Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec Les Goonies

Publié

À vos fourneaux avec Les Goonies

Fort en aventures (et en chocolat !), le teen-movie de Richard Donner met en scène une bande de sept gamins d’Astoria, partie sur les traces d’un pirate nommé Willy Le Borgne . Alors en quête d’un trésor mystérieux, Mickey, Bagou, Data, Brand, Andy, Stef et Choco rencontrent sur leur chemin les frères Fratelli , fraîchement échappés de prison et accompagnés de leur bourreau de mère. Et qui dit soif d’aventures dit forcément petit creux … voir même gros creux pour certains ! Souvenez-vous du personnage de Laurent, surnommé Choco par la bande des Goonies . Toujours à l’affût de la moindre miette de chips ou d’une glace à l’italienne tout juste sortie du réfrigérateur, il angoisse autant de rater l’heure du déjeuner que de se faire couper les doigts par des meurtriers ! Focus sur les ingrédients (au sens propre) de ce succès qui nous ont fait saliver il y a maintenant trente ans.

LesGoonies

Part de pizza dans la main gauche et milkshake dans la main droite, la première scène du film dans laquelle apparait Choco donne le ton pour la suite ! Son appétit gargantuesque n’est plus un secret pour personne, et surtout pas pour les autres Goonies, qui n’hésitent pas à lui infliger la danse du « Bouffi-Bouffon » (Truffle Shuffle en version originale). Consistant tout bêtement à remuer sa graisse en grimaçant et en déblatérant des paroles inaudibles, ce rituel ridicule lui permet d’accéder à l’antre de la bande : la maison des Walsh, menacée d’être rasée par un promoteur souhaitant y implanter un terrain de golf.

Affublé comme son père d’une chemise à fleurs et d’un pantalon à carreau, le petit joufflu se confie de manière honteuse à la famille Fratelli lors de la scène du mixeur . Laurent avoue avoir fréquenté une colonie spéciale pour les enfants gros lorsqu’il était plus jeune, mais qu’il a craqué au bout de quelques jours et s’est fait renvoyer de l’établissement. Cependant, si la gourmandise est un vilain défaut, elle permet néanmoins à Choco de faire tellement pitié aux brigands, qu’ils finissent par lui apporter de la glace au chocolat à foison pour le faire taire. Il en faudra plus pour lui fermer son clapet car même la bouche pleine Choco a toujours des choses à dire !

« Quand j’ai l’estomac qui gargouille ça sent les ennuis »

Véritable estomac sur pattes, son appétit légendaire lui joue parfois des tours. Comme lorsqu’il pénètre dans le vieux restaurant du phare à la recherche de la moindre portion de nourriture. « Ça sent les glaces, les glaces à l’italienne ! » se réjouit-il avant de découvrir malgré lui un cadavre congelé près du réfrigérateur (et avec qui il passera un petit moment d’intimité !). Ou encore lorsque les Fratelli s’empiffrent de pizzas aux poivrons et aux anchois , juste au-dessus de son nez. Difficile de résister surtout avec un tel odorat. Rendez-vous manqué cette fois-là avec la pizza mais ce n’est que partie remise puisqu’à la fin du film ses parents et sa sœur lui apportent sa pizza préférée.

ChocoCynoque

La nourriture est également facteur de rencontres pour Choco. Ficelé près d’une télévision dans le repaire des Fratelli, il y rencontre Cynoque , un monstre difforme enchaîné et mal-aimé de la fratrie Fratelli. Alors qu’il bave devant une émission culinaire dans laquelle est préparé un gâteau au chocolat , Choco et sa générosité sans bornes dégaine illico une barre chocolatée américaine de la marque Baby Ruth . S’en suit une scène complice entre les deux gourmands, puis la barre tombe au sol et la bête brise alors ses chaînes pour la ramasser. « Bah dis donc Msieur, je crois que vous êtes encore plus gourmand que moi » s’esclaffe Choco, heureux d’avoir croisé la route d’un autre glouton.

Les deux nouveaux meilleurs amis partagent la barre chocolatée , composée d’un mélange de cacahuètes entières, de caramel, de nougat et de chocolat (évidemment !). Croquante en dehors et fondante en dedans, elle ne suffit pas à combler l’appétit des anciens prisonniers, rendus dans le congélateur à la recherche de la glace ultime : chocolat/noisettes. Pour la petite anecdote, après la sortie du film à succès, la firme Nabisco, qui commercialisait à l’époque les barres au chocolat avant d’être reprise par Nestlé, a sorti un packaging spécial aux couleurs des Goonies avec Cynoque imprimé sur l’emballage. Si comme Cynoque et Choco, l’envie vous prend de déguster une douceur chocolatée 100% gourmande, nous vous en livrons ici la recette.

LesGoonies2

Pour douze barres chocolatées biscuitées au caramel, il vous faudra :

  • 200g de chocolat de couverture au lait Ghana
  • 50g d'amandes en bâtonnets caramélisées
  • 100g de farine
  • 60g de beurre
  • 30g de sucre glace
  • 30g de poudre de noisette
  • 1 jaune d’œuf
  • La moitié d’un sachet de levure chimique
  • 50g de glucose cristal, de l’eau
  • 1g de sel
  • 150g de sucre en poudre
  • 100g de crème fleurette
  • 1 cuillère à soupe de beurre mou.
  1. Réalisez une pâte sablée aux noisettes en mélangeant la farine, le beurre, le sucre glace, la poudre de noisette, le sel, le jaune d’œuf et la levure chimique. Une fois la pâte prête, recouvrez-là de papier film en l’aplatissant légèrement puis réservez-là au réfrigérateur.

  2. Préparez ensuite le caramel fondant en faisant fondre le glucose cristal et l’eau dans une casserole. Ajoutez-y ensuite le sucre en poudre puis une cuillère à soupe de beurre mou en milieu de cuisson. Laissez cuire quelques minutes, ajoutez-y la crème fleurette et laissez refroidir. Une fois le caramel bien refroidi, étalez-le au rouleau à pâtisserie et placez-le entre deux feuilles de papier film avant de le mettre au congélateur pour qu’il durcisse.

  3. Découpez de larges bandes dans votre pâte sablée (10cm environ), préalablement passée au rouleau pic-vite. Positionnez les bandes dans votre four à 170° pendant 15 minutes.

  4. Dans la plaque de caramel, découpez des bandes de mêmes tailles. Posez les bandes sur les bâtonnets d’amandes caramélisées afin qu’ils adhèrent au caramel. Recouvrir ensuite chaque bande de caramel sur les bandes de biscuit à la noisette. Faites parallèlement fondre le chocolat au four micro-ondes et enrobez vos barres. Laissez-les durcir au frais.

Et régalez-vous !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier