Warner Bros. Actualités

Les grands duos DC Comics : Gardner Fox / Harry Lampert

Publié

Les grands duos DC Comics : Gardner Fox / Harry Lampert

Un pan de l’histoire DC Comics s’est écrite à quatre mains. Somme du talent d’un scénariste et d’un dessinateur, les personnages de BD marquent la rencontre d’univers narratifs et visuels qui nourrissent l’imaginaire du lecteur. Le tandem que formaient Jerry Siegel et Joe Shuster, les pères de Superman, en a inspiré d’autres. Alors que Flash s’affiche en vedette de la série éponyme et qu’il fera prochainement de même au cinéma, coup de projecteur sur ses créateurs, Gardner Fox et Harry Lampert.

Gardner Fox, auteur à l’imagination foisonnante

Plume de l’âge d’or du comics, Gardner Fox a façonné d’emblématiques super-héros (Hawkman, Barbara Gordon, Doctor Fate) et antagonistes. Au même titre que ses personnages de papier, il a préservé son anonymat derrière une batterie d’alias . Signant tantôt Jefferson Cooper, Bart Sommers, Paul Dean, ou même Lynna Cooper, Fox s’est fait un nom chez DC en dépit de ce petit jeu de dupe. La preuve de sa maestria et de l’attachement des fans à ses histoires. Tout commence dans le Brooklyn des années 1930, lorsque du haut de ses 20 ans le co-concepteur de la Justice League fait ses armes auprès de Vin Sullivan , éditeur chez DC.

DcComics359

Gardner Fox dessiné par son ami Gil Kane

Biberonné aux récits fantastiques d'Edgar Rice Burroughs ( Tarzan ), ce fils d’ingénieur a d’abord mis son goût de l’aventure entre parenthèses le temps d’exercer comme avocat , avant que sa passion pour l’écriture ne le rattrape quelques années plus tard. Passant son baptême sur la série Detective Comics , Gardner Fox ne tarde pas à poser sa patte sur des histoires baignées de la science que son père lui a fait aimer. Le leitmotiv du triomphe de la justice n’est pas sans faire écho à sa première carrière de juriste au barreau de New York. Se donnant justement pour mission d’envoyer les criminels derrière les verrous, Flash est sa plus belle réussite aux yeux des puristes.

DcComics360

Harry Lampert, la précision du trait

Un personnage qu’il co-créée avec Harry Lampert . De son côté, ce dernier mènera une carrière plus modeste. Le dessinateur a certes moins de personnages à son actif, mais son style aiguisé et plein d’énergie lui vaut d’être reconnu au même titre que Fox pour sa contribution à l’essor du comics. Originaire de New York, comme son futur collaborateur, Lampert a fait ses premiers pas dans le métier en même temps, mais sous la bannière des studios Fleisher . Pour un illustrateur, l’époque se prête autant aux comics qu’aux cartoons et le personnage qui marque ses début n’est pas un justicier mais une pin-up : Betty Boop.

DcComics361

Également encreur pour Popeye, Harry Lampert se réoriente vers le comics en empruntant la voie de l’humour pour All-American Publications . Ses esquisses pleines de dérision feront par ailleurs la joie des lecteurs de TIME Magazine , du New York Times, d’Esquire ou du Saturday Evening Post , qui les publient dans leurs pages spéciales. La rencontre de Lampert avec Gardner Fox fait décoller sa carrière en l’intronisant parmi les artistes de référence DC. Grâce à lui, la silhouette de Barry Allen / Flash s’imprime à jamais dans l’esprit des dévoreurs de BD. L’histoire retiendra moins la poignée de scénarios dont il est l’auteur que les époustouflants croquis qu’on lui doit mais qu’importe, son travail sur le Flashverse a inscrit le nom d’Harry Lampert à la postérité, à l’instar de celui de Gardner Fox.

Pour rappel, la série Flash est actuellement en cours de saison 3 sur la CW !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier