Warner Bros. Actualités #DCSuperBattle : Santa Claus vs. Snowman

#DCSuperBattle : Santa Claus vs. Snowman

Publié

#DCSuperBattle : Santa Claus vs. Snowman

À part le Grinch , qui pourrait vouloir s’en prendre au Père Noël ? Chez DC, Snowman semble être un candidat idéal au poste, puisque sa glaçante réputation n’est plus à faire auprès des mordus de BD. À l’approche du 25 décembre, place à une battle qui rappelle que Noël ne se résume pas à la féérie du réveillon.

Santa Claus, le héros des enfants

Alias : Le véritable nom de Santa Claus est Agios Nikolaus , mais il possède de nombreux alias : Saint Nicholas, St. Nick, Père Noël , ou encore Kris "Crusher" Kringle .

Origines et avatars : Dans l’imaginaire collectif, le Père Noël parcourt le monde à bord de son traineau, pour offrir joie et présents aux enfants des quatre coins de la Terre. Plus internationale encore, sa version comics compile des versions traditionnelles issues de différents pays. Dans les pages des albums DC, Santa Claus apparaît comme la somme du Sinterklaas néerlandais, du Saint Nicholas belgo-germanique et du Père Noël . Philanthrope, il œuvre à faire le bien mais, contrairement à Superman et ses comparses, lui ne dispose que d’une nuit – celle du 24 décembre –pour mener sa mission à bien. Mission qu’il échafaude dans son quartier général du Pôle Nord, avec l’aide de ses petits elfes confectionneurs de jouets. C’est à John Constantine qu’on doit la libre relecture de sa légende, avec le reboot de la fin des années 2000. Fidèle à sa réputation d’outsider, Hellblazer situe la genèse de Santa Claus plus au sud que les paysages enneigés dans lesquels on a coutume de le voir. Selon lui, le gros barbu est en réalité originaire de la ville antique de Patara (Turquie) , où il a vécu aux 3e et 4e siècles.

DcComics333

En tant que jeune adulte, Santa Claus s’illustre en ressuscitant les morts. On lui attribue alors divers miracles . Il fera le bien pendant plus d’un siècle avant de s’éteindre à l’âge honorable de 136 ans . Cette première mouture du personnage trouve un second souffle avec la découverte d’une de ses reliques par Constantine. Après l’avoir rapatrié en Angleterre, le mage noir recrée l’esprit de Noël grâce à un rituel occulte. Sous l’égide du farfelu Lobo , on découvre plus tard une version alternative désenchantée , dans laquelle Santa Claus (rebaptisé Crusher) n’est pas présenté comme un bienfaiteur, mais comme un esclavagiste de lutins . À couteaux tirés avec le lapin de Pâques, il sera finalement tué par le mercenaire de l’espace Lobo, qui réserve le même sort à l’infortuné Rudolph . On est loin du conte de Noël à lire au coin du feu !

DcComics334

Mode opératoire : Bien qu’emprunté au folklore populaire, Santa Claus possède les qualités d’un justicier, au même titre que les super-héros de DC. Comme eux, il peut fendre les airs en volant . Le vieil homme préfère néanmoins se laisser guider par son fidèle Rudolph plutôt que de se munir d’une cape. De surcroît, son embonpoint fait planer un sérieux doute sur ses capacités à décoller sans son fameux traîneau. À l’instar des membres de la Justice League, il veille sur les citoyens et fait régner la justice en récompensant les enfants les plus méritants, ceux qui se sont bien comportés au cours des douze mois écoulés. Surtout, même s’il est déjà vieux, Santa Claus ne vieillit pas et est immortel. D’aucuns remettent en cause son don d’ubiquité, préférant penser que ses rennes sont véloces au point de parcourir le globe en une nuit. De quoi concurrencer Flash ?

Snowman : Let it snow

Alias : Son nom de naissance est Klaus Kristin .

Origines et avatars : Physiquement, Snowman possède à la fois l’aspect d’un bonhomme de neige et d’un yéti de la montagne. Être hybride résultant de la rencontre de l’homme avec son abominable cousin des neiges , il fait froid dans le dos. Son statut de bâtard du grand nord, ne fait pas de lui le Jon Snow de DC, bien au contraire. Repoussant, il vit tapi dans la région de l’Himalaya et ne quitte sa chère cachette que pour commettre ses larcins. Pour l’anecdote, une explication aux vols de bijoux pour lesquels il sera défavorablement connu est que ce butin lui permet de financer ses incessants voyages. En effet, supportant mal les températures supérieures à 0°C , Snowman passe son temps en quête d’un havre enneigé où être à l’aise. Mais le confort a un prix et, contrairement à l’adage, le crime ne paie pas forcément.

DcComics335

Issu du Batverse , cet abject personnage a été créé par Gerry Conway (auteur de plusieurs aventures de la Justice League) et Roy Thomas , illustrateur lauréat des Shazam Awards. C’est en 1981 qu’on aperçoit pour la première fois la blanche silhouette de Snowman, dans le Batman #337 . Paradoxalement, cet album d’introduction paraît au mois de juillet, faisant souffler un vent de fraîcheur sur l’univers du Chevalier noir. Pas à un paradoxe près, il porte un nom civil identique à Santa Claus, Klaus Kristin . Snowman est pourtant diamétralement opposé au Père Noël, comme c’est au camp des super-méchants qu’il appartient. Mentionné dans quelques jeux vidéo, il s’est essentiellement rendu célèbre en BD. Des déclinaisons existent : Abominable Snowman , face à Superman, et Blue Snowman contre Wonder Woman.

Mode opératoire : Les contours des sombres desseins qui l’animent demeurent flous, mais sa cruauté ne fait pas de mystère. Pris d’un accès de colère, Snowman tentera de faire s’abattre une tempête de neige sur Gotham , pour emprisonner la ville et ses habitants au sein d’un désert de glace. Doué d’une force surpuissante, il est en mesure de contrôler la neige et la glace . Comme à ses confrères du clan des Cold Warriors , ce sont ses armes de prédilection. Fort heureusement, Batman veille à ce que les plans de son monstrueux antagoniste fondent comme neige au soleil. Face à sa défaite, l’Homme-yéti fuit en direction de son Tibet natal. Le traquant sur ses propres terres, le protecteur de Gotham lui passera définitivement l’envie de revenir… Funeste destin que celui de Snowman, qui meurt en chutant du haut d’une falaise.

La battle : Oh oh oh…

Qu’on se le dise, tout le monde ne partage pas l’esprit de Noël et l’univers des comics ne fait pas de cadeaux . Il y a fort à parier que la confrontation de Santa Claus et Snowman serait houleuse si elle devait avoir lieu. Tous deux dans leur élément par -15°C, le Père Noël et le Yéti sont sur terrain neutre quand ils ont les deux pieds dans la neige . Tandis que le premier a l’art de réchauffer les cœurs, le second s’évertue à semer discorde et blizzard sur son passage.

DcComics336

La hotte pleine de jouets que Santa Claus porte sur son dos pourrait le handicaper, mais il en faut plus pour le mettre hors-jeu. Sa barbe blanche n’est pas le seul élément qui le rapproche des magiciens et, avec une bonne dose de féérie, qui sait, il pourrait peut-être parvenir à faire fondre le cœur de glace de Snowman … En cette fin décembre, on n’est jamais à l’abri d’un miracle de Noël ! Nous déclarons donc Santa Claus vainqueur de la battle .

Bonnes fêtes !

Et, pour les retardataires en panne de cadeau, n’oubliez pas que la version longue de Suicide Squad est disponible en Steelbook en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier