Warner Bros. Actualités

Plein feu sur les coulisses de Lego® Batman, Le Film

Publié

Plein feu sur les coulisses de Lego® Batman, Le Film

Un film d’animation, ça se construit brique par brique, surtout quand il s’agit du spin-off de La Grande Aventure Lego (2014). Reprenant les mêmes ingrédients du succès, cette déclinaison haute en couleur entraîne les fans de pop culture dans un univers désopilant, dès le plus jeune âge. Alors que les vacances d’hiver ont commencé, rien de tel que le plus mégalo des super-héros pour nous embarquer dans une épopée riche en péripéties. Avant de voir Lego® Batman, Le Film au cinéma le 8 février , découvrez comment la magie opère en coulisses.

Pareil mais différent

Dans la lignée du volet précédent, Lego® Batman, Le Film adopte un graphisme hommage au jeu de construction danois. Sous la bannière des studios WAG , le film de Chris McKay ( Robot Chicken ) permet à Batman de voler la vedette à Emmet. À l’écriture, Seth Grahame-Smith a veillé à mêler humour et aventure, pour offrir au public un cocktail fun détonnant. Aux côtés du scénariste de Dark Shadows et producteur de It (20 septembre), on retrouve une solide équipe scénaristique, composée de Chris McKenna, Erik Sommers, Jared Stem et John Whittington. De quoi marcher dans les traces du tandem Phil Lord / Chris Miller , présent à la coproduction.

LegoBatman11

Chef-monteur et superviseur de l’animation du premier opus, McKay est en terrain connu. Il explique : « Batman est adoré du monde entier (…) Et pourtant, personne ne pourrait fonctionner comme lui et s’en tirer à si bon compte, et c’est cette facette de sa personnalité qu’on explore dans le film ». Un angle que le producteur Dan Lin résume en ces termes : « Ce qui est très particulier chez Batman (…) c’est qu’il se montre égoïste et vaniteux, tout en restant attachant à sa façon ». Pour éviter les écueils de la caricature, McKay est resté fidèle à l’essence des films Lego. « On ne voulait pas que l'ensemble se résume à plus de gags et à une comédie à sketchs », précise-t-il.

« Il fallait que ce soit un film d’action absurde tout en étant émouvant, avec des personnages profondément humains auxquels le spectateur s'identifie totalement » (Chris McKay)

L’illusion de la stop-motion

Humour et extravagance sont les maîtres-mots de cette nouvelle histoire. En termes de conception technique, c’est aux orfèvres des studios WAG qu’a été confié le soin de donner relief et mouvement aux personnages et éléments de décor. L’Homme chauve-souris, le survitaminé Robin , l’intrépide Batgirl et le dévoué Alfred sont le fruit d’un méticuleux travail d’infographie. Chaque pièce qu’on voit à l’écran est conçue puis assemblée par ordinateur . L’illusion est totale et on a réellement l’impression de voir un film stop-motion ; c’est-à-dire animé manuellement image par image. Cette technique a déjà fait ses preuves sur La Grande Aventure Lego et donne au film son identité.

« Ce nouvel épisode se déroule dans le même univers mais il est plus cinématographique et ancré dans la réalité. On a aussi gagné en envergure grâce à des objectifs grands angles et les personnages y sont plus détaillés » (McKay)

LegoBatman1

De Gotham City, au manoir Wayne, en passant par la Batcave, les lieux de prédilection du justicier sont reconstitués au plus près des comics originels. Concernant la narration, c’est la dynamique inverse qui s’applique : « Ça n'a littéralement rien à voir avec les postulats de DC, mais tout le monde sait que ce film est une version parodique et humoristique », souligne le cinéaste, détaillant : « Ça nous a donné l'occasion de représenter Batgirl en femme forte et résolument moderne ». McKay n’a pas seulement puisé son inspiration dans les BD originelles, mais aussi dans les précédentes versions cinématographiques de Batman, à l’instar de son Pingouin, qui n’est pas sans rappeler celui que campait Danny DeVito chez Tim Burton. Aboutissement d’une gestation de deux ans et demi , Lego® Batman, Le Film « a été conçu, imaginé, éclairé, tourné et mis en musique comme le serait un film d’action et d’aventure » selon son metteur en scène. Défi relevé au vu des 96 % de satisfaction dont il est déjà auréolé sur Rotten Tomatoes !

Pour découvrir Lego® Batman, Le Film en 2D et 3D, rendez-vous au cinéma le 8 février .

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier