Warner Bros. Actualités

Le château d’eau Warner Bros. aux couleurs de vos super-héros favoris

Publié

Le château d’eau Warner Bros. aux couleurs de vos super-héros favoris


Le château d’eau Warner Bros. aux couleurs de vos super-héros favoris

Surplombant la skyline hollywoodienne depuis près de 90 ans, le château d’eau Warner Bros est une véritable institution dans le monde du Septième Art. Construit en 1927 , quatre ans après la naissance du studio des Warner brothers , cet immense réservoir pouvant contenir plus de 375.000 litres d’eau est aussi légendaire que la firme dont il porte les initiales. Et en matière de légende, la Warner s’y connait, comme en témoignent les super-héros DC Comics qu’elle met en scène dans ses films et séries télé. Trustant actuellement le petit écran outre-Atlantique, Arrow, Flash, Supergirl et Gotham – avec le futur Lieutenant Gordon – ont pris leurs quartiers à Burbank ; où se situe le siège historique. Au sommet du château d’eau, des panneaux géants à l’effigie des quatre personnages offrent un sensationnel relookage à ce monument hautement cinématographique.

watertower

D’hier à aujourd’hui

Faisant partie intégrante de la culture populaire, le château d’eau Warner Bros est bien plus qu’un simple objet publicitaire. Symbole de l’époque où, cherchant à bénéficier de plus de lumière pour les plans en extérieurs, les réalisateurs s’étaient lancés à la conquête de l’Ouest, il renvoie à une période les majors naissantes se voulaient autonomes, y compris concernant les besoins en eau. En 1923, les célèbres collines qui dominent Los Angeles ne sont pas encore baptisées 'Hollywood' mais ' Hollywoodland ' ; comme en atteste le panneau d’origine, qui disparaîtra en 1949 au profit des 9 lettres qui font toujours le charme de cet Eldorado du cinéma. Une période particulièrement créative, propice à toutes les audaces artistiques.

Surnommé le ' Bain Shield ', le logo du bouclier orné des initiales WB est reconnaissable au premier coup d’œil. Dès les années 1920, il trône à 30 mètres au-dessus du sol, sur le château d’eau, là où il peut être vu de loin. Inscrite au patrimoine des monuments historiques américains, la watertower a longtemps servi à prévenir les risques d’incendie et à assurer le bon fonctionnement des tournages, en garantissant aux équipes de films un accès à l’eau, en dépit du climat californien aride. À présent, sa cuve est vide mais sa renommée demeure intacte . À contrario du logo, dont le design a souvent été revisité – dans le générique d’ouverture d’Harry Potter ou dans celui du Mars Attacks ! de Burton, par exemple – le château d’eau est resté inchangé depuis sa création.

Un château d’eau super-héroïque

Troisième plus vieux studio encore en activité, la Warner a fait rêver des générations de spectateurs et se subdivise désormais en une myriade de filiales. Parmi elles, Warner Bros. Animation tient une place de choix dans le cœur du jeune public, grâce à un ambassadeur au poil : Bugs Bunny. Produit sous la bannière Warner Bros. Entertainment, la série des Animaniacs fait, elle aussi, la part belle à l’animation. Comment oublier Yakko, Wakko et Dot , la fratrie espiègle et chapardeuse des années 1990 ? Vivants reclus dans le château d’eau, ils s’évadent pour commettre leurs bêtises. Un trio qui a le goût des loufoqueries, mais qui n’a rien à envier à Minus et Cortex – deux souris aux sombres desseins – en termes de grain de folie.

animaniacs1

Imaginée par Tom Ruegger, avec la complicité de Steven Spielberg , cette série animée qui « a disjoncté un max » s’est déclinée à travers une centaine d’épisodes riches en rires et en gags. Forte d’un engouement qui ne s’est jamais démenti, elle perpétue la tradition Warner Bros. Son château d’eau s’offre cette année un relookage bien mérité, puisque la firme aura bientôt un siècle d’existence au compteur. Ayant fait leur apparition dans les vignettes des comics dès la fin des années 1930, les super-héros DC sont tout aussi intemporels. Quatre d’entre eux décorent désormais le château d’eau, dans une version 2015 revisitée, bien connue des sérievores. Prêtant respectivement leurs traits aux protagonistes d’Arrow, Flash, Supergirl et Gotham, Stephen Amell, Grant Gustin, Melissa Benoist et Ben McKenzie peuvent maintenant se voir en grand, sur des panneaux d’aluminium de 6 mètres d’envergure ; et de 2,2 tonnes chacun ! Une exposition temporaire de 3 mois, inaugurée en présence d’une partie des acteurs cités, prouvant que le patrimoine n’a pas nécessairement vocation à rester figé et que la légende Warner Bros. continue de s’écrire.

Retrouvez une de nos super-héros favoris!

[embed][400][https://www.warnerbros.fr/products/supergirl-serie?embed=true]

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier