TOUT WARNER BROS.

Impitoyable, leçon de western signée Eastwood

Au vu de l’exigence de son style, Clint Eastwood est « impitoyable » dans sa mise en scène. C’est justement le titre de l’une de ses plus belles réussites, sortie en 1992 et qui revient dans les bacs avec une édition Blu-ray™ anniversaire inédite . Remasterisé en version 4K Ultra HD, ce bijou souffle sa 25e bougie.

Pépite d’or aux 4 Oscars®

Quand deux hors-la-loi affrontent un représentant des forces de l’ordre et un chasseur de prime, on peut s’attendre à ce qu’ils fassent parler la poudre. En 1880, alors que les États-Unis se relèvent péniblement de la guerre de Sécession et que le Midwest est encore un territoire hostile, William Munny ( Clint Eastwood ), un ex-desperado à la gâchette facile, accepte de sortir de sa retraite pour honorer un contrat juteux. Cheminant à travers les plaines du Wyoming en compagnie de son ancien acolyte – Ned Logan, interprété par Morgan Freeman – Munny va tomber sur un redoutable adversaire en arrivant à Delilah : Little Bill Dagget ( Gene Hackman ), shérif aux méthodes expéditives et sur le redoutable English Bob ( Richard Harris ).

Impitoyable1

Couronné par 4 Oscars®, Impitoyable est le film de la consécration pour Clint Eastwood. Aboutissement d’une gestation de 20 ans, il rend hommage aux débuts hollywoodiens du plus mythique des lonesome cowboys. En tant qu’acteur, c’est un Stetson sur la tête qu’il avait gagné ses galons pour Sergio Leone. Une quinzaine d’années après la fin du western spaghetti, le comédien devenu cinéaste donne une nouvelle définition à ce registre fondamental du cinéma américain. Sans jouer la carte du néo-western , Impitoyable explore une veine dramatique intense. Un angle qui contraste avec les films de John Wayne et Ward Bond, pour se rapprocher de ce qu’Eastwood sait faire de mieux : des portraits d’hommes déchirés par leur destin . À la fois réalisateur, producteur et interprète principal, il s’implique corps et âme dans ce film naturaliste, préfigurant les grands biopics qu’il signera par la suite et ses deux autres collaborations avec Freeman : Million Dollar Baby et Invictus .

Modèle remasterisé

Riche de nombreux clins d’œil – comme William Munny, en référence au pseudonyme de Billy The Kid , ou les bottes que porte Eastwood et qui proviennent du costume de RawhideImpitoyable possède plusieurs niveaux de lecture. Au-delà de son intrigue et de la performance d’acteurs qu’il concentre, ce film est d’abord très personnel : « Ça m'a paru être le sujet idéal pour réaliser ce que j'appellerai le "dernier des westerns" », a confié le cinéaste, précisant : « Impitoyable résume, au fond, ce que le genre représente pour moi ».

Impitoyable2

S’il dépoussière les classiques, le maestro n’oublie pas de glisser un hommage aux maîtres du genre avec la mention « Dédié à Sergio [Leone] et Don [Siegel] » au générique final. Grâce à sa remasterisation 4K , le film prend une nouvelle dimension et dévoile un Ouest américain aussi flamboyant que grandiose. Très complète, cette prestigieuse édition comprend une pléthore de bonus. Quatre documentaires , dont un making-of et plusieurs focus sur le cinéma d’Eastwood. Autres suppléments qui raviront les fans : un épisode de la série Maverick ( Duel à Sundown ), ainsi qu’un livret explicatif de 56 pages.

Impitoyable3

Impitoyable , disponible dès à présent en cliquant ici .

Attention