TOUT WARNER BROS.

Les films révolutionnaires de la Fête nationale

Demain, en ce vendredi 14 juillet, la France célébrera sa Fête nationale , et se souviendra de la prise de la Bastille en 1789. Un événement emblématique de la Révolution française qui redéfinit le destin de l'Hexagone et celui de ses citoyens. De nombreuses victoires ont été arrachées le poing levé et l'arme en bandoulière : la preuve avec ces cinq longs métrages.

Che – 1ère partie : L'Argentin

che1

En 2008, le réalisateur américain Steven Soderbergh décide de s'attaquer au plus emblématique des révolutionnaires. Il s'agit bien évidemment d'Ernesto Guevara, dit le Che, internationaliste et idéaliste argentin. Cette première partie, qui sera suivie la même année de Che – 2ème partie : Guerilla , s'intéresse particulièrement à sa rencontre dans les années avec un homme politique cubain, un certain Fidel Castro. Dans le rôle du révolutionnaire se glisse l'acteur mexicain Benicio del Toro (qui d'autre ?), qui remporta en 2008 le prix d'interprétation masculine au festival de Cannes.

Pour (re)découvrir * Che – 1ère partie : L'Argentin *, cliquez ici .

Invictus

invictus3

La révolution n'est pas forcément synonyme de barricades et de rivières de sang. Nelson Mandela en est la preuve la plus manifeste. Dans Invictus , Clint Eastwood choisit de s'intéresser au début du mandat présidentiel de Madiba. Après 27 ans d'emprisonnement, il a la volonté d'unir son pays derrière l'équipe nationale de rugby en 1995, pendant la coupe du monde organisée sur le territoire. Dans le long métrage, Matt Damon revêt le short du capitaine des Springboks à l'époque, François Pienaar, tandis que Nelson Mandela est incarné par Morgan Freeman (qui d'autre, bis).

Pour (re)découvrir Invictus , cliquez ici .

Le Docteur Jivago

jivago1

Chef d’œuvre intemporel réalisé par David Lean, sublimé par une bande originale inoubliable signée Maurice Jarre, Le Docteur Jivago conte un triangle amoureux pris en tenailles dans la guerre civile russe, entamée en 1917. Le regretté Omar Sharif y interprète le médecin russe et idéaliste Youri Jivago, partagé entre deux femmes (Geraldine Chaplin et Julie Christie) et deux vies diamétralement opposées. Le film remporta en 1966 cinq Oscars®, et figure à la 39e place du classement de l'American Film Institute.

Pour (re)découvrir Le Docteur Jivago , cliquez ici .

300

sans
_titre
_2

En 2007, le réalisateur visionnaire Zack Snyder adapte le roman graphique 300 de Frank Miller et porte à l'écran l'héroïque et valeureux combat mené par une poignée de Spartiates face à l'invincible envahisseur perse. Au cours de la bataille des Thermopyles, le courage des hommes emmenés par le roi Léonidas (Gerard Butler) inspira et décida la Grèce toute entière d'imiter les 300 soldats insoumis. Fidèle à la bande dessinée, le long métrage fut lui-même révolutionnaire à sa sortie, de part l'utilisation massive d'effets spéciaux et d'images de synthèse, pour un résultat visuellement impressionnant et maintes fois imité.

Pour (re)découvrir 300 , cliquez ici .

Vous aimerez aussi

Attention