Warner Bros. Actualités

Kong: Skull Island : Connaissez-vous John C. Reilly ?

Publié

Kong: Skull Island : Connaissez-vous John C. Reilly ?

Tandis que le roi singe de Jordan Vogt-Roberts se prépare à une sortie fracassante le 8 mars au cinéma, les derniers teasers de Kong: Skull Island attisent la curiosité. Si Écran Large souligne qu’on « attend ce film avec énormément d’impatience », le site spécialisé A.V. Club se concentre sur un membre du casting, avec un article titré : « *John C. Reilly* est barré dans la bande annonce ». Braquons les projecteurs sur l’interprète de Marlow , insulaire fantasque qui fait le tour du propriétaire au Capitaine Conradmason ( Tom Hiddleston ) et à l'intrépide Mason ( Brie Larson** ). Portrait d’un acteur de composition.

Prémices au napalm

Devant la caméra de Vogt-Roberts , John C. Reilly est méconnaissable. Sorte de loup de mer à la barbe grise, Marlow porte une veste bardée d’un cynique « bon pour la santé ». C’est surtout de leur survie que doivent se préoccuper les visiteurs de l’Île du Crâne , comme le sous-tend sa mise en garde : « Kong est Dieu sur cette île, mais les démons vivent sous nos pieds ». Avec 96 titres à sa filmographie (dont 5 en préparation) et une citation aux Oscars® , le comédien mène une carrière de beau standing, reposant sur un savant mélange des genres et un souci permanent d’exigence.

KongSkullIsland7

Sourd aux sirènes du star system , l’acteur a entamé son parcours il y a près de 30 ans dans l’uniforme du soldat Hatcher, à l’affiche du sulfureux pamphlet anti-guerre de Brian De Palma Outrages (1989). Loin des canons hollywoodiens, ce rôle décroché à 24 ans après avoir passé des essais pour un rôle secondaire, est son baptême du feu . Le fils de famille nombreuse initié au théâtre dès ses 8 ans fait d’emblée forte impression. Dans la foulée, Nous ne sommes pas des anges lui vaut de revêtir l’habit monacal en laissant s’exprimer l’humour dont il est doué. Dès lors, Reilly s’illustrera aussi bien dans la veine dramatique, que comique, indé ou grand public.

Acteur caméléon

Très vite, son nom figure au générique des œuvres de certains des plus grands cinéastes de ces dernières années. Acteur secondaire de prédilection de Paul Thomas Anderson , qui l’a dirigé dans Double mise (1996), Boogie Nights (1997) et Magnolia (1999), John C. Reilly renoue avec l’enfer de la guerre dans La Ligne rouge de Terrence Malick ; qui l’épargne dans son Director’s Cut, à la différence de Viggo Mortensen, Martin Sheen et Gary Oldman, coupés au montage. On a également pu le voir dans En pleine tempête de Wolfgang Petersen, Ombres et brouillard de Woody Allen, Gangs of New York et Aviator chez Scorsese et, plus récemment, dans l'ovni de Yourgos Lanthimos The Lobster .

KongSkullIsland8

Sa prestation vocale dans Chicago (2002) lui offre sa citation aux Oscars®. Une belle reconnaissance qui complète un palmarès où figurent déjà plusieurs sélections au Festival de Cannes et 3 nominations aux Golden Globes®. Partageant à la fois une ressemblance physique et de ton avec Will Ferrell , John C. Reilly a eu l’occasion de donner la réplique à son alter ego comique à plusieurs reprises. En 2008, ils poussent le vice jusqu’à camper l’explosif duo fraternel de Frangins malgré eux , dont ils sont par ailleurs co-scénaristes. Deux grands complices, qui ont collaboré à 5 longs métrages et qui se retrouveront à nouveau en 2018. Également producteur depuis 2015, John C. Reilly se laisse ainsi guider par sa cinéphilie et son talent d’acteur caméléon pour laisser sa trace dans l’histoire hollywoodienne.

Pour rappel, le roi singe de Kong: Skull Island rugira dans les salles obscures le 8 mars en IMAX 3D.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier