TOUT WARNER BROS.

Sully : Tom Hanks, l’humaniste

Star du biopic que Clint Eastwood consacre au pilote de ligne Chesley 'Sully' Sullenberger , Tom Hanks renvoie l’image de l’acteur américain par excellence. Dans la lignée de Cary Grant, avec qui il a souvent été comparé, le sexagénaire mène une carrière entre classicisme et anticonformiste. Visage familier du grand public, il donne l’impression d’habiter ses personnages et c’est d’autant plus vrai avec le rôle-titre de Sully (30 novembre) . Un héros ordinaire, à dimension humaine, qui a sauvé 155 passagers d’un crash, en faisant amerrir son Airbus A320 sur l’Hudson. Pour la première fois, Eastwood dirige Hanks . Une collaboration très prometteuse, au vu des premières images dévoilées. L’occasion de revenir sur les temps forts du parcours de cet acteur au talent inégalé.

Le théâtre contre la timidité

Comptant 80 titres à sa filmographie, Tom Hanks a endossé une multitude de rôles exigeants à l’écran. Si l’apparence et la tonalité propres à son jeu diffèrent en fonction des projets, la patte Hanks demeure. Celle du réalisme qu’il a l’art d’insuffler à ses personnages. Également producteur, scénariste et réalisateur , le roi du box-office n’a jamais succombé aux sirènes du star system, aspirant à s’illustrer dans des longs métrages forts en termes émotionnels. C’est au milieu des années 1970 que le destin de l’adolescent se noue, lorsqu’il décroche le prix d’interprétation de son lycée, où il suit des cours d’art dramatique marquant sa première expérience des planches. De son enfance rythmée par les déménagements à répétition qu’entraîne la séparation de ses parents et leurs remariages successifs, le futur double oscarisé conservera une timidité .

Sully5

Parvenant à la surpasser, il poursuit sa formation de comédien en marge du job de groom qu’il s’est trouvé dans un hôtel. Après une première approche de l’univers professionnel théâtral, en participant à l’organisation du Festival à Cleveland et à quelques pièces locales, Tom Hanks s’installe à New York pour goûter aux projecteurs de Broadway. Pour autant, les débuts sont difficiles. C’est finalement le cinéma qui lui tend les bras avec Noces sanglantes (1980), son premier et dernier film d’horreur. Quatre ans plus tard, après plusieurs séries télévisées, il se lance définitivement dans le bain du septième art en partageant l’affiche de Splash avec Daryl Hannah (Blade Runner). Cette comédie romantico-fantastique est à la fois son projet de la révélation, mais aussi celui qui signe son emblématique collaboration avec Ron Howard ; l’un de ses trois réalisateurs fétiches, avec Spielberg et Zemeckis .

Chronique d’un succès

Tom Hanks a 28 ans et une brillante carrière l’attend désormais. Si les années 1980 se déclinent sous le signe de la romance (Big), la décennie suivante est l’occasion pour l’acteur de se diversifier davantage. Parallèlement aux deux comédies sentimentales qu’il tourne avec Meg Ryan (Nuits blanches à Seattle et Vous avez un mess@ge) et à son doublage vocal de Woody pour Toy Story , Hanks fait forte impression dans le genre dramatique (Le Bûcher des vanités). Sa performance sous les traits d’un avocat séropositif dans Philadelphia (1992) lui vaut son premier Oscar , avant qu’il ne réalise un doublé, l’année suivante, avec Forrest Gump . Fort de ses deux statuettes et à présent reconnu internationalement, Tom Hanks règne sur Hollywood.

Sully3

Après un nouveau crochet par la 'case Howard' avec Apollo 13 , l’acteur tient l’un de ses rôles les plus célèbres en enfilant le costume du capitaine Miller d’Il faut sauver le soldat Ryan (1998). Suivront La Ligne verte, Seul au monde, et une nouvelle collaboration avec Steven Spielberg sur fond de Seconde Guerre mondiale grâce à la mini-série HBO Frères d'armes . Parmi ses autres prestations notoires, on peut citer Les Sentiers de la perdition, Arrête-moi si tu peux, ainsi que Le Pôle express (2004), un conte de Noël animé, réalisé selon le procédé alors novateur de la motion capture. Au cours des années 2010, Tom Hanks prolonge l’expérience de la série historique à travers Band of Brothers - L'enfer du Pacifique et poursuit son parcours au gré de films toujours aussi intenses qu’éclectiques : comme Extrêmement fort et incroyablement près , l’ambitieux Cloud Atlas des Wachowski, ou encore Le Pont des espions.

Méconnaissable avec ses cheveux blancs et son costume de pilote, Tom Hanks s’apprête à donner une nouvelle leçon de cinéma de son cru en campant le rôle principal du prochain bijou de Clint Eastwood, Sully . À découvrir en salles le 30 novembre !

Attention