Warner Bros. Actualités

Suicide Squad : La claque de l’été

Publié

Suicide Squad : La claque de l’été

Avec Suicide Squad, l’été est placé sous le signe de la crapulerie 100 % assumée. Du côté des méchants, le film de David Ayer fait la part belle à une bande de voyous revêtant paradoxalement le costume de super-héros, le temps d’une mission suicide commanditée par l’ambivalente Amanda Waller (Viola Davis) . S’axant autour de personnages que les dévoreurs de comics connaissent bien, cette Suicide Squad live-action joue la carte du lâcher-prise. Les premiers chiffres de la séance parisienne-test de 14h le situe, sans surprise, en tête des sorties de la semaine avec 4.704 spectateurs enregistrés. Un blockbuster DC Comics à voir sans plus attendre !

Humour et action

Tandis que les Américains devront patienter jusqu’à vendredi pour découvrir Suicide Squad au cinéma, le dernier-né du DC universe Warner Bros. a d’ores et déjà envahi les salles françaises. Au vu de l’enthousiasme que les premiers spectateurs ont partagé sur les réseaux, on comprend que rien ne résiste à cette escouade de têtes brûlées . Servi par une belle dose d’action, le long métrage de David Ayer – réalisateur de Fury et scénariste de Training Day – est visuellement bluffant, comme le souligne Empire dans sa critique :

« Suicide Squad donne une nouvelle vie à l'univers étendu de DC »

SuicideSquad17

Évoquant « des antagonistes inédits », le magazine salue également la performance de la « Jokerette » Margot Robbie , qui livre « une performance complexe et étoffée » selon Entertainment Weekly . Leurs confrères d’USA Today notent, quant à eux, que « Suicide Squad offre une alternative excellemment bizarre et enlevée aux films de super-héros guindés ». De quoi attiser d’autant plus l’impatience de ceux qui se réjouissent de découvrir les (més)aventures du Capitaine Rick Flag, Deadshot, Harley Quinn, L’Enchanteresse, Katana, Killer Croc, El Diablo, Captain Boomerang et Slipknot. Neuf durs-à-cuire, auxquels s’enjoint un invité de marque, le Joker (alias Jared Leto ).

Revisiter le mythe

Si Suicide Squad réserve son lot de surprises, il réussit aussi le tour de force d’être fidèle à l’esprit originel imaginé par John Ostrander , tout en modernisant des super-méchants délurés à souhait. Très investies dans leurs rôles respectifs, les têtes d’affiche ont toutes suivi un entraînement physique intensif. Faisant partie des belles révélations du film, le mannequin Cara Delevingne « aussi sculpturale qu'inquiétante dans un personnage à double facette » ( France Soir ) en a profité pour clamer à la presse qu’il « était temps que les femmes soient badass », au sujet des muses à la poigne de fer qu’Ayer met en scène. Pour France Soir , « Margot Robbie attire l'attention » et le site de détailler :

« L'actrice australienne, qui vient d'aligner coup sur coup deux grands rôles [Jane dans Tarzan et Harley Quinn dans Suicide], est punk et destroy »

SuicideSquad18

Créée il a près de 60 ans, la Suicide Squad se réinvente aujourd’hui, avec panache. Faisant honneur au grand spectacle qu’on est en droit d’attendre d’un film de cet acabit, le blockbuster de David Ayer se caractérise aussi par une histoire loin d’être simpliste, qui permet d’apprécier la psychologie des personnages sous un angle anti-manichéiste. En effet, bien que les membres de l’escouade de Waller soient les pire super-héros annoncés, ils possèdent tous un double niveau de lecture qui les rend plus complexes qu’il n’y paraît. Pour admirer Will Smith, Joel Kinnaman, Jared Leto et leurs comparses dans des rôles sauvages et délicieusement déjantés, rendez-vous au cinéma plus attendre !

Suicide Squad , actuellement à l’affiche en 2D et 3D IMAX .

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier