Warner Bros. Actualités

Suicide Squad : Will Smith, le prince du septième art

Publié

Suicide Squad : Will Smith, le prince du septième art

Portant Suicide Squad (3 août) sous les traits d’un Deadshot bluffant d’intensité, Will Smith confirme son éclectisme avec ce rôle de composition et rappelle qu’il est à l’aise dans tous les registres. Révélé au grand public avec une série comique grandement inspirée de son propre parcours, l’ex-Prince de Bel Air a fait du chemin depuis ses débuts en casquette fluo et t-shirt trop grand. Une route pavée de succès, comme devrait l’être ce nouveau projet des plus alléchants. À quelques jours de sa sortie en salles, retour sur la sensationnelle carrière cinématographique de Will Smith.

Self-made-man

Quand on se penche sur le parcours de Will Smith, on a l’impression qu’il a vécu mille vies en une. À la fois homme de musique , de télévision et de cinéma , il a de nombreuses cordes à son arc. À l’instar du mercenaire qu’il incarne pour David Ayer , Will Smith est ce qu’on appelle un self-made-man ; quelqu’un qui a su se réaliser par lui-même. Pour comprendre d’où lui vient l’ambition qui l’a toujours caractérisé, il suffit de regarder Le Prince de Bel-Air , série faisant écho à sa vie personnelle, produite par Quincy Jones qui, en le prenant sous son aile, lui offre l’opportunité d’exprimer son talent précoce. Will Smith a la vingtaine et, déjà, la célébrité lui tend les bras. Pour l’anecdote, il utilisait 'The Fresh Prince' (titre VO de la série) comme nom de scène sur ses premiers raps.

SuicideSquad13

De 1990 à 1996, il débute donc dans le milieu artistique en prêtant ses traits à un personnage homonyme, empli d’une délicieuse irrévérence , auquel toute une génération de téléspectateurs s’identifie. La magie Will Smith opère d’emblée et, fort d’un charisme sans faille, il entame une carrière au sommet, qui dure depuis un quart de siècle et qui n’est pas près de se tarir au vu des projets d’envergure trônant à sa filmographie d’ici l’horizon 2019. Artiste complet , il a su s’imposer comme le roi du hip hop west coast, parallèlement à sa carrière d’entertainer sur le petit écran, comme au grand, faisant sienne la décennie 1990 . Parmi les films les plus marquants de ses prémices hollywoodiens, on peut citer Independence Day (1996), le premier volet de la saga Men in Black (1997) et le néo-western groovy de Barry Sonnenfeld, Wild Wild West (1999).

Reconnaissance publique et académique

Au seuil des années 2000, Will Smith est un acteur influent , qui cherche toutefois à briser son image d’éternel clown, avec des rôles plus exigeants. Ali (2001) va lui en donner l’occasion puisque, grâce à ce biopic consacré au regretté champion de boxe, le comédien décroche une citation aux Oscars , qui le propulse définitivement dans la cour des grands. Faisant ainsi figure d’acteur académiquement chevronné et plus seulement de star populaire, il peut prétendre à des registres dramatiques , comme il le prouve à la tête du casting d’ I, Robot. Sous le feu des projecteurs, Will Smith impressionne dans Hitch, expert en séduction et À la recherche du bonheur , qui signe sa seconde nomination aux Oscars.

SuicideSquad14

Surtout, il livre une performance bluffante dans Je suis une légende , thriller post-apocalyptique de Francis Lawrence , qu’il tient à lui seul. Un film choc, teasant Batman v Superman : L’Aube de la Justice (2016), comme on pouvait apercevoir le logo du crossover dissimulé dans un plan de Time Square ! Plus récemment, Will Smith est apparu dans Diversion (2015) aux côtés de Margot Robbie , qu’il retrouve à l’affiche de Suicide Squad , dans le costume bicolore de la lunatique Harley Quinn . Si l’actrice australienne avait confié n’avoir jamais regardé Le Prince de Bel-Air, le tandem se connait bien grâce aux deux collaborations qu’ils enchaînent, comme s’en ressent leur alchimie à l’écran.

Attendu dans le rôle principal de Collateral Beauty – actuellement en post-production et annoncé pour le 21 décembre en France – Will Smith va d’abord faire une escale par la case asile, grâce au spectaculaire long métrage que David Ayer consacre à la Suicide Squad . Le film événement de cet été, à découvrir dès le 3 août !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier