TOUT WARNER BROS.

Plongez dans les coulisses de Justice League

À quelques jours de la sortie de Justice League , l’impatience est à son comble. Avant de retrouver les mythiques super-héros au cinéma le 15 novembre , jetons un œil côté coulisses pour comprendre comment la magie opère !

Le nombre fait la force

Alors qu’une menace sans précédent s’abat sur la Terre, Bruce Wayne décide de réunir des alliés de choc pour former la Justice League, escouade d’élite , seule capable de triompher du mal. Un pitch qui permet à Ben Affleck (Batman), Gal Gadot (Wonder Woman), Jason Momoa (Aquaman), Ezra Miller (Flash), Ray Fisher (Cyborg) et Henry Cavill (Superman) de retrouver leurs rôles super-héroïques après le crossover de 2016. Expert des films DC, Zack Snyder explique : « C'était absolument fantastique de voir cette équipe embarquée dans une aventure hors du commun trouver sa place au cinéma ». Le producteur Charles Rowen renchérit en évoquant « un hommage aux canons du genre », tandis que sa consœur Deborah Snyder salue « un postulat extrêmement exaltant ».

justice-league-aquaman-jason-momoa

« Une de mes scènes préférées, c’est quand je saute sur la Batmobile – c’était vraiment casse-cou ! » (Jason Momoa)

Dans la bande de Snyder, chaque héros a sa particularité et il en va de même pour les acteurs. Pour Ben Affleck : « Batman est un véritable être humain sous son costume de justicier. Il est pétri de contradictions, et c’est ce qui rend l’intrigue passionnante ». À ses côtés, la Wonder Woman Gal Gadot confie : « Porter mon costume me semblait tout à fait naturel, parce que ça faisait six mois que je le faisais », alors que Ray Fisher , petit nouveau, observe : « L * * *e jour où on s’est tous tenus debout sur ce mur (…) j’avais l’impression que mes rêves d’enfant devenaient réalité * * * ». Ezra Miller , lui, note que « Flash est un personnage qui fonctionne comme une porte d’entrée dans cet univers ». Le mot de la fin revient à Henry Cavill , avec une déclaration pleine de mystère :

« Il n’y a rien de mieux que de jouer Superman »

justice-league-film-ben-affleck

Des défis de taille

Le tournage a valu à certains des acteurs de prendre jusqu’à 10 % de masse musculaire supplémentaire pendant la phase de préparation physique. Au total, on dénombre plus de 180 personnages clairement identifiés et 3.000 figurants. Tourné en majeur partie sur les six plateaux des studios de Warner Bros. à Leavesden, au nord-ouest de Londres, Justice League se dote aussi de séquences en décors réels, réalisées en Angleterre et en Islande. À l’écran, les décors qu’on découvre sont Gotham, Central City, l’île des Amazones de Themyscira, Metropolis, Smallville et les profondeurs d’Atlantis. Cerise sur le gâteau, l’équipe fait aussi escale à Paris pour le plus grand plaisir des Frenchies qui ont récemment vu Wonder Woman fouler le sol de la capitale dans la scène d’ouverture du film de Patty Jenkins. Magnifiés par le chef décorateur Patrick Tatopoulos, superviseur des effets spéciaux de Je suis une légende, ces lieux d’exception ne manqueront pas d’éblouir les amateurs de BD.

L’ombre de Steppenwolf plane sur Justice League … Découvrez comment nos héros vont sauver le monde en courant au cinéma dès le 15 novembre !

Vous aimerez aussi

Attention