Warner Bros. Actualités

WB95 : Top 5 des jump scares

Publié

WB95 : Top 5 des jump scares

Pour fêter ses 95 ans, Warner Bros. revient sur les œuvres inoubliables du catalogue et leurs petits secrets. Cette semaine, (re)découvrez les 5 meilleurs jump scares.

Procédé culte employé dans la plupart des films d’horreur, le jump scare se traduit littéralement par "saut de peur". C’est le célèbre phénomène qui vous fait sursauter dans votre siège de cinéma ou votre canapé quand une mauvaise surprise apparaît soudainement à l’écran. Accompagné d’un cri, ou bien d’une musique stressante, l’effet est garanti ! Généralisé à partir des années 80, ce procédé est utilisé en moyenne 9 fois par film d’horreur. Pour vous faire frissonner, nous vous avons sélectionné 5 jump scares culte !

1. Conjuring : Les dossiers Warren

Sorti en 2013, Conjuring raconte l’histoire d'Ed et Lorraine Warren, deux enquêteurs paranormaux qui viennent aider une famille persuadée que leur ferme est hantée. Basé sur une histoire vraie, ce long-métrage montre le cauchemar qu’a vécu les pros du surnaturel dans cette effrayante maison. Le film connaît un grand succès, à tel point qu’un second volet sort en 2016. Toujours d'après des faits réels, les enquêteurs se rendent à Londres pour aider une mère avec ses quatre enfants.

Dans le premier film, un jump scare est devenu particulièrement célèbre. Il s’agit de la scène où Carolyn, la mère de famille, est attirée par un claquement de mains qui la mène jusqu’au sous-sol. En voulant explorer la pièce, elle tombe dans les escaliers. Lorsqu’elle décide de repartir, l'ampoule se casse soudainement. Elle se retrouve toute seule dans le noir et tente de s’éclairer avec une allumette… Tout à coup, deux mains apparaissent derrière elle, et clap ! Après ce jump scare, le spectateur voit un plan de la porte close de l’autre côté du couloir. Il comprend ainsi que la jeune femme est enfermée et ne peut pas s’échapper !

Redécouvrez Conjuring : Les dossiers Warren dans le coffret DVD Conjuring.

2. Ça

Célèbre roman fantastique publié en 1986 par Stephen King Ça a été adapté une première fois en téléfilm en 1990. En 2017, une nouvelle adaptation du roman sort, réalisée par Andrès Muschietti. On y retrouve le « Club des Ratés », groupe d’enfants rejetés à l’école, qui sont la cible d’un terrible clown maléfique qu’ils surnomment « Ça ». Friande d’enfants, la créature sort des égouts pour se nourrir de petits garçons et de fillettes. Déconseillé aux coulrophobes (phobiques de clowns), le long-métrage a marqué plus d’un spectateur.

Justement, le jump scare de Ça donne de gros frissons aux phobiques ! Lors d’une escapade dans la maison abandonnée qui sert de refuge à « Ça », les amis se retrouvent séparés et confrontés à leurs pires peurs. Richie, un enfant coulrophobe, atterrit dans une pièce remplie de poupées de clowns. Il ouvre alors un cercueil où il trouve un affreux mannequin le représentant. La grosse frayeur se produit après que Richie a refermé le couvercle, quand tout à coup, la créature maléfique surgit derrière le cercueil et se jette sur l’enfant. Sursaut garanti !

Ça est disponible en édition limitée steelbook 4K.

3. Annabelle

Spin-off de Conjuring, Annabelle se base sur l’histoire de la poupée maléfique qui apparaissait dans le premier film en 2013. Sorti un an plus tard, il relate l’histoire de Mia et John, un couple qui attend leur premier enfant. L’homme décide d’offrir à sa femme une poupée vintage pour fêter la naissance prochaine de leur fille. Après l’arrivée du jouet, une série d’événements paranormaux touchent la petite famille, et ce même après la naissance de leur bébé. Fort de son succès, David F. Sandberg réalise en 2017 une préquelle intitulée Annabelle 2 : La Création du mal.

Ce premier film comporte 11 jump scares. Un des plus impressionnants intervient lors d’une scène où Mia, incarnée par Annabelle Wallis, se retrouve seule en train de dresser la table. Alors que la musique se met à jouer toute seule, la jeune femme voit arriver dans son salon une petite fille très effrayante qui se réfugie dans la chambre de son bébé. Alors qu'elle court vers Mia, la créature devient soudainement une adulte à l'instant où elle percute la porte de la pièce. Des cris surgissent alors pour faire d’avantage peur au spectateur...

Le coffret Annabelle avec les deux films est disponible en DVD et Blu-ray.

4. Dans le noir

Sophie élève seule son dernier enfant, Martin. Après le mystérieux assassinat de Paul (Billy Burke), le compagnon de Sophie (Teresa Palmer), des phénomènes ont lieu dans la maison de la famille. Une étrange créature surgissant uniquement dans le noir sème la terreur. Produit par le réalisateur de Conjuring, Dans le noir est un film d'horreur américain réalisé par David F. Sandberg et adapté d’un court-métrage qu’il avait tourné. Sorti en 2016, le succès a été tel que le cinéaste a directement été sollicité pour réaliser Annabelle 2.

Une vingtaine de jump scares rythment ce film haletant. Dès la scène d’ouverture, on voit Esther, une employée de la même entreprise que Paul, être perturbée par une créature qui apparaît à chaque fois dans l’obscurité. La femme allume et éteint plusieurs fois la lumière pour voir si la silhouette reste. Alors qu’elle actionne l’interrupteur une fois de plus, la créature surgit tout à coup. Une telle scène dès le début du film, ça fait froid dans le dos !

Redécouvrez Dans le noir en DVD et Blu-ray.

5. L’Exorciste

L'Exorciste de William Friedkin

Film d’épouvante culte, L’Exorciste de William Friedkin montre la métamorphose de la petite fille Regan MacNeil, possédée par le diable. La scène d’exorcisme par les deux prêtres Merrin et Karras est restée culte, ainsi que celle de la marche de l'araignée, où l’on voit la fillette dévaler les escaliers dans une posture très étrange. Cette séquence a d’ailleurs été rajoutée en 2001, dans la version director's cut du long-métrage. Succès populaire encensé par la critique, le film remporte l'Oscar du meilleur scénario et celui du meilleur son en 1974.

Même si le film utilise avec parcimonie le principe de jump scares, impossible de ne pas le citer tant il est culte ! Au total, neufs jump scares mineurs, moins effrayants que ceux qui pullulent depuis les années 2000, ont été recensés dans le film. Parmi eux, on peut citer le passage culte où le père Karras essaye de parler tranquillement à Regan qui, totalement possédée, lui répond en vomissant une substance verdâtre dégoûtante. Effet beurk garanti !

L’Exorciste fait partie du coffret horreur, aux côtés d’Annabelle et de Conjuring : Les dossiers Warren.

Rendez-vous sur le site 95answarner.fr pour découvrir tous les évènements entourant cet anniversaire !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier