The Knick

Série - Déjà disponible

The Knick

Le nouveau chef d’œuvre saignant de SODERBERGH

Immersion chirurgicale

New-York. Début des années 1900. Imaginez-vous dans la peau d’un chirurgien , vêtu de votre blouse blanche immaculée (ou presque) et entouré de votre équipe. Vous vous tenez au centre d’une salle d’opération, surplombée de gradins depuis lesquels des personnes, à l’air imperturbable, scrutent vos moindres faits et gestes. En face de vous, une table sur laquelle se trouve le corps sans défense de votre patient. Vous retenez votre souffle, la sueur coule lentement sur votre front, le silence est pesant. Les cliquetis des bistouris raisonnent dans vos oreilles et se mêlent aux battements de votre cœur qui frappent vos tympans, de plus en plus fort. Vous sentez tous ces regards portés sur vous, sur la manière dont vous parcourez le corps de votre patient … Seul, au milieu d’une arène où votre unique espoir est la validité de vos hypothèses. La victoire n’est possible que si l’expérimentation réussie. Vous y croyez, jusqu’à ce que la vie file entre vos mains et que votre patient lâche son dernier souffle…

Une réalisation saisissante et des personnages captivants

The Knick , c’est le nouveau bijou sanguin du réalisateur et producteur Steven Soderbergh . Un véritable ovni télévisuel qui dépeint l’univers tumultueux des débuts de la chirurgie moderne. Elle entraîne le téléspectateur au cœur d’une époque méconnue et pourtant au combien fascinante. À l’hôpital Knickerbocker, plus connu sous le nom de « The Knick », le Docteur Thackery (incarné par l’incroyable Clive Owen ) s’efforce d’assurer la survie de l’établissement dans une période tourmentée où les tensions raciales, les changements non réglementés de la médecine et la dépendance aux drogues font partie du quotidien.

revue de presse the knick

The Knick est à la fois tranchante, glaçante, perturbante mais aussi réaliste, subtile et émouvante. Les personnages, notamment celui interprété par Clive Owen, paraissent antipathiques et froids, mais ils sont incarnés avec une telle profondeur qu’ils en deviennent finalement attachants . La perspective historique de la série nous fait découvrir une facette de notre évolution que nous oublions souvent : les progrès dans le domaine de la santé et les épreuves difficiles qu’on dû endurer les chirurgiens du siècle dernier pour parvenir aux miracles médicaux dont nous bénéficions aujourd’hui. Bien plus saisissante que les autres séries sur le milieu médical, on ne ressort pas indemne de l’expérience The Knick .

photos de la série the knick

LA MÉDECINE N’EST ENCORE QU’EN PHASE DE TEST, À UNE ÉPOQUE OÙ LES RECHERCHES SUR LE CORPS HUMAIN ONT PLUS ÉVOLUÉES EN 5 ANS QU’EN 500 ANS. OUI… MAIS À QUEL PRIX ?