Warner Bros. Actualités

5 bonnes raisons d’infiltrer l’Opération Beyrouth

Publié

5 bonnes raisons d’infiltrer l’Opération Beyrouth

En salles depuis le 30 mai 2018, Opération Beyrouth a su séduire les spectateurs et la critique en les plongeant dans une affaire d’espionnage complexe mais bien intrigante. Découvrez cinq bonnes raisons de (re)découvrir la mission sauvetage périlleuse de Jon Hamm et Rosamund Pike au cinéma.

1. Pour le retour du genre "film d'espionnage"

La CIA a maintes fois inspiré le monde du cinéma qui n’hésite pas à piocher dans de véritables affaires gouvernementales pour produire des films haletants. Opération Beyrouth s’inscrit dans une longue lignée de longs-métrages d’espionnage culte tels que Syriana, Argo ou encore Mensonges d’État. Si vous aimez ces films alors Opération Beyrouth est fait pour vous !

2. Pour le scénario signé Tony Gilroy

Opération Beyrouth est un projet de longue date pour Tony Gilroy, scénariste pour Jason Bourne et Rogue One : A Star Wars Story, qui a démarré après une rencontre avec un ancien agent de la CIA dans les années 1990. Pour écrire le scénario, Tony Gilroy a fait des recherches sur la politique libanaise et américaine et les différentes organisations du Moyen-Orient, afin de rendre l’intrigue du film aussi authentique que prenante.

3. Pour le duo Jon Hamm / Rosamund Pike

Très réticent au début, Mason Skiles a du mal à faire confiance aux personnes qui l’entourent tant les affaires d’espionnage nécessitent de redoubler de vigilance. Heureusement, il peut compter sur l’agent de la CIA Sandy Crowder dans cette mission épineuse. Jon Hamm et Rosamund Pike forment un duo de choc et impressionnent par leur interprétation inspirée.

Operation Beyrouth

4. Pour les décors immersifs

En plus d’un scénario bien ficelé et d’un casting efficace, Opération Beyrouth bénéficie de décors exceptionnels, le film ayant été tourné à Tanger. Le souci de réalisme est bien présent dans cette production qui, à travers ses paysages, rend compte des conflits politiques ambiants durant la guerre du Liban.

5. Pour l’apparition de Leïla Bekhti

Cocorico ! L’actrice française Leïla Bekhti tient un petit rôle dans ce grand film hollywoodien. Elle y interprète Nicole, la femme de Mason Skiles (Jon Hamm). Le couple habite dans un palace en plein cœur de Beyrouth dans les années 1970 et Leïla Bekhti brille dans le film en s’exprimant en anglais, français et arabe et en formant un couple de charme avec Jon Hamm.

Opération Beyrouth de Brad Anderson avec Jon Hamm et Rosamund Pike. En salles depuis le 30 mai 2018.

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier