Warner Bros. Actualités

Mr Wolff : De premières images haletantes

Publié

Mr Wolff : De premières images haletantes

Promettant une bonne dose d’adrénaline, Mr Wolff (The Accountant, en VO) s'annonce comme un long métrage qui a de quoi susciter la curiosité. Mis en scène par Gavin O'Connor , sur un scénario de Bill Dubuque – qui avait fait ses débuts hollywoodiens à l’écriture du Juge – ce thriller est porté par un Ben Affleck qu’on n’a encore pas vu dans un rôle de cet acabit. Lumière sur le film choc de cet automne, à découvrir dans les salles le 2 novembre .

Hors du commun

Connu pour les efficaces Warrior et Jane Got a Gun, O'Connor continue d’explorer son genre de prédilection, en réalisant un film empreint de noirceur , sur fond de paranoïa et de faux-semblants. Ancré dans la veine mafieuse , ce nouveau long métrage ne ressemble à aucun film de gangsters traditionnel : il se situe plutôt à la croisée d’Un Homme d’exception, de The Social Network et des Infiltrés. À présent que le tournage est terminé , les inconditionnels d’Affleck guettent leur acteur fétiche, dans son fascinant rôle d’anti-héros : Mr Wolff.

Un homme qui a toujours possédé une intelligence supérieure à la moyenne , ce qui l’oblige à prendre très tôt conscience de sa différence. Se faisant violence pour que ce QI hors norme soit une force et non une faiblesse, Christian Wolff apparaît comme un être froid et distant, dans les premières images bluffantes que délivre la bande annonce. Au son de l’entêtant Everything in Its Right Place de Radiohead, ses tocs dessinent un comportement obsessionnel et une personnalité impénétrable. Ainsi, on entend Dana ( Anna Kendrick ) lui demander : « Qui es-tu ? », tandis que l’inquiétude va crescendo.

MrWolff1

Qui a peur de Christian Wolff ?

Nourrie par une tension constante, cette première bande annonce augure d’un film léché et maîtrisé . S’il y est question de définir la normalité, nul doute que le petit génie du titre se pose en outsider, à tout point de vue, comme en atteste son goût pour les armes à feu. Rappelant le trailer d’A Serious Man des frères Coen, cette mise en bouche offre une belle dose d’adrénaline . Tandis que la relation filiale que le jeune Christian entretient avec son père introduit l’extrait, on devine que sa personnalité taciturne influencera son destin. Comparé à Einstein, Mozart et Picasso , Mr Wolff impressionne, mais suscite aussi l’inquiétude, notamment de sa consœur Dana. Confronté à cette rivale de sa trempe, parviendra-t-il à s’en tirer par une de ses ruses ?

Fort d’un casting auquel on retrouve également J.K. Simmons (Whiplash), Jon Bernthal (Mob City) et John Lithgow (Interstellar), Mr Wolff a de quoi convaincre. Pour ceux qui seraient encore réticents, la liste des producteurs, où se côtoient Mark Williams, Lynette Howell, O'Connor, Jamie Patricof et Marty Ewing, devrait les rassurer. À l’instar de Gone Girl, Ben Affleck endosse un rôle de composition . Avant de le retrouver devant et derrière la caméra dans une nouvelle aventure de Batman, ce thriller rappelle son goût pour un cinéma éclectique et audacieux.

Pour découvrir Mr Wolff , rendez-vous au cinéma le 2 novembre . Une date à cercler de rouge dans vos agendas !

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier