TOUT WARNER BROS.

Il y a 85 ans, le cri de Tarzan retentissait pour la première fois

Héros des petits et grands aventuriers, le personnage culte d’Edgar Rice Burroughs est apparu il y a plus d’un siècle. Né de la plume du romancier américain en 1912 ( Tarzan seigneur de la jungle ), il est adapté sur grand écran 20 ans plus tard dans Tarzan, l’homme singe (1932) . Aux manettes de ce premier opus qui en appellera 11 autres, W.S. Van Dyke l’ignore encore mais il vient d’offrir à Johnny Weissmuller le rôle de sa vie. En lançant son gimmick aux échos de yodel dans cette jungle noir et blanc, l’ancien nageur olympique entre dans la légende.

Johnny Weissmuller, Tarzan original

S’il a toujours porté fièrement le pagne qui l’a propulsé au rang d’icône du cinéma d’aventure, le comédien a révélé à la presse qu’il avait décroché ce rôle de manière fortuite. Fan de Clark Gable , il espérait apercevoir la star aux abords d’un plateau de tournage. Remarquant une foule amassée, il a alors rejoint sans le savoir la file des candidats auditionnant pour Tarzan … et a été retenu !

Tarzan2

Dès 1932, Weissmuller revêt le rôle-titre et ne le quitte plus. Tarzan et sa compagne (1934), Tarzan s’évade (1936) et Tarzan trouve son fils (1939) entretiennent le succès. Au cours de la décennie suivante, le comédien met les bouchées doubles avec Le Trésor de Tarzan (1941) et Tarzan aventures à New York (1942). Le Triomphe de Tarzan et Le Mystère de Tarzan sortent tous deux en 1943. Suivront Tarzan et les Amazones (1945), Tarzan et la femme léopard (1946), Tarzan et la chasseresse (1947) et, enfin, Tarzan et les Sirènes , l’ultime volet qui clôt la franchise en 1948 .

« Moi, Tarzan. Toi, Jane »

En 1932, le cri de l’homme-singe devient aussi fameux que la réplique « Moi, Tarzan. Toi, Jane ». Pas de doute, Johnny Weissmuller a bien fait de troquer son maillot de bain contre une tenue de sauvageon. Pendant 10 ans, il forme avec Maureen O'Sullivan l’emblématique duo Tarzan / Jane ; que la guenon Cheetah complète en devenant la mascotte du public. Collaborant avec l’interprète de Jane à 6 reprises, Weissmuller donne la réplique à la belle Brenda Joyce à partir de 1945.

Tarzan1

Ce tandem antagoniste explore, dans une veine plus exotique que Shakespeare, le leitmotiv de l’amour impossible à la Roméo et Juliette . L’idylle qui naît entre eux n’a nul besoin de grands discours pour exister, et c’est peut-être ce qui la rend intemporelle. Weissmuller demeurera indissociable de ce rôle, même après avoir incarné Jungle Jim au cours de 13 films éponymes et d’une série télévisée. Tarzan a quant à lui récemment été au cœur d’une 50e adaptation signée David Yates ( Harry Potter et Les Animaux Fantastiques ). Alexander Skarsgård interprète Lord Clayton, le nom civil de celui que tout le monde connaît comme Tarzan, l’homme-singe.

Retrouvez le classique de 1932 et les 11 autres titres de la saga originale en coffret DVD en cliquant ici .

Vous aimerez aussi

Tarzan
Film

Tarzan

Attention