, rendez-vous au cinéma dès le 15 novembre .

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier