Warner Bros. Actualités

Quand les séries s’emparent du grand écran

Publié

Quand les séries s’emparent du grand écran

Injustement mis en compétition par la critique lorsque celle-ci prédisait que le petit écran allait détrôner le grand en faisant son apparition dans les foyers des années 1950, Septième et Huitième Arts se répondent l’un l’autre. Alors que la création audiovisuelle actuelle donne l’impression d’être plus audacieuse et imaginative que jamais, elle offre une formidable source d’inspiration au cinéma, qui ne se prive pas pour revisiter feuilletons d’hier et d’aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des fans. Tandis que les inconditionnels d’Entourage pourront découvrir le prolongement du show HBO sur grand écran dès le mois de juin et que ça sera ensuite à Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E de galvaniser les spectateurs (16 septembre), coup de projecteur sur les accointances entre le cinéma et la télévision.

Depuis toujours, les cinéastes puisent leur inspiration dans des univers aussi variés que foisonnants et, si la littérature a un indéniable impact sur les scénarios que produit Hollywood, une autre tendance gagne du terrain : celle de l’adaptation cinématographique de programmes télé. Alors que la transposition peut sembler naturelle, elle n’en demeure pas moins vectrice d’un certain nombre d’enjeux. À la fois destinée à plaire aux téléspectateurs de la série initiale et à un nouveau public, l’adaptation peut soit prendre la forme d’un prolongement de l’œuvre originale, soit rebooter la franchise en revisitant le thème et les personnages à travers une nouvelle intrigue.

Pionnière de la série décomplexée façon HBO, Sex and the City a eu droit à son adaptation ciné en 2008, une dizaine d’année après la diffusion du pilote sur la chaîne câblée. Porté par le même quatuor de comédienne qu’à la télévision – Sarah Jessica Parker, Kim Cattrall, Kristin Davis et Cynthia Nixon – le film a su resté fidèle à la série tout en entraînant les spectateurs au cœur d’une nouvelle aventure romantique à souhait. Un pari gagnant pour Michael Patrick King, qui a ainsi redonné ses lettres de noblesse au show de Darren Star. Fort du succès de ce long métrage très attendu, le réalisateur a fait une belle surprise aux fans de la première heure en signant une suite dans la même veine que le premier opus.

Si Sex and the City s’est traduit par un diptyque cinématographique, ce n’est pas la seule série HBO à avoir été sensible aux sirènes hollywoodiennes. Mettant en scène le parcours plutôt chaotique d’un jeune acteur en devenir et de sa bande de potes, Entourage semblait prédestinée à connaître une seconde vie au cinéma. Véritable mise en abîme de l’usine à rêves que représente Hollywood, cette série signée Doug Ellin gagnera une nouvelle ampleur dès 17 juin prochain – date de sa sortie française – en conquérant des téléspectateurs avec un humour décalé et un casting faisant honneur au show dont le film est issu. Les puristes reconnaîtront ainsi à l’écran Jeremy Piven, Adrian Grenier, Kevin Connolly, Kevin Dillon et Jerry Ferrara dans les irrésistibles rôles qui les ont révélés.

Plus ancienne mais tout aussi captivante, Des agents très spéciaux (1964) retrouve une nouvelle jeunesse grâce à Guy Ritchie, devenu expert de l’adaptation depuis le diptyque évènement qu’il a consacré à Sherlock Holmes. Emmenée par l’alléchant tandem Henry Cavill / Armie Hammer, sa version cinématographique (Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E ) se profile comme le film d’espionnage de l’été. Au vu de l’efficace bande annonce qui a d’ores et déjà été dévoilée, le long métrage devrait marcher dans les pas du feuilleton dont il s’inspire, tout en ouvrant son univers à travers une nouvelle histoire punchy et riche en action.

Propulsé sur le devant de la scène par son rôle de Superman dans le Man of Steel de Zack Snyder, Henry Cavill rappelle que le registre de l’adaptation est aussi vaste que protéiforme. Les mordus de l’univers DC le savent : les superhéros sont les champions de l’adaptation. S’il s’agit en premier lieu de la transcription d’une BD vers la télévision, l’ensemble des différentes versions que Batman, Superman, Green Lantern et les autres personnages de comics connaissent sont liées. Films, feuilletons et animés permettent en cela d’élargir au maximum un univers qui paraît illimité.

Les possibilités sont donc infinies en matière d’adaptations, comme le montreront prochainement Entourage (24 juin) et Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E (16 septembre) !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier