Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec Very Bad trip 2

Publié

À vos fourneaux avec Very Bad trip 2

Quand on pense à la saga Very Bad Trip , on se dit que les répliques culte qui parsèment les films de Todd Phillips valent, à elles seules, leur pesant de popcorns. La projection du premier Very Bad Trip dans le cadre de la Nuit Bande de potes du Festival Lumière de Lyon rappelle que l’engouement ne s’est jamais tari. Si chacun des trois opus est à sa manière une invitation au voyage, le plus exotique reste le second volet . Exit Las Vegas et les vastes étendues désertiques du Nevada, place à la Thaïlande et aux déconvenues que les héros y rencontrent. Reformé pour la suite de ses mésaventures, le wolfpack (la meute, en VF) a du souci à se faire… Tout avait pourtant – presque – bien commencé, avec un repas prénuptial inspiré d’un incontournable de la cuisine thaïe : le wok de poulet pimenté .

Une suite épicée

« On guette une fois de plus les dérapages des personnages et l'incontournable diaporama du générique de fin », s’enthousiasmait Le Journal du Dimanche à la sortie de Very Bad Trip 2 , au printemps 2011 . Fidèle à l’humour décapant du premier opus, cette suite confirme la prédilection de Phillips ( War Dogs ) pour les road trips qui tournent mal. Très mal même, au vu de l’accueil cauchemardesque que Bangkok réserve à Alan (Zach Galifianakis), Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Doug (Justin Bartha) .

VeryBadTrip21

Après sa folle aventure à Las Vegas, le wolfpack se retrouve pour le mariage de Stu, à des milliers de kilomètres de là. Supposés profiter des vertus apaisantes de la Thaïlande, les quatre amis vont vite comprendre que la malchance n’en n’a pas fini avec eux, bien au contraire. Ce qui devait être « juste un verre » va se transformer en une autre soirée trop arrosée ! La gueule de bois s’annonce aussi dévastatrice que propice aux rebondissements.

Retrouvailles avec Mr. Chow

Ponctué de nouveaux venus et de visages familiers, Very Bad Trip 2 fait la part belle à des personnages à la fois drôles, imprévisibles et hauts en couleur. On pense par exemple à l’amusant petit singe – qui se révèle non moins redoutable que le tigre du premier opus – mais aussi à l’inénarrable Mr. Chow (Ken Jeong) . En cuisine, « chaud ! » signifie que le plat est prêt à être servi. Pour le wolfpack , c’est plutôt synonyme d’ennuis. Ponctuant ses coups d’éclat d’un « what’s up bitches ? » destinés à ses 'amis' américains, Mr. Chow incarne le ton politiquement incorrect faisant la patte de Todd Phillips.

Rivalisant d’excentricité avec celui-ci, l’irrésistible Alan a failli ne pas être du voyage. Comptant finalement parmi les invités, il ne va pas bouder son plaisir, en se lançant dans un discours des plus gênants dès le repas de veille de noces. Attablés à l’hôtel, les convives assistent, impuissants, au monologue riche en anecdotes cocasses. Une scène qui rappellera aux aficionados du premier Very Bad Trip les moments forts de l’opus initial. Des 'dossiers' qu’Alan ne se prive pas d’évoquer, y compris en mentionnant la strip-teaseuse que Stu aurait préféré oublier. Un repas, complété par des marshmallows grillés sur la plage en guise de dessert improvisé. Une initiative d’Alan bien sûr, incarnant mieux que personne l’adage 'mettre les pieds dans le plat'.

Sans plus attendre, place à la recette du wok de poulet pimenté !

Les ingrédients (pour 4 personnes)

  • 4 escalopes de poulet
  • 3 cuillères à café d'huile
  • 3 cuillères à soupe de sauce pimentée
  • 1 cuillère à café de sambal oelek (condiment à base de piment)
  • 1 cuillère à café de sauce de poisson
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 poignée de pois gourmands
  • 1/2 bouquet de basilic thaï
  • 1 cuillère à café de gingembre frais râpé

La préparation

  1. Commencez par rincer les pois gourmands pour les débarrasser de tout résidu de terre. Plongez-les dans l’eau bouillante pour les blanchir, sans excéder 2 minutes de cuisson. Une fois sortis du feu, placez-les un bref instant dans un bol d’eau glacée, puis réservez-les sur du papier essuie-tout.
  2. Émincez le poulet en petits morceaux. Au wok, faite revenir la viande avec le gingembre et un filet d’huile, à feu vif, pendant 2 à 3 minutes. Snackez ensuite la préparation en effectuant des mouvements d’avant en arrière avec votre wok.
  3. Dans un récipient, mélangez les sauces (piment, poisson, soja) et le sambal oelek. Enfin, versez votre sauce composée dans le wok, incorporez les pois gourmands, le basilic thaï en lamelles, et laissez cuire 1 à 2 minutes.

Astuce : Servez avec du riz blanc thaï ou des nouilles asiatiques, à déguster aux baguettes pour ceux qui ont le plus de dextérité. Et, pour revisiter cette recette à l’occidentale, optez pour de la mâche agrémentée de grains de grenade.

C’est prêt !

VeryBadTrip22

Pour vous replonger dans la trilogie culte Very Bad Trip , cliquez ici. Et n’oubliez pas que War Dogs est actuellement à l’affiche !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier