Warner Bros. Actualités

Les films dont on se régale pour la Journée mondiale de la malbouffe

Publié

Les films dont on se régale pour la Journée mondiale de la malbouffe

Plaisir coupable ou transgression assumée, la junk food est partout. Si vous avez envie de troquer les popcorns contre quelque chose de plus gras, la Journée mondiale de la malbouffe est faite pour vous ! Célébrons-la sous le signe du septième art avec cinq films gourmands à souhait.

Charlie et la chocolaterie

Tout le monde rêve de gagner à la loterie et, pour le jeune Charlie, c’est dans une tablette de chocolat que se cache le ticket gagnant qui va le rendre riche. Pas sur le plan financier, ni gustatif (en dépit des délices cacaotés proposés par Willy Wonka ), mais riche de valeurs humaines. Au sein de l’étonnante chocolaterie de ce dernier, le garçon va découvrir qui il est vraiment. Avec Tim Burton à la réalisation, Johnny Depp en tête d’affiche et Danny Elfman à la composition musicale, les lecteurs du roman de Roald Dahl et les spectateurs néophytes ne peuvent que s’émerveiller.

Disponible en Steelbook Blu-ray™ ici.

Gremlins1

Gremlins

La malbouffe peut-elle transformer une adorable boule de poils en une bête féroce ? Oui, si on est un mogwaï et qu’on croque dans une cuisse de poulet après minuit, comme c’est le cas des incontrôlables camarades de Gizmo . Sorti en 1984, Gremlins est une référence de série B réussie. Jouant sur les codes de l’épouvante et du divertissement, ce film a valu à Joe Dante ses galons de metteur en scène. Dante confirmera l’essai avec une suite non moins pleine de charme, sortie six ans plus tard.

Disponible en coffret intégral ici.

Ocean's Eleven

Tandis que le spin-off girly Ocean’s Eight prolongera la trilogie Ocean’s avec la sœur de Danny (Sandra Bullock), le premier volet de la saga reste cher aux fans. Porté par un casting impressionnant, il a permis à Brad Pitt de revêtir le costume du charismatique Rusty . Un gentleman cambrioleur qui, quand il ne fait pas des mots d’esprit avec Danny (George Clooney) , mange tout et n’importe quoi. À chaque plan ou presque, on le voit grignoter (glace, hot dog, etc.), si bien que les vidéos compilant ses fringales ont fleuri sur la toile.

Disponible en coffret intégral ici.

ZetaJonesEckhart

Le Goût de la vie

Sur une BO de Philip Glass , la recette de l’amour se dévoile par touches d’humour et d’émotion dans cette « délicieuse comédie sentimentale de Scott Hicks » ( 20 Minutes ). En enfilant respectivement la toque d’une restauratrice et d’un cuisinier, Catherine Zeta-Jones et Aaron Eckhart incarnent nos Roméo et Juliette. Cette romance mitonnée aux petits oignons a beau réunir les codes du genre, elle parvient à éviter le réchauffé. On saluera la présence au générique de la jeune révélation de Little Miss Sunshine Abigail Breslin et, pour les fans des Soprano , de Matt Servitto qui campait l’agent Harris dans la série HBO. Cerise sur le gâteau, ce remake hollywoodien d’un film allemand donne envie de privilégier les mets délicats à la junk food .

Disponible en DVD ici.

Célibataire, mode d'emploi

« Vivre d’amour et d’eau fraîche », très peu pour Alice (Dakota Johnson) ! S’ennuyant dans son couple trop rangé, la jeune femme décide de tout plaquer, à commencer par son petit-ami, pour tenter l’aventure du célibat à New York . Novice en la matière, elle va recevoir l’aide inattendue d’une wingwoman bien dans ses baskets : Robin , incarnée par Rebel Wilson . Tournant actuellement Isn't It Romantic avec la même équipe de scénaristes, la comédienne s’est livré à une prestation haute en couleur dans Célibataire, mode d'emploi . Côté cuisine et sans trop en dévoiler, les pancakes ont leur importance dans cette intrigue loin des sentiers battus.

Disponible en Steelbook Blu-ray™ ici.

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier