Warner Bros. Actualités

En eaux troubles : Le prochain Jason Statham en tournage

Publié

En eaux troubles : Le prochain Jason Statham en tournage

Homme fort du cinéma d’action, Jason Statham semble infatigable. Menant sa carrière avec une bonne dose d’adrénaline et un brin d’humour, il est de tous les projets musclés depuis une quinzaine d’années. Le dernier en date s’appelle En eaux troubles (The Meg en VO), du nom de la créature sous-marine qu’il aura à combattre, le Megalodon… L’épaulant dans cette tâche, la belle Li Bingbing partage l’affiche avec lui. Peu connue en Occident, la comédienne chinoise est une star en Asie. Plein feu sur cet alléchant thriller de science-fiction, attendu dans les salles pour le mois d'août 2018.

Déluge d’action à prévoir

Fidèle à son crédo, Jason Statham va une nouvelle fois jouer les gros bras. Au fil d’une carrière largement dédiée à l’action, il a su imposer sa marque, au même titre que l'accent so british qui donne de l’élégance à ses rôles badass. Pour autant, on l'a rarement vu dans des films de science-fiction. The Meg lui donne l’occasion de collaborer avec Jon Turteltaub, le père de la saga Benjamin Gates. Consacré par la comédie Rasta Rockett en 1993, le réalisateur oscille entre les genres avec comme fil conducteur : l’aventure. Une ligne qui sied parfaitement à Statham, qu’on verra descendre à une profondeur abyssale en revêtant la combinaison d’un sauveteur-plongeur expert des fonds marins.

Meg. Trois lettres qui font référence à un cauchemardesque monstre marin. Dans le cadre d’un programme international d'observation de la vie aquatique du Pacifique, un submersible subit l’assaut d’une gigantesque créature appelée Megalodon, qui n’a rien à envier au cachalot blanc d’Au cœur de l’Océan. L’équipage est coincé à l’intérieur et chaque minute compte. L’unique chance de survie est le secouriste Jonas Taylor (Jason Statham), missionné par le Dr. Minway Zhang (Winston Chao). La fille de l’océanographe, Suyin (Li Bingbing), n’est pas rassurée. Pour Taylor, cette opération a le goût d’une revanche contre le squale de 23 m, à qui il a déjà été confronté des années auparavant. Qui de l’homme ou de l’animal triomphera ?

Meg1

Des talents face caméra et en coulisses

Dans la pure veine du film de genre, En eaux troubles se profile comme un thriller subaquatique des plus spectaculaires. Adaptée du best-seller de Steve Alten – auteur de référence des monstres surdimensionnés – l’histoire a été co-scénarisée par les frères Jon et Erich Hoeber (diptyque Red, Battleship). À la production on retrouve Belle Avery, Colin Wilson ( Suicide Squad, Avatar) et Lorenzo di Bonaventura, qui avait déjà produit la saga Transformers , dans laquelle s’est illustrée Li Bingbing. À ses côtés, le casting fait la part belle à une distribution internationale, où figurent Cliff Curtis, Rainn Wilson, Ruby Rose, Page Kennedy, Jessica McNamee, Ólafur Darri Ólafsson, Robert Taylor, Sophia Shuya Cai et Masi Oka de la série Hawaii 5-0.

Actuellement en tournage en Nouvelle-Zélande, Turteltaub joue la carte de l’authenticité en privilégiant des décors naturels. Pour sa prochaine étape, l’équipe fera escale en Chine. Afin de magnifier ces décors, le directeur de la photo nommé aux Oscars Tom Stern (American Sniper) mettra tout son talent au service du film. Également de la partie, le chef-décorateur oscarisé Grant Major, le chef-monteur Steven Kemper et la chef-costumière Amanda Neale feront de même. De quoi doter ce thriller en haute mer de précieux atouts.

Pour plonger à la découverte d'En eaux troubles, rendez-vous au cinéma le 22 août 2018. Encore un peu de patience !

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier