Warner Bros. Actualités

2015 : Retour sur une année riche en séries événement

Publié

2015 : Retour sur une année riche en séries événement

Toujours plus créatives et audacieuses, les séries américaines sont autant appréciées aux États-Unis qu’à l’étranger, où elles règnent sans partage sur la grille des programmes. Entre les cadors des audiences – Game of Thrones en tête – et les nouvelles venues qui ont su créer la surprise, nul doute que le cru 2015 fait rêver. Après avoir ébloui les mirettes de téléspectateurs médusés, les séries qui ont trusté le petit écran cette année ne manqueront pas de galvaniser à nouveau le grand public l’an prochain. À la veille de 2016 et en cette période de fin d’année propice aux bilans, retour sur certains des shows les plus marquants des douze derniers mois.

GameOfThrones9

L’incontournable : Game of Thrones

Indétrônable, la série que D.B. Weiss et David Benioff adaptent de la saga littéraire de George R. R. Martin continue de tenir les fans en haleine à l’approche d’une sixième saison très attendue, qui mettra peut-être un peu de baume au cœur des fans de l’infortuné Jon Snow. Au fil des 10 épisodes qui ont rythmé son cinquième chapitre, le show s’est étoffé de nouvelles intrigues, tout en restant fidèles aux arcs narratifs propres à chaque personnage. Si la conquête du trône de fer est toujours au centre de la guerre fratricide que se livrent les Stark et les Lannister et que rien ne semble pouvoir freiner Daenerys Targaryen , les enjeux sont grands et le mystère demeure. De quoi donner encore de belles sueurs froides aux téléspectateurs, en attisant leur impatience et en semant le doute quant aux prochains personnages qui tomberont sous la plume assassine des scénaristes. Valar morghulis !

TheLeftovers4

Les outsiders : The Leftovers / The Knick

Comme elle l’a souvent prouvé depuis Oz et ses premières séries à succès, HBO est experte des programmes non-conventionnels. Sous la bannière 'It’s not TV. It’s HBO', la chaîne câblée a fait de l’originalité sa spécialité. The Leftovers n’échappe pas à la règle. À l’instar de Game of Thrones, la série est librement inspirée d’un roman – traduit en Français par Les Disparus de Mapleton – à la différence que son adaptation télévisuelle est signée de son auteur himself : Tom Perrotta , avec la complicité de Damon Lindelof , co-créateur du show. Véritable ovni, comme c’était aussi le cas de sa version littéraire, The Leftovers ne ressemble à rien de ce qui a été proposé au public jusqu’à présent. Lancée en 2014, elle est à l’aube d’une saison 3 , dont la récente confirmation ravit les fans de la première heure.

Puissante et dérangeante, elle développe un univers qui n’appartient qu’à elle et qui tient autant à sa mise en scène qu’à la performance de ses comédiens (Justin Theroux, Amy Brenneman, Christopher Eccleston). Partant de l’idée que 2% de la population puisse disparaitre en laissant les restants – les leftovers – dans le désarroi, le pitch du show est redoutablement efficace. Diffusé sur Cinemax , la petite sœur d’HBO, The Knick surfe sur la même veine de l’originalité scénaristique, tout en adoptant une forme plus classique et en se dotant d’un casting non moins prestigieux, emmené par un Clive Owen qui revêt la blouse d’un chirurgien certes très inventif, mais aussi cocaïnomane. Signée Steven Soderbergh , cette série qui s’intéresse à l’émergence de la médecine moderne au début du siècle dernier possède la portée cinématographique qu’on aime retrouver dans les programmes portant le sceau HBO.

Arrow

Les séries super-héroïques : Arrow / The Flash / Supergirl

Plébiscitée par les inconditionnels de l’univers DC Comics , Arrow a décoché sa cinquième saison cet automne. Alors que chacun des protagonistes gagne en intensité, impossible de ne pas s’interroger sur le destin qui attend l’Archer, alias Oliver Queen, alias Stephen Amell . Prêtant ses traits au vaillant super-héros depuis 2012, le comédien porte fièrement les couleurs – à dominance de vert – de la série d’Andrew Kreisberg , showrunner à qui on doit également Supergirl, Flash et Legends of Tomorrow , à la production. Autant de déclinaisons d’un monde de super-héros qui entraînent les téléspectateurs au cœur d’aventures aussi passionnantes que mouvementées. Spin-off d’Arrow, Flash partage de nombreux épisodes avec sa série-mère, tout en développant son histoire en parallèle et en s’imposant, progressivement, comme une série de référence à part entière.

Conjuguant l’héroïsme au féminin, la Supergirl de la série éponyme permet au grand public de se familiariser avec Kara Danvers – aussi connue sous le nom de Kara Zor-El – et incarnée par Melissa Benoist . Une jeune femme qui n’est autre que la cousine de Superman ! Au-delà de cette filiation, qui suscite d’emblée l’intérêt des aficionados du Père de tous les super-héros, la jolie Kara Danvers parvient à exister par elle-même et offre un savoureux mélange d’action et d’émotions. Fidèle aux codes du genre, la série concentre tous les éléments qu’on attend d’un show de cet acabit, tout en ouvrant la voie à une nouvelle génération de super-héros, à laquelle on devient vite accro.

Pour continuer à suivre l’actu de ces séries et découvrir quelles surprises vous réserve l’année 2016, restez connectés !

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier