Warner Bros. Actualités

Saga Harry Potter : Focus sur les décors de l’octalogie

Publié

Saga Harry Potter : Focus sur les décors de l’octalogie

Que serait un film sans ses décors ? Si le huis-clos, le cinéma expérimental ou le théâtre sont friands de scénographie épurée, impossible d’imaginer la saga Harry Potter sans le fabuleux château de Poudlard, la cabane d’Hagrid, ou le terrain de Quidditch. Insufflant de la magie dès le premier opus, les décors entraînent le spectateur dans un univers sensationnel où l’émerveillement prend tout son sens. Tournés en décors naturels, agrémentés de quelques artifices issus de la post-production ou entièrement conçus en images de synthèse, les lieux emblématiques de la franchise ont fait rêver des millions de moldus. Tandis que le spin-off des Animaux Fantastiques se précise et qu’on pourra bientôt découvrir quels époustouflants décors réserve David Yates pour sa prochaine aventure, retour sur certains des trucs et astuces de la saga originelle, à découvrir au Studio Harry Potter .

La boutique officielle Wizarding World - Harry Potter - Les Animaux Fantastiques

Du roman au grand écran

Interrogé en marge de la sortie du deuxième volet du Hobbit, le concepteur des décors Dan Hennah avait décrit son métier en ces termes : « Ça consiste à recréer entièrement le monde de Tolkien à travers la vision de Peter Jackson. Sa vision prime : sa lecture du livre, son écriture du scénario et la façon dont il le perçoit sont les éléments qui ont le plus compté dans ma vie depuis 4 ans ». Si la franchise Harry Potter a un succès non moins planétaire, l’adaptation s’est faîte avec le précieux soutien de J. K. Rowling en coulisses. Une implication de l’auteure d’autant plus appréciable qu’en tant que conseillère, celle-ci pouvait guider les équipes à chaque étape du projet. Une manière de rester au plus près de l’œuvre initiale, tout en ancrant l’otalgie dans une dimension authentique.

HarryPotter25

Porter un livre à l’écran suppose de faire la part entre ce qui est réalisable en plateau et ce qu’il faut récréer autrement, surtout en ce qui concerne une œuvre de la teneur d’Harry Potter, dont la magie est la colonne vertébrale. Résolument féérique , la licence a bénéficié d’atouts à sa mesure, tant en termes de talents artistiques, que de moyens octroyés. Embarqué dans l’aventure dès 2001, le tandem de graphistes MinaLima – alias Miraphora Mina et Eduardo Lima – ont contribué à façonner les nombreux accessoires visuels qu’on peut apercevoir à l’écran, à l’instar de la fameuse Carte du Maraudeur.

Un univers à reconstituer

Lors du vernissage de l’exposition parisienne de la Cité du Cinéma, le duo nous avait confié : « Certains détails qu’on espérait découvrir dans les livres ne s’y trouvaient pas forcément, mais les romans sont écrits de sorte à ce que les lecteurs puissent laisser libre cours à leur imagination ». Un aspect qui a aussi guidé le travail de Jodie Jackman et Stephenie McMillan , les deux décoratrices ayant collaboré sur la quasi-totalité de l’octalogie, œuvrant à rendre le monde imaginé par J. K. Rowling réel. Une tâche qui s’est faite sous la houlette de la dizaine de directeurs artistiques qui chapeautaient le processus de création.

 HarryPotter17

Si les secrets de tournages de la franchise Harry Potter ont entretenu la curiosité des fans, on sait aujourd’hui que les vues extérieures du l’école de magie de Poudlard sont faites à partir d’une maquette – exposée au Warner Bros. Studio Tour London, actuellement visible saupoudrée de neige artificielle – tandis que les vues intérieures ont, le plus souvent, été tournées dans des châteaux existants. La cabane d’Hagrid a, quant à elle, nécessité la construction de deux décors distincts, de façon à ce que l’une des cabanes soit à une échelle plus petite que l’autre. Un trucage artisanal qui s’applique également aux objets s’y trouvant. Pour le Terrier des Weasley, une maison a été construite de toutes pièces pour les besoins du film, tandis que le Chaudron Baveur – lieu de convivialité très apprécié des sorciers fréquentant le Chemin de Traverse – a été façonné en studios. Enfin, la Forêt interdite a, pour sa part, été étoffée grâce à des images de synthèses et des effets de lumière renforçant sa dimension au combien lugubre…

Prolongez la magie Wizarding World de J.K. Rowling au Warner Bros. Studio Tour - Les coulisses de Harry Potter. Découvrez le Warner Bros. Studio Tour

Retrouvez l'univers d'Harry Potter et des Animaux Fantastiques sur Amazon.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier