Warner Bros. Actualités

Ready Player One : Le plein de nouvelles références

Publié

Ready Player One : Le plein de nouvelles références

On s’en souvient : la première bande annonce de Ready Player One , dévoilée au dernier Comic-Con de San Diego, avait conquis les fans avec une vingtaine références pop culture condensées en 2 :36 minutes. Le nouveau trailer réitère l’exercice en mêlant images choc et easter eggs. Avant de découvrir le long métrage de Spielberg le 28 mars au cinéma, décryptage de cette nouvelle claque visuelle. Attention à ne pas cligner des yeux !

Florilège de caméos

Dressant un pont entre la nostalgie des années 1980 et des références actuelles aux accents futuristes, le prochain film de Steven Spielberg est hors norme. Adapté du livre d’Ernest Cline , il regorge de clins d’œil plus ou moins facilement détectables. Si la silhouette du géant de fer se détachait de la précédente bande annonce, une autre gigantesque créature fait son apparition : King Kong , récemment à l’affiche du rugissant Kong: Skull Island . Tron , Le Joker et Harley Quinn sont à nouveau de la fête, de même que Retour vers le futur , qui troque sa DeLorean contre quelques notes de son thème musical pour un final en beauté. Enfin, les mélomanes se délecteront aussi de deux tubes eighties dont on ne se lasse pas : World In My Eyes de Depeche Mode et Jump de Van Halen.

ready-player-one-bande-annonce

Côté jeux vidéo, Tomb Raider se taillait la part de la lionne dans les premières images, la nouvelle cuvée fait honneur à Overwatch , dont l’histoire se déroule en 2074. Les gamers ainsi reconnu Tracer , un personnage de ce titre vidéoludique phare, et plusieurs combattants de Street Fighter . Et le jeu ne s’arrête pas là puisqu’après avoir aperçu l’emblématique moto d’Akira , c’est le héros de manga himself qui s’offre un caméo. Parmi les références inédites, on peut citer Le Seigneur des anneaux, Hot Wheels, Mazinger Z et L'Homme bicentenaire . Nul doute, il y en a pour tous les goûts !

Pure nostalgie

« Nostalgia overload » (surcharge de nostalgie), clame GameSpot , tandis que Comme Au Cinéma salue « une bande annonce spectaculaire ». Évoquant une vidéo « explosive », IGN France décrit Ready Player One comme « un film fou (…) qui se déroule en 2045, alors que l'humanité trouve refuge dans un univers virtuel, l'OASIS ». De quoi donner à Tye Sheridan le loisir de démontrer son talent de jeune espoir hollywoodien, dans le rôle de Wade Owen Watts, jeune explorateur des mondes pixélisés, qui devient Parzival quand il met son casque de réalité virtuelle.

ready-player-one-olivia-cooke

Dans l’extrait initial, notre héros côtoyait une multitude de personnages pop culturels, mais c’est un autre personnage en chair et en os qui se joint à lui sur les images récentes. Incarné par Ben Mendelsohn ( The Dark Knight Rises ), il s’agit du redoutable Nolan Sorrento, un méchant dont on a hâte de connaître la légende. L’autre protagoniste qu’on découvre est le défunt magnat James Donovan Halliday, que campe Mark Rylance , étonnamment peroxydé. C’est lui qui a caché le trésor que Parzival cherche dans l’OASIS, l’easter egg suprême. La jolie gameuse Art3mis ( Olivia Cooke ) complète le tableau en ajoutant une touche féminine.

Pour son grand retour à la science-fiction, Steven Spielberg ne fait pas dans la demi-mesure. Découvrez Ready Player One dans les salles obscures le 28 mars !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier