Warner Bros. Actualités

Tomb Raider : les confidences du casting

Publié

Tomb Raider : les confidences du casting

Guerrière et intrépide, Lara Croft mène une vie hors du commun entre combats au corps à corps et fouilles archéologiques. L’aventurière la plus célèbre du monde vidéoludique revient sur grand écran après quinze ans d’absence et la sortie de Lara Croft : Tomb Raider, Le Berceau de la vie avec Angelina Jolie. Dans cette nouvelle adaptation, c’est l’actrice oscarisée qui a la lourde tâche de la remplacer. Castée en 2016, la jeune femme impressionnait les fans lorsque les premières photos de tournage étaient dévoilées. Focus sur ce nouveau Tomb Raider avec les confidences du casting.

Retour sur les origines de Lara Croft

Tomb Raider revient à la genèse de l’héroïne et ses débuts en tant qu’exploratrice. Après avoir découvert une vidéo de son père disparu, Lord Richard Croft (Dominic West), la jeune femme part en direction du tombeau de la Mère de la Mort au Japon afin de déjouer les plans diaboliques de la Trinité. Elle devra donc renouer avec son passé pour affronter son destin et le réalisateur Roar Uthaug s’attache à raconter les débuts de son parcours en s’inspirant du jeu vidéo de 2013, grand succès commercial et critique :

« J’avais été époustouflé par le jeu et, bien entendu, par le personnage de Lara Croft, une dure à cuire qui résout toutes les énigmes, évite tous les pièges et pille les tombes. Mais quand j’ai découvert la version du jeu de 2013, j’ai été emballé par le regard sans concession sur le personnage, et je me suis dit qu’on pouvait vraiment en faire un formidable film »

Lara

Alicia Vikander était, elle aussi, très enthousiaste à l’idée de travailler sur ce film : « C’est agréable de camper une femme qui occupe l’espace, qui a un franc-parler et ose s’en servir tout en dévoilant parfois sa vulnérabilité. Toutes ces qualités sont enfouies chez Lara et on est amené à le découvrir en même temps qu’elle, tandis qu’elle se retrouve dans des situations qui suscitent à la fois ses peurs et son instinct de survie, réveillant la guerrière qui sommeille en elle »

L’actrice suédoise, danseuse classique dans sa jeunesse, s’est servie de la discipline acquise par ce sport, pour sa préparation du tournage. Avec l’aide de Magnus Lygdbäck, entraîneur à la renommée mondiale et créateur de la méthode Magnus, elle a enchaîné les heures de fitness et de préparation physique et mentale : « Pendant le tournage, j’ai commencé à faire de l’escalade et j’aime vraiment ça maintenant. Par la suite, on la voit […] se battre, plonger… je ne sais pas trop comment j’aurais pu être amenée à faire tant de choses différentes si ce n’avait pas été pour ce rôle ! »

Une histoire familiale

D. WEST Mais Tomb Raider n’est pas qu’une histoire de fouilles archéologiques, de cascades exceptionnelles ni de combats au poing. Le personnage de Lara affronte aussi son passé, et plus particulièrement celui de son père. Campé par Dominic West, ce dernier réserve des surprises à sa fille qu’il a abandonnée. L’acteur a confié avoir été séduit par la qualité d’écriture du film et la complexité des personnages : « J’étais impressionné par la profondeur des sentiments entre ce père et sa fille alors qu’il s’agit d’un film d’action spectaculaire ».

Père de trois filles, l’acteur britannique a eu plus de difficultés à « comprendre comment cet homme en vient à abandonner sa fille déjà orpheline de mère […] j’ai essayé de me mettre à sa place ». C’est l’œuvre de toute une vie qui a poussé Lord Richard Croft à tout plaquer mais aussi un projet archéologique qui menace l’humanité. Et c’est Mathias Vogel, chef sans pitié du groupe de mercenaires de la Trinité, qui incarne l’ennemi de Lara, prêt à tout pour récupérer l’artefact dans le tombeau maudit.

Interprété par Walton Goggins, le leader machiavélique va aussi apporter des réponses à Lara sur ce qui est arrivé à son père. Sa personnalité dérangeante a conquis l’acteur : « Je vois cet homme comme quelqu’un en train de vivre le pire mercredi de la plus longue semaine de sa vie, enlisé dans l’inertie et la routine. C’est presque un anti Richard Croft, car ils ont tous les deux renoncé à leur famille pour trouver ce tombeau, même si leur motivation est aux antipodes l’une de l’autre, mais ça a gâché leur vie à tous les deux ».

W. Goggins

Tous sont attirés par les trésors archéologiques et motivés par la découverte, de Lara Croft à son père en passant par le vil Mathias Vogel. L’histoire familiale est au cœur d’une véritable chasse au trésor qui promet un savant mélange entre scènes d’action spectaculaires et moments dramatiques intenses. Avec tous ces ingrédients, le retour de Tomb Raider, mené tambour battant par une Alicia Vikander plus badass que jamais, devrait ravir les fans du jeu vidéo.

Rendez-vous le 14 mars au cinéma pour découvrir la nouvelle Lara Croft dans Tomb Raider.

Attention