Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec Les Soprano

Publié

À vos fourneaux avec Les Soprano

C’est bien connu, dans la mafia, un repas digne de ce nom est un repas italien. N’échappant pas à la règle, Tony Soprano (alias le regretté James Gandolfini ) et ses capos apprécient autant de déguster un morceau de coppa sur un coin de table du Satoriale’s, qu’un plat de pâtes – la sacro-sainte pasta – préparé avec soin par Artie Bucco, l’emblématique chef du Vesuvio. Dès le premier coup d’œil, l’imposante corpulence du parrain du New Jersey trahit son penchant pour la bonne chère, à l’instar de l’archétype de tous les bosses du crime organisé : Al Capone ; à qui ses joues rebondies donnaient une allure poupine, à mille lieues des faits d’armes qui ont forgé sa légende au sein de la pègre de Chicago. Tony Soprano adopte, quant à lui, une apparence bien plus rangée que Scarface, en se couvrant derrière un emploi de gérant d’une société de traitement des déchets, une planque très plébiscitée par les gangsters. Côté gourmandise, Tony ne s’interdit aucun excès et aime penser que ses tracas du quotidien s’atténuent quand il croque dans une grillade, lors des barbecues qu’il aime faire dans son jardin. C’est justement à l’occasion d’un barbecue entre amis que l’une de ses crises d’angoisse se déclenche, forçant le colosse aux pieds d’argile à consulter une psychiatre… Le début d’une série culte .

La famille avant tout

Lancée sur HBO à la fin des années 1990, Les Soprano cultive la tradition d’audace et d’originalité de la chaîne câblée, en portant fièrement ses couleurs : 'It’s not TV. It’s HBO'. Un slogan qui n’a plus cours actuellement mais dont l’esprit reste inchangé, comme l’ont prouvé les derniers bijoux télévisuels nés de l’imagination de ses showrunners, à l’instar de Six Feet Under, Sur écoute ou, plus récemment, de Game of Thrones ou The Leftovers. Véritable laboratoire pour la création audiovisuelle, HBO a signé l’une de ses plus belles réussites avec Les Soprano, dont les notes du générique sont gravées à jamais dans le cœur des fans, au même titre que la famille mafieuse dont ils ont eu le sentiment de faire partie au fil des 8 années et 6 saisons durant lesquelles se sont déroulées leurs aventures.

LesSoprano1

Avant d’être un show sur la mafia , Les Soprano est d’abord centré sur la famille. Une dynamique qui met le genre de la fiction mafieuse en perspective et qui rapproche la série de son modèle cinématographique : Les Affranchis (1990). Soufflant cette année sa 25e bougie, le chef-d’œuvre de Scorsese a fortement inspiré David Chase , lorsqu’il a posé le cadre de cet univers, où Tony est montré comme un chef de clan, mais aussi comme un mari, un père, ainsi qu’un homme qui a ses propres failles intérieures.

Un parrain sur le divan

Miroir dramatique du diptyque Mafia Blues, Les Soprano joue sur la désacralisation du mythe mafieux, tout en réunissant ses codes. Une recette redoutablement efficace, qui a valu à la création de Chase de mettre tout le monde d’accord – presse, téléspectateurs et profession – grâce à une centaine de récompenses dont 5 Golden Globes , ainsi qu’une 8e place au classement des meilleurs shows de tous les temps selon IMDb , que la série ne semble pas prête à céder, 8 ans après avoir tiré sa révérence avec un ultime épisode chargé en émotions ; l’épisode 621, Made in USA .

Sans plus attendre, place à une recette dont Tony raffole : les linguine au pesto .

Les ingrédients

  • 25 g de pignons de pin
  • 1/2 gousse d'ail
  • 50 g de basilic frais
  • 25 g de parmesan râpé
  • 5 cl d'huile d'olive vierge extra
  • 1 cuillère-à-soupe de confit de tomates séchées

La recette

1.À l’aide d’une sauteuse, faites griller les pignons de pin à feu vif, tout en veillant à ce qu’ils ne noircissent pas. Émincez ensuite l’ail, puis mixez-la au robot-mixeur avec les pignons grillés, le basilic et le parmesan. La préparation doit être homogène.

2.Dans un récipient, versez la préparation ainsi mixée et ajoutez-y le confit de tomates. Enfin, versez progressivement l’huile tout en mélangeant, de façon à obtenir une sauce qui soit suffisamment liquide.

3.Réservez, pendant que vous cuisez les linguine, dans un grand volume d’eau frémissante salée. Selon le goût, optez pour une cuisson classique ou al dente. L’étape finale consiste à chauffer le tout – pâtes et sauce pesto – dans une poêle afin que l’ensemble du plat puisse être servi bien chaud.

C’est prêt !

LesSoprano2

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier