Warner Bros. Actualités

Laura Linney retrouve Eastwood pour Sully

Publié

Laura Linney retrouve Eastwood pour Sully

Personnage féminin principal de Sully (30 novembre) , Laura Linney confirme son statut d’actrice hollywoodienne de référence en se glissant dans le rôle de l’épouse du pilote, Lorrie Sullenberger. Triplement nommée aux Oscars , elle signe sa troisième collaboration avec Clint Eastwood grâce à ce biopic, centré sur ce qu’on a appelé 'le miracle de l’Hudson' : L’amerrissage d’urgence d’un Airbus A320 en 2009 avec, aux manettes de l’appareil en perdition, Chesley 'Sully' Sullenberger. Un héros dans la tourmente campé par Tom Hanks , pouvant compter sur le soutien de cette femme de l’ombre qu’incarne Laura Linney . Portrait.

Du théâtre au cinéma

À 52 ans, Laura Linney peut se féliciter d’avoir une foisonnante carrière derrière elle. Riche de 61 rôles , sa filmographie éclectique est à l’image du style caméléon qu’elle cultive depuis ses débuts. Entrée dans le métier au milieu des années 1980, elle a tourné pour la première fois sous la direction d’Eastwood il y a une vingtaine d’années, dans Les Pleins pouvoirs . Le cinéaste et sa comédienne ne se sont pas perdus de vue et ont réitéré leur collaboration avec l’intense Mystic River (2003). En marge des deux statuettes dorées que ce drame adapté de Lehane remporte aux Oscars, Laura Linney est nommée par plusieurs académies, dont les BAFTA et les SAG Awards pour sa performance sous les traits d’Annabeth Markum.

Sully11

C’est sur les planches que sa vocation s’est forgée. Venue au cinéma par le théâtre comme nombre de ses pairs, cette New-Yorkaise , fille de dramaturge, a le jeu dans le sang. Après avoir étudié les arts dramatiques à l'université Brown et avoir complété sa formation avec un passage par la prestigieuse Juilliard School , l’aspirante comédienne acquiert les bases de l’art théâtral en se produisant dans des pièces classiques et modernes. Ses prestations lui vaudront d’être citée à trois reprises aux Tony Awards mais c’est sur les plateaux de tournage que son destin va s’écrire.

Entre petit et grand écrans

Si George Miller (saga Mad Max ) la révèle en lui confiant un petit rôle dans Lorenzo (1992), il lui faudra attendre 6 années supplémentaires pour voir sa carrière cinématographique décoller. Après un crochet par le petit écran avec la mini-série Les Chroniques de San Francisco , puis les thrillers Peur primale et Les Pleins pouvoirs , où elle joue coup sur coup un procureur, le rôle de la consécration lui internationale lui est offert par Peter Weir. Il s’agit de la femme de Jim Carey dans The Truman Show (1998), Meryl Burbank alias Hannah Gill. En même temps que le film devient culte pour toute une génération, la cote de popularité de la comédienne fait un bond.

Sully12

Se partageant entre cinéma et télévision , Laura Linney s’est distinguée dans bien des registres fictionnels. Parmi ses projets les plus marquants, on peut citer La Vie de David Gale, Mystic River, Love Actually, Frasier, Les Berkman se séparent dans une veine plus indé, ou encore La Famille Savage ou, plus récemment, The Big C . Autant de films et séries auxquels elle insuffle la même aisance qu’on lui connait, et qu’elle ne manque pas de mettre à profit dans son nouveau long métrage, Sully . Dans les premières images de la bande annonce, on distingue toute la puissance du rôle qu’elle endosse sous la direction d’un Eastwood qui a l’art de lui donner le matériau nécessaire à laisser éclore son talent.

Sully , au cinéma le 30 novembre .

Attention