Warner Bros. Actualités

Joe Dante, parrain de la Cinémathèque française

Publié

Joe Dante, parrain de la Cinémathèque française

Pour la cinquième édition du Festival Toute la mémoire du monde (du 1er au 5 mars 2017), la Cinémathèque française prévoit d’accueillir un invité de marque, Joe Dante . Parrain de la manifestation, le réalisateur de Gremlins accompagnera ces cinq jours de fête, de projections et de colloques dédiés au cinéma de patrimoine. Surtout, il donnera une Master Class le 4 mars et se verra également proposer une Carte Blanche . Une belle manière d’introduire la rétrospective complète de son œuvre à l'issue du Festival. À cette occasion, portrait d’un grand rêveur d’Hollywood dont on ne connaît que la partie visible de l’iceberg.

Au-delà de Gremlins

Est considérée comme film de patrimoine toute œuvre qui n’a pas bénéficié d’une ressortie en salles depuis 20 ans. Réalisé il y a plus de 30 ans, Gremlins (1984) en fait partie, au même titre que la suite sortie en 1990. Classique du cinéma horrifique dit de divertissement, ce diptyque reste culte pour toute une génération. Tandis que les fans se déchaînent quant à l’éventualité d’un futur troisième opus, impossible d’oublier l’irrésistible Gizmo et ses effrayants congénères. Ayant fait ses armes au registre de la satire référentielle, Dante donne l’impression de maîtriser comme personne les codes de l’entertainment . Rien d’étonnant donc à ce qu’il ait fait équipe avec Steven 'The Entertainment King' Spielberg et Chris Columbus ( Harry Potter à l’école des sorciers ), respectivement producteur et scénariste de Gremlins .

Gremlins4

Pour autant, la carrière de Joe Dante est loin de se résumer à l’adorable mogwai auquel il doit sa consécration internationale. Cinéphile de la première heure, le cinéaste a touché à presque tous les métiers du septième art, de monteur à scénariste , en passant par producteur et même critique . Tout commence à l’âge de six ans quand il découvre devant Blanche-Neige et les Sept Nains pour la première fois. Son virage vers l’épouvante intervient deux ans plus tard, pendant l’année de convalescence qu’il passe cloué à son lit d’hôpital par la polio. Paradoxalement, la maladie qu’il contracte forge sa vocation. Biberonné aux comics , Joe Dante n’aura de cesse de mêler gore et pop culture au cours de sa carrière.

Le délicieux enfer de Dante

Dix ans plus tard, il fait ses armes en pigeant pour la revue SF Castle of Frankenstein , avant de plonger les mains dans la pellicule avec un montage de sept heures dédié à ses films de genre favoris, intitulé The Movie Orgy . Nous sommes 1966, à une époque où les vidéos de fans n’inondent pas encore la toile et, à travers sa démarche à mi-chemin entre zapping et binge-watching, Dante fait figure de précurseur. En parallèle du travail évolutif qu’il effectue sur The Movie Orgy , en faisant évoluer le montage pendant dix ans, Joe Dante se forme à la fac de cinéma de Philadelphie . Son diplôme en poche, le futur réalisateur décroche d’abord un poste de chroniqueur au Film Bulletin , périodique spécialisé qui lui permet de voir un grand nombre de films. Au milieu des années 1970, presque trentenaire, il met un coup d’accélérateur à sa carrière et part s’installer à Los Angeles. Là, il rejoint les rangs de la New World Pictures , société de production indépendante basée dans l’audiovisuel et le cinéma.

Gremlins5

Protégé de Roger Corman – comme le furent James Cameron ou Martin Scorsese – Dante a toutes les cartes en main. Après avoir travaillé à la production de bandes annonces, il se lance dans la cour des grands en coréalisant Hollywood Boulevard (1976), avec son ami Allan Arkush. Il y fait d’ailleurs un caméo en serveur lors de la séquence de fête. Le succès surprise de Piranhas, dans la foulée, lui vaut de mordre à pleines dents dans le cinéma de série B et Joe Dante confirme l’essai avec Hurlements, particulièrement apprécié des aficionados. Parmi eux se trouve Spielberg, qui lui amène le projet Gremlins sur un plateau. Ils poursuivent leur collaboration en se répartissant des segments de La Quatrième Dimension. En 1985, Dante dirige Ethan Hawke et River Phoenix dans Explorers. Par la suite, il signe L'aventure intérieure et Les Looney Tunes passent à l'action et, plus récemment, un épisode de la saison 2 de Legends of Tomorrow, Night of the Hawk (ép. 208).

Artiste aux mille visages, Joe Dante impressionne par ses multiples talents et sa cinéphilie sans borne. Cet amour du septième art en fait le chouchou de la Cinémathèque française , laquelle dit de lui qu’il « puise principalement dans la science-fiction, les films d'horreur et le fantastique pour développer une œuvre subversive et critique envers l'Amérique et les valeurs qu'elle prétend incarner ». Pour le rencontrer, rendez-vous à Paris le 4 mars 2017 !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier