Warner Bros. Actualités

Westworld : Le point sur la prochaine pépite HBO

Publié

Westworld : Le point sur la prochaine pépite HBO

Tirant à vue sur les séries conventionnelles, Westworld rebat les cartes de la fiction télé, à la manière d’un poker qui se jouerait dans un saloon enfumé. Intense, rugueuse et sans concession, elle redonne au genre ô combien américain du western ses lettres de noblesse, en délaissant le colonialisme vieillot auquel il a souvent été réduit. Ici, l’originalité prime : au western se mêlent thriller et science-fiction . Pas de doute, la patte HBO est bien là. Certifiée 100 % fresh sur Rotten Tomatoes – grâce à un pilote qui a unanimement conquis la critique – Westworld est ultra-attendu. Alors que les téléspectateurs guettent sa diffusion à partir du 2 octobre sur HBO, et le lendemain sur OCS City , on fait le point sur la pépite que produit J.J. Abrams.

Des robots au Far West

Loin du classicisme des années Ford ou de l’ère du western spaghetti à l’européenne des Leone et autres Corbucci, Westworld dévoile une facette inédite de l’ouest américain . Continent sauvage aux vallées périlleuses et aux guerres fratricides, ce décor historique nourrit l’imaginaire du grand public. Qu’on ne s’y trompe pas : le cadre chronologique ne se situe pas dans le passé, mais dans une réalité parallèle. Westworld désigne un parc d’attraction , où les visiteurs en mal de sensations fortes sont invités à traverser les époques. Mais ce Far West dantesque bascule dans le chaos total lorsque les androïdes qui le peuplent se rebellent… L’intelligence artificielle peut-elle prendre le pas sur celle des hommes ?

Westworld1

Au cinéma, Barry Sonnenfeld s’était essayé au western SF humoristique avec Wild Wild West (1999). C’est la veine dramatique qui prédomine dans le cas de Westworld , décrit par la presse comme un show qui « vise dans le mille comme Game of Thrones » ( Guardian ). Au-delà de la comparaison avec la série vedette de la chaîne câblée, le ton audacieux et puissant de la dernière-née de J.J. Abrams impressionne. « Tout est contenu, intime et conçu avec soin », précise Collider , en soulignant qu’on n’est pas dans la surenchère. Coutumier des intrigues denses, mêlant réalisme et univers imaginaires, Abrams prouve qu’il n’est pas près de délaisser la télévision complètement et qu’il est toujours le boss en la matière.

Rêve vs. réalité

Introduite par une mélodie dissonante, la bande annonce montre que la frontière ténue entre rêve et réalité peut conduire aux pires dérives. Tandis que la voix-off d’Anthony Hopkins met en garde le spectateur, le cynique couplet « Go to sleep, everything is alright » d’In Dreams par Roy Orbison guide le reste du trailer. On découvre une Dolores sur la brèche. Campée par la magnétique Evan Rachel Wood , cette jeune protagoniste intrigue. Dans ces premières images, pas d’étoile de shérif, mais c’est au casting qu’on les retrouve, comme Ed Harris ( Night Run ), James Marsden, Ben Barnes , ou encore Rodrigo Santoro ( 300 et 300 : La Naissance d'un empire ) figurent au générique.

Westworld2

Adapté du classique SF de Michael Crichton , Mondwest , sorti en 1973, Westworld offre une saisissante relecture d’une œuvre chère au cœur des aficionados , mais méconnue du grand public. Pour mener à bien cette ambitieuse adaptation, les deux co-créateurs et showrunners Lisa Joy ( Pushing Daisies ) et Jonathan Nolan n’ont pas fait dans la demi-mesure. Après avoir exploré le thème de l’intelligence artificielle et de la sécurisation informatique à outrance dans Person of Interest , le frère cadet de Christopher Nolan renoue avec son thème de prédilection. En adoptant le point de vue des robots , il interroge nos émotions les plus profondes, à commencer par la peur et la méfiance, comme on le ressent à la vue de la bande annonce. « Le sujet de la nature humaine, mis en perspective avec la technologie, est à la fois bizarre, sombre et passionnant », résume le Washington Post .

Ouverture des portes de Westworld le 3 octobre sur OCS City . Soyez au rendez-vous !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier