Warner Bros. Actualités Suicide Squad : Qui est Jay Hernandez, alias El Diablo ?

Suicide Squad : Qui est Jay Hernandez, alias El Diablo ?

Publié

Suicide Squad : Qui est Jay Hernandez, alias El Diablo ?

L’été approche et la sortie de Suicide Squad (23 août) aussi ! Après des mois d’attente, les inconditionnels DC vont pouvoir découvrir la bande de 'justiciers' la moins recommandable de l’univers du comics. Parmi ces super-méchants plutôt désaxés, figure El Diablo , ex-desperado ayant la particularité de maîtriser les flammes sans se brûler, en vertu de pouvoirs chamaniques… Un personnage qu’on a hâte de découvrir sous les traits de Jay Hernandez . Mais savez-vous vraiment qui il est ? Portrait.

Carrière fortuite

Né à Montebello , Jay Hernandez – qui s’appelle encore Javier – grandit au sud de l’état californien qui abrite les studios hollywoodiens où son destin d’acteur se concrétisera. Pour l’heure, le jeune garçon est loin de se destiner au septième art . D’origine mexicaine, il est élevé par une mère comptable et un père mécanicien, au sein d’une fratrie de quatre enfants. Choisissant la voie technique, il suit un cursus universitaire semblable à un étudiant lambda, mais a un jour la surprise d’être découvert par un chasseur de tête .

SuicideSquad10

Cette rencontre avec l’agent Howard Tyner alors qu’il prend simplement l’ascenseur est déterminante : grâce à cela, l’étudiant envisage désormais de faire du cinéma. Bien qu’il n’ait pas été conscient du potentiel décelé par Tyner, Jay Hernandez ne ménage pas ses efforts pour devenir comédien. S’inscrivant à une école d’art dramatique sur les conseils de son Pygmalion, il lui confie la gestion de sa carrière naissante et passe ses premiers castings . Nous sommes alors à la fin des années 1990 et Jay, fraîchement entré dans sa vingtaine, a l’avenir devant lui.

L’action comme prédilection

À l’instar de nombre de ses pairs, Jay Hernandez débute à la télévision . De 1998 à 2000, il tient le rôle régulier d’Antonio Lopez dans la série pour adolescents La Fille de l'équipe . Parallèlement, on peut l’apercevoir dans des rôles ponctuels qui lui permettent de rôder son style et d’acquérir les bases du métier, jusqu’à ce que les années 2000 marquent un premier tournant dans son parcours en lui offrant son baptême du grand écran . Il s’agit du rôle du gangster Kikicho dans le drame d’Alex Munoz Living the Life .

SuicideSquad11

Dans la foulée, l’acteur enchaîne sur la romance Sexy/Crazy (2001) , dont il partage l’affiche avec Kirsten Dunst et qui lui vaut de décrocher une première citation aux ALMA Awards . Au milieu des années 2000, sa participation au thriller horrifique Hostel auréole Jay Hernandez de nouvelles nominations, dont celle du meilleur cri aux Teen Choice Awards. Entre-temps, l’acteur s’est illustré au registre de l’action et du sport avec Une Virée en enfer, Torque, la route s'enflamme , Piège de feu et Friday Night Lights. Ces dernières années, ses fans l’auront reconnu dans Takers, LOL USA, Last Resort et Nashville.

Pour découvrir Jay Hernandez dans le costume de l’incandescent El Diablo, rendez-vous le 23 août au cinéma avec Suicide Squad !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier