Warner Bros. Actualités

Dunkerque : Quand Tom Hardy prend les armes

Publié

Dunkerque : Quand Tom Hardy prend les armes

Chaque nouveau projet de Christopher Nolan est toujours très attendu. C’est particulièrement vrai avec Dunkerque (19 juillet) , qui marque l’incursion du cinéaste dans le film de guerre. Un baptême historique loin de la SF, pour revisiter avec réalisme une page méconnue de la Seconde Guerre mondiale : l’évacuation de la ville de Dunkerque par les troupes britanniques. Renouant avec le cinéaste pour la troisième fois, Tom Hardy est coutumier des rôles militaires sur petit et grand écrans. Ici, il porte l’uniforme du pilote Farrier. Retour sur son magistral parcours.

Des débuts sur HBO

Né à Londres , comme Christopher Nolan, Tom Hardy a grandi dans le quartier de Hammersmith. Si la cinquantaine de rôles qu’il compte à sa filmographie renvoie l’image d’un colosse un brin taciturne , son jeu est plus protéiforme que ce que laisse paraître son imposante silhouette. Doué d’un vaste panel d’émotions, c’est dans le répertoire shakespearien qu’il a fait ses gammes et la sensibilité qu’il insuffle à ses personnages s’en ressent. Fils d’une peintre et d’un écrivain, le jeune Edward Thomas Hardy passe son enfance sous le signe de l’art.

Inception3

Avant d’adopter son nom de scène et de devenir le comédien émérite qu’on connait, il se forme au métier sur les bancs de la Richmond Drama School , puis intègre le Drama Centre de Londres afin de prolonger son cursus et se façonner une solide base. Aspirant à mettre en pratique ses acquis, Tom Hardy décroche son premier rôle à la télévision en campant le soldat John A. Janovec dans a mini-série HBO Frères d'armes . Déjà, le registre guerrier lui porte chance et ses prémices s’effectuent sous l’aile de Steven Spielberg et Tom Hanks.

La confirmation par le septième art

La transition avec le cinéma se fait dans la même veine mais pas à la même époque, avec La Chute du faucon noir (2001) qui prend pour toile de fond la guerre civile somalienne. Après une troisième fiction du même acabit, Legion of Honor , Hardy s’essaie à la science-fiction avec Star Trek: Nemesis , où il campe Shinzon. Jusqu’au milieu des années 2000, le comédien débutant multiplie les projets avec l’éclectisme comme ligne directrice. Après la série en costumes The Virgin Queen et une apparition dans le film d'époque de Sofia Coppola Marie Antoinette (2006), il se fait plus punchy dans dans l’enfiévré RockNRolla de Guy Ritchie et surtout dans Bronson .

MadMaxFuryRoad12

Campant le rôle-titre de ce glaçant biopic signé Nicolas Winding Refn, Tom Hardy livre une performance d’acteur acclamée par une presse unanime qui salue son impressionnante métamorphise physique et sa « composition extraordinaire » ( Le JDD ). Film de la consécration, Bronson lui offre son premier British Independent Film Award . L’année suivante, sa rencontre avec Christopher Nolan scelle son destin cinématographique. En 2010, il prête ses traits à Eames dans Inception , deux ans plus tard il enfile le masque de Bane dans The Dark Knight Rises et, à présent, il s’apprête à inscrire un troisième film à leur collaboration. Entre temps on a pu le voir dans La Taupe, Warrior, Des Hommes sans loi, Quand vient la nuit et Mad Max: Fury Road qui lui a valu de retrouver les bons auspices du Festival de Cannes. Cité à l’Oscar pour The Revenant et attendu dans le perfecto du 5e Mad Max , Tom Hardy ne manquera pas de faire sensation à l’affiche de Dunkerque .

À découvrir en formats IMAX et 70 mm dans les salles équipées le 19 juillet .

D’ici-là, retrouvez Tom Hardy dans le coffret Christopher Nolan en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier