Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec Strictly Criminal

Publié

À vos fourneaux avec Strictly Criminal

Sorti en salles le mois dernier, Strictly Criminal est un film de gangsters qui se découvre en s’accrochant fermement à ses popcorns. Tenu en haleine de la première à la dernière minute, le spectateur suit le parcours houleux et violent de James 'Whitey' Bulger (Johnny Depp) , chef du Winter Hill Gang . Ce qui aurait pu être un simple thriller mafieux, prenant pour décor le Boston des années 1970, est pourtant bien plus que cela. Brillant polar signé Scott Cooper (Les Brasiers de la Colère), il met en lumière la véritable et surprenante alliance du caïd mafieux et de l’agent du FBI John Connolly . Deux anciens gamins de Southie qui ont choisi des camps opposés à l’âge adulte, mais qui ne sont pas si différents qu’on pourrait le croire, comme le démontre l’intrigue de ce long métrage qui a conquis la presse : « La mafia telle qu'on la connaît déjà, mais décapée à l'acide par un Johnny Depp saisissant, flanqué d'un casting cinq étoiles », résume L’Express . Reprenant nombre de codes du genre à sa sauce, Cooper rend un hommage appuyé aux Affranchis (1990) de Scorsese, dans une scène de dîner lors de laquelle le talent de ses comédiens prend tout son sens. Une scène où Whitey et ses acolytes partagent une pièce de viande marinée aux fines herbes . L’occasion de revenir – en recette – sur cette savoureuse séquence.

Insaisissable Bulger

Doté d’une légendaire aura, James Bulger, alias Whitey, était « un type très charismatique [qui] dégageait une telle puissance de séduction qu'on avait envie d'être à ses côtés », a souligné Johnny Depp dans un entretien où il explique sa fascination pour ce sulfureux personnage. Peu connu des Européens, l’ancien parrain de Boston est célèbre outre-Atlantique, où il a longtemps été l’ennemi public n°1 derrière Oussama ben Laden, mobilisant toutes les police du pays pendant les 16 années de cavale qui ont suivi la fin de son alliance avec le FBI. Protégé par l’agent Connolly pendant qu’il étendait son empire criminel sur la ville, Bulger est parvenu à mettre Southie à ses pieds sans être inquiété par la justice.

StrictlyCriminal19

Une situation inimaginable, qui a interpellé deux journalistes du Boston Globe , Dick Lehr et Gerard O'Neill , les conduisant à enquêter et à livrer le fruit des leurs investigations dans un roman qui a inspiré le scénario de Strictly Criminal, Black Mass : The True Story of an Unholy Alliance Between the FBI and the Irish Mob . Le socle idéal pour un film de gangsters , le cachet de l’authenticité des faits en plus. Très impliqué dans ce projet, à mi-chemin entre biopic et thriller , Scott Cooper livre un film implacable, dans la veine de ses précédentes réalisations, déjà auréolées d’un beau succès critique, à l’instar de ce nouveau bijou mafieux ; doublement récompensé aux HFA Awards et qui a de grandes chances d’être en lice pour les nominations des Oscars 2016.

La recette de famille

Apportant un petit supplément d’âme au personnage strictement criminel qu’il incarne à l’écran, Johnny Depp n’en n’oublie pas de restituer son intense froideur à travers son interprétation. Pour preuve, la scène dans laquelle Bulger est invité à dîner chez John Connolly , en compagnie de son bras droit, Steve Flemmi , et du collègue de Connolly, le crédule John Morris . Ayant décidé de se jouer de l’assistance et de tester son emprise sur les hommes avec qui il mange, Jimmy Bulger entame ce qui ressemble à une anodine conversation. Louant la savoureuse viande marinée qui leur a été servie, d’après une recette de famille de Morris, il cherche à en connaître les secrets de réalisation auprès de l’agent du FBI, en le tannant pour qu’il accepte de lui répondre, ce que ce dernier finit par faire. C’est alors que Bulger le met devant le fait accompli : comment faire confiance à un homme qui livre si facilement une recette de famille ? Un échange aussi tendu que parfaitement maîtrisé, qui en dit long sur chaque personnage assis à la table et qui permet à Cooper de glisser un clin d’œil à l’un de ses mentors, Martin Scorsese.

StrictlyCriminal15

Sans plus attendre, place à la recette de la côte de bœuf marinée aux fines herbes !

Les ingrédients (pour 2 personnes)

  • une côte de bœuf d’environ 900 g
  • 1 cuilllère à soupe de miel
  • 2 cuilllères à soupe d'huile d'olive
  • 2 cuilllères à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • sel, poivre du moulin
  • herbes de Provence

La préparation

1.En cette saison, il est bien sûr préconisé d’utiliser un barbecue d’intérieur ou, à défaut, d’opter pour une cuisson au four, sur mode grill. Dans cette recette, c’est la première option qui a été retenue. Commencez votre marinade au moins 3 heures avant de passer à table, afin qu’elle prenne toute la saveur des herbes de Provence.

2.Dans un récipient, mélangez l’ensemble des ingrédients de votre marinade, puis réservez. Enduisez ensuite la pièce de viande en répartissant généreusement la marinade sur l’ensemble de la côte de bœuf. Vient ensuite l’étape de la cuisson, où le conseil qui s’impose est de surveiller de près la viande, afin de s’assurer qu’elle ne dessèche pas, sans hésiter à l’arroser de temps à autre avec la marinade restante.

Astuce : Servez avec une purée de pommes de terre, des petits légumes sautés et, surtout, dégustez votre repas en bonne compagnie.

C’est prêt !

StrictlyCriminal20

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier