TOUT WARNER BROS.

Kong: Skull Island : Le règne du gorille se dévoile

On s’en souvient, dès le Comic-Con de San Diego, les premières images de Kong: Skull Island (8 mars) avaient fait forte impression. Placé sous le signe du gigantisme et du spectaculaire, ce film d’aventure centré sur le mythique roi singe s’annonce pour le moins épique. Tandis qu’un nouveau trailer dévoile davantage d’ennemis, d’émotion, et même un brin d’humour, on fait le point sur le film événement du premier trimestre 2017 !

King Kong intronisé

Pleine de tension, la première bande annonce de Kong: Skull Island avait toutefois laissé les fans sur leur faim, le gorille du titre étant invisible. Sa présence était simplement suggérée par une empreinte de main de la taille d’une montagne, un bout de son pelage et un cri guerrier parcourant la jungle. Un avant-goût mystérieux et efficace, dans la lignée des pas de la créature de Frankenstein , qu’on entend hors-champ mais qu’on ne voit pas. Dressé sur ses pattes arrière, le grand singe se révèle à présent de toute sa hauteur , pour le plus grand bonheur des futurs spectateurs du prequel que Jordan Vogt-Roberts ( The Kings Of Summer ) lui dédie. Imposant et résolument sauvage, il n’a pas encore fait 'la connaissance' d’Ann Darrow et n’a jamais vu la pointe d’un gratte-ciel, encore moins celle du fameux Empire State Building qu’il gravit dans le classique de Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper en 1933 .

KongSkullIsland2

« Une bande-annonce qui envoie du lourd ! » (OZAP)

« À mi-chemin entre un Predator survitaminé et un Tarzan sous amphètes, le futur blockbuster réunit un casting platoonesque », souligne Rolling Stone Magazine . Se déroulant dans le décor hostile et encore peu exploré de l’Île du Crâne , Kong: Skull Island s’attache à la genèse d’une histoire qu’on connait tous. En remontant ainsi à la source, ce film est l’occasion de rendre hommage à la bestialité de ce montre de la jungle, tout en rappelant que sa condition animale ne fait pas de lui un être dénué de sensibilité . Introduite par une chanson aux accents groovy Bad Moon Rising de Creedence Clearwater Revival – la nouvelle bande annonce joue justement la carte de la dualité. En dépit du ton enjoué de ce tube rock, les paroles mettent en garde :

« I see trouble on the way » / « Je vois les problèmes à l’horizon »

La nature s’embrase

Mettant la jungle à feu et à sang, la confrontation des hommes et du gorille de plusieurs dizaines de mètres présage d’un face-à-face explosif , à l’image du sort réservé par la bête aux hélicoptères. Tandis que le personnage de John Goodman (Randa) se réjouit en évoquant « une pure merveille », difficile de ne pas penser au Lieutenant-colonel Kilgore d’Apocalypse Now qui « aime l’odeur du napalm au petit matin ». La thématique des bombes lancées dans le Pacifique rappelle bien sûr Godzilla , et nul doute que le crossover du singe et du lézard prévu pour 2020 est bien enclenché. Partagés entre peur et vénération, les habitants de l’île ne sont pas indifférents au monstre qui règne sur ce territoire hostile… ni aux grosses bêtes tapies dans la végétation.

KongSkullIsland1

Porté par un tandem de haut rang – Tom Hiddleston et Brie LarsonKong: Skull Island rivalise de seconds rôles alléchants. En plus de l’acteur fétiche des frères Coen, on retrouve Samuel L. Jackson ( Tarzan ), John C. Reilly ( The Lobster ) et Shea Whigham ( Boardwalk Empire ) au casting. Des atouts supplémentaires pour un long métrage que la presse qualifie déjà de « complètement barré » ( Le Journal du Geek ). « Kong comme vous ne l'avez jamais vu », titre pour sa part Le Huffington Post , en faisant un parallèle avec les précédentes versions qu’a connues le roi singe depuis sa création, il y a plus de 80 ans. Et le site de préciser : « Le gorille est toujours aussi colossal ». Le Point renchérit : « Le singe du blockbuster de Jordan Vogt-Roberts offre un design plus intimidant, avec un visage à l'arcade sourcilière plus proéminente et un regard nettement plus sauvage ».

« Dans cette bande-annonce toute en finesse, on retrouve (…) des bestioles géantes et des acteurs aimés (…) Kong: Skull Island marque le franchissement d'un nouveau cap pour le gorille, qui gagne encore en taille » (GQ)

Kong: Skull Island , le 8 mars 2017 au cinéma en 2D et 3D !

Attention