Warner Bros. Actualités

Mad Max : le film d’anticipation survitaminé fête ses 40 ans

Publié

Mad Max : le film d’anticipation survitaminé fête ses 40 ans

En 1979, sortait au cinéma Mad Max, un film dystopique culte pour toute une génération amatrice de sensations fortes. Devenu avec les années une référence de la science-fiction post-apocalyptique, Mad Max est aussi le film australien le plus rentable de tous les temps. Retour sur ce classique qui a permis de révéler les talents de Mel Gibson et George Miller.

La route de la vengeance

En se basant sur un script original de James McCausland, George Miller et Byron Kennedy le réadaptent en s’inspirant du style western et en y ajoutant plus de violence. Malgré de faibles moyens, le réalisateur réussit à retranscrire parfaitement à l’écran une société en déclin et un futur catastrophique en plein outback australien. En pleine guerre du pétrole, les populations vivent entre la peur et la révolte alors que des gangs de délinquants sillonnent les routes pour piller toutes les villes qu’ils traversent. Pour éradiquer cette vermine, une force spéciale de policiers Interceptor tentent de les battre sur leur propre terrain.

Mad Max

Un espoir renaît alors grâce à Max Rockastansly (Mel Gibson), un officier de la police routière aussi doué derrière un volant qu’avec une arme à feu. Mais la recrudescence de la violence, les affaires non résolues et la mort de son coéquipier Jim Goose alias le Gorille, le poussent à fuir cette société injuste et sanglante avec sa femme Jessie (Joanne Samuel) et son enfant Sprog. Malheureusement, l’Aigle de la Route, le gang de motards le plus dangereux les poursuit et leur fait vivre un enfer. Max assiste impuissant à la mort de son fils et à l’accident grave de sa femme.

C’est alors que Max devient comme le titre du film l’indique « Mad » et se sert de sa soif de vengeance pour retrouver le gang. Au volant de la Pursuit Special, un bolide spécialement conçu pour lui, Max tue de sang froid plusieurs membres du groupe en fonçant dans le tas puis se ressaisit pour tuer méthodiquement les chefs du gang. Après avoir réglé les comptes de Bubba et Toecutter, Max traque Johnny et finit par lui attacher la cheville avec une menotte en lui laissant une scie. Alors que du carburant s’écoule, Johnny a peu de temps pour essayer de s’en sortir et Max file en voiture vers l’horizon alors que l’engin de Johnny explose derrière lui.

Les révélations Mel Gibson et George Miller

Inconnu à l’époque, Mel Gibson se rend par hasard au casting de Mad Max. Malgré sa faible expérience, son charisme et son côté bad boy plaisent beaucoup à George Miller qui lui offre le rôle principal de Max Rockatansky. Son interprétation survolté de ce héros écorché vif fait de lui une star internationale et même un sex-symbol puisqu’en 1985, à l’occasion de la sortie du troisième volet, il est le premier à être élu « Homme le plus sexy » par le magazine People. L’acteur américain a continué avec des rôles marquants au cinéma dans des films d’action pure comme L’Arme Fatale, Braveheart et Signes.

Mad Max - Mel Gibson

Mad Max a aussi propulsé George Miller, ancien médecin urgentiste, sur le devant de la scène. Il a tourné son film en trois mois dans les environs de Melbourne avec un budget de 350 000 dollars. Pour mener à bien son projet, il a du retrouver le milieu hospitalier pour le financement. Mais il y a aussi trouvé une certaine inspiration. Ce premier long-métrage était un défi risqué qui s’est révélé payant puisqu’il est le film australien le plus rentable en engrangeant près de 100 millions de dollars de recettes. Mad Max fut un grand succès dès sa sortie en 1979.

Rien d’étonnant à ce que Mel Gibson se glisse à nouveau dans la peau de ce célèbre personnage dans les deux suites Mad Max 2 : le défi en 1981 et Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre en 1985. Après plusieurs années de réflexion, George Miller se lance dans la réalisation d’un quatrième volet trente après la sortie du troisième film. Mel Gibson n’étant pas une option, le casting a été compliqué pour le cinéaste. Son choix s’est finalement arrêté sur Tom Hardy, déjà impressionnant en Bane dans The Dark Knight Rises. Sorti en 2015, Mad Max : Fury Road est un véritable succès et remporte 6 Oscars.

(Re)découvrez le film culte Mad Max dans le coffret Blu-ray consacré à la saga.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier