Warner Bros. Actualités

Le chat, cette star de cinéma

Publié

Le chat, cette star de cinéma

Presque meilleur ami de l'homme, le chat ne peut que séduire. La preuve, il a envahi Internet, où l'on retrouve des images mais surtout des vidéos de félins, désormais renommés « lolcats ». La journée internationale du Chat permet donc d'honorer ces boules de poils qui font le plaisir des cinéphiles. Petit tour d'horizon de ces films où ces animaux dominent le grand écran. À regarder sur son canapé, avec un chat sur les genoux.

Comme chiens et chats 1 et 2

Comment évoquer ces félins sans mentionner leur pire ennemi ? En 2001, les humains découvrent l'éternelle bataille que se livrent les deux races dans Comme chiens et chats . Parodiant des films d'espionnage, la comédie de Lawrence Guterman envoie Lou, un canin sans défense, récupérer la formule antiallergique aux chiens que les chats ont dérobé. Avec Alec Baldwin, Susan Sarandon et Tobey Maguire , Comme chiens et chats imagine les relations entre les deux animaux de compagnie lorsque les humains ont le dos tourné. Un deuxième volet, La Revanche de Kitty Galore , les oblige à collaborer afin de lutter contre un chat, ancien officier de l'agence d'espionnage M.I.A.O.U. Des films à revoir accompagnés (ou pas) d'enfants, et évidemment de vos animaux préférés.

Disponible en coffret DVD en cliquant ici

Catwoman, alliée et ennemie de Batman

Personnage majeur de la mythologie Batman, Catwoman est un personnage dur à saisir. Comme un chat, elle agit pour son compte mais peut faire preuve de signes d'affection. Elle détient des caractéristiques similaires aux félins, comme l'agilité ou sa capacité à toujours retomber sur ses pattes. Malgré les coups qu'elle encaisse, elle trouve toujours un moyen de se sortir d'un mauvais pas. Sa présence au cinéma la plus notable reste celle de Michelle Pfeiffer dans Batman, le défi . Mais celle d'Anne Hathaway dans The Dark Knight Rises , plus proche du réel comme toute la trilogie de Christopher Nolan , reste dans les mémoires. Elle devient ici l'alliée de l'homme chauve-souris et l'aide à éliminer Bane.

Disponible en coffret Blu-Ray et DVD en cliquant ici

LaMaledictionDesHommesChats4

La Malédiction des hommes-chats

En 1944, le producteur Val Lewton donne une suite officieuse à La Féline avec La Malédiction des hommes-chats . Déjà à la production du film de 1942 avec la RKO, l'Américain reprend des éléments du premier pour faire vivre le second, cette fois réalisé par Robert Wise et Gunther Von Fritsch . Ici, la fille du couple est l'héroïne, et souffre de troubles psychiques. Elle voit le fantôme de sa mère, personnage principal de La Féline. Il traite du passage de l'enfance à l'adolescence, dans un cinéma en noir et blanc fidèle à l'époque. Ce film fantastique, devenu culte avec l'âge, n'est pas pour les âmes sensibles, tant la prestation de Simone Simon (Irena, la mère d'Amy) fait froid dans le dos.

Disponible en DVD au sein de la collection Patrimoine, en cliquant ici

La Chatte sur un toit brûlant

Dramatique et sulfureux, La Chatte sur un toit brûlant est un classique du huis-clos oppressant . Le tandem de légende que forment Elizabeth Taylor (Géant, Qui a peur de Virginia Woolf ?) et Paul Newman montre la fragilité des relations amoureuses. Avant d’être porté à l’écran par Richard Brooks , le film a d’abord été une pièce de Tennessee Williams , montée à Broadway en 1955. Sortie au cinéma trois ans plus tard, l’adaptation de Brooks s’appuie sur l’œuvre originale, tout en prenant certaines libertés artistiques. L’essence de l’intrigue reste cependant la même : un couple se déchire à la suite du suicide d’un ami proche. Brick Pollitt, le mari, pense sa femme responsable de cette tragédie et le lui reproche ouvertement. Le titre fait référence à la scène dans laquelle Maggie exprime son désespoir en disant qu’elle se sent comme « une chatte sur un toit brûlant », réplique presque aussi glaçante que la réponse désinvolte de Brick : « Eh bien vas-y Maggie, saute du toit ! ». Déchirés par cette situation, les Pollitt ne parviennent ni à se séparer ni à rester ensemble. Une longue quête de la vérité va s’amorcer…

Disponible en Blu-Ray et DVD en cliquant ici

TomEtJerry1

Tom et Jerry, Grosminet et autres chats animés

Le chien étant un ennemi aux canines trop acérées, le chat s'attaque forcément à plus petit. Sa proie légendaire demeure la souris . Le parfait exemple est Tom & Jerry. Le premier, un matou d'appartement qui semble s'ennuyer, poursuit sans cesse le second, une petite souris qui apparaît sans défense. Elle a néanmoins plus d'un tour dans son sac pour se défaire des griffes de son chasseur. Tom , têtu à l'instar du Coyote, n'arrivera manifestement jamais à saisir le petit Jerry . Un autre exemple de chat têtu est celui de Grosminet . Voulant sans cesse dévorer le canari Titi , il se heurte à chaque fois à l'intelligence du petit oiseau, ou à la canne de la mémé .

Disponible en coffret Blu-Ray et DVD en cliquant ici

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier