Warner Bros. Actualités

Journée de la Femme : Emma Watson, une ambassadrice engagée

Publié

Journée de la Femme : Emma Watson, une ambassadrice engagée

Si la filmographie d’Emma Watson et les nombreuses récompenses qui brillent à son palmarès attestent, depuis longtemps, que la petite Hermione d’Harry Potter a bien grandi, son engagement auprès de l’ONU est une preuve supplémentaire de sa métamorphose. Sacrée ambassadrice de bonne volonté de de l’ONU Femmes en juillet dernier, la jeune comédienne prend ce rôle très à cœur et n’hésite pas à s’exprimer sur les sujets de société dès que l’actualité lui en donne l’occasion. Tandis que le monde célébrait, ce 8 mars, la Journée Internationale pour le Droit des Femmes, elle a pris la parole en délivrant un message d’espoir, destiné à éveiller les consciences et à sensibiliser la jeune génération. Morceaux choisis d’un discours qui fera date.

Du haut de ses 24 ans, Emma Watson impressionne. Encore émue par l’immense enthousiasme suscité par le discours qu’elle a prononcé au quartier général des Nations Unies de New York, le 20 septembre 2014, la jeune actrice est revenue sur cette expérience qu’elle qualifie de « surréaliste ». « C’était comme un rêve ou un film », confie Emma Watson – pour qui les références cinématographiques ne sont jamais loin – profitant qu’on lui tende à nouveau le micro pour réaffirmer l’importance de l’égalité homme / femme.

« Notre société a tendance à dévaloriser les femmes », explique-t-elle, rappelant : « Je voulais faire en sorte que tout le monde se sente impliqués et que les gens prennent conscience qu’ils pouvaient faire la différence ».

Un engagement qui trouve un écho particulier à l’occasion du 8 mars, puisque ce jour permet de faire le point sur la condition féminine à l’échelle planétaire, tout en s’interrogeant sur les réponses à apporter aux inégalités qui régissent encore nos sociétés. À travers sa campagne 'HeForShe' Emma Watson entend mobiliser les femmes autant que les hommes sur ce thème fondamental de l’égalité entre les genres et se dit « touchée » par les messages de soutien de la gente masculine, à l’instar de Steve Carell qui s’est exprimé en faveur de son mouvement aux Oscars. « C’est encourageant d’entendre parler de féminisme au masculin », souligne-t-elle.

Combattre le sexisme est désormais le cheval de bataille d’Emma Watson, qui a posé sans le savoir les jalons de son futur combat en campant une apprentie sorcière qui n’avait rien à envier à ses camarades masculins dans la saga Harry Potter. Brillante et débrouillarde, Hermione Granger surpasse les garçons en de nombreux domaines, sans jamais tomber dans le cliché de la jeune fille fragile que son physique adolescent pourrait induire. Faisant partie intégrante du trio de tête qu’elle forme avec Harry et Ron, Hermione a prouvé à de multiples reprises que les filles peuvent être des combattantes aguerries au même titre que les garçons.

Redéfinissant le féminisme à travers ses valeurs positives et sociales, plutôt que comme le vecteur de « haine des hommes » auquel le terme pouvait renvoyer par le passé, Emma Watson insiste sur l’essence même de son mouvement. Diplômée de la prestigieuse Université américaine de Brown et mobilisée auprès des populations démunies d’Afrique et du Bangladesh avant sa nomination au poste d’ambassadrice de l’ONU Femmes, l’actrice prouve, aujourd’hui encore, qu’elle est à la hauteur de la mission qui lui a été confiée.

Révélée à 10 ans par Harry Potter à l’école des sorciers (2001), Emma Watson a grandi à l’écran, gagnant en assurance et en maturité à chaque nouvel opus de la saga au succès planétaire. Si sa carrière de comédienne est déjà exemplaire, la voie diplomatique dans laquelle elle s’engage semble, elle aussi, promise au succès !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier