Warner Bros. Actualités #DCSuperBattle : Judomaster vs. Parallax

#DCSuperBattle : Judomaster vs. Parallax

Publié

#DCSuperBattle : Judomaster vs. Parallax

Entre les deux réveillons, Noël et Nouvel An, un peu de remise en forme ne peut pas faire de mal. Sans être un as du tatami comme Judomaster , ni un être aux pouvoirs démesurés comme Parallax , vous pouvez piocher de quoi tenir le rythme du marathon gustatif des fêtes dans cette DCSuperBattle athlétique !

Judomaster, ceinture noire de la justice

Alias : Judomaster possède deux alias masculins, Hadley « Rip » Jagger et Andreas Havoc , et un alias féminin, Sonia Sato .

Origines et avatars : Créé à l’origine pour Charlton Comics par Joe Gill et Frank McLaughlin , Judomaster est apparu pour la première fois dans le Special War Series #4 de 1965. Rebooté à trois reprises en plus d’un demi-siècle d’existence, il est loin d’être anecdotique et rappelle la fascination du comics pour son cousin nippon, le manga. Au pays du soleil levant, le judo est un art à part entière et pas un simple art martial. Judomaster le pratique chez DC à partir de décembre 1967. Sergent de l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale , sous le nom d’Hadley Jagger, celui qu’on surnomme Rip apprend le judo d’une experte : la fille d’un chef de clan japonais , qu’il a secourue et qui lui transmet son savoir en remerciement.

DcComics339

Père de Tiger , futur rugissant guerrier, ce premier héros judoka pose le socle du personnage. Il connaît une fin de carrière tragique quand Bane lui brise le dos, mais trouve un successeur autoproclamé en la personne d’Andreas Havoc. Introduit par Paul Kupperberg et Michael Collins dans le Justice League Quarterly #14 de 1994, ce super-méchant est le second Judomaster. Heureusement, la relève renoue avec les origines positives du combattant, car la troisième mouture se situe du bon côté de la justice. En féminisant Judomaster sous les traits de Sonia Sato en 2007, Gail Simone et Nicola Scott étendent sa légende. Ayant collaboré à la Justice League et aux Birds of Prey, la judoka sera paradoxalement une antagoniste de Tiger qui, en grandissant, s’est détourné de son père pour rejoindre les Yakuzas.

Mode opératoire : Quelle que soit la version dans laquelle il apparaît, Judomaster privilégie le combat à mains nues à toute autre forme d’attaque. Une aptitude qui a pour effet de déstabiliser ses adversaires et qui fait de lui un justicier n’ayant pas besoin de s’appuyer sur une batterie de superpouvoirs pour mener à bien ses combats. À la force de ses poings, il tente de faire triompher son idéal de justice et mieux vaut ne pas lui barrer la route. Spécialiste du judo , il est également capable de réaliser des prises empruntées à des arts martiaux connexes . On notera, enfin, que Sonia possède un avantage sur le Judomaster initial : un champ d’aversion qui la protège contre les assauts.

Parallax, une question de perspective

Alias : Parallax se réfère à plusieurs entités monstrueuses et anonymes.

Origines et avatars : Selon la définition, la parallaxe est « l’incidence du changement de position de l’observateur sur l’observation d’un objet ». Tout serait donc affaire de perspective et, au vu des faits d’armes du méchant éponyme DC, on comprend que l’illusion soit son domaine. Il a été imaginé par le scénariste Ron Marz et le dessinateur Darryl Banks dans le Green Lantern vol. 3, #48 de 1994. Effrayant au possible, Parallax représente la version maléfique d’Hal Jordan . Chargé de la lumière jaune de la peur , il est célèbre auprès des fans pour avoir pris possession du Green Lantern, mais ressemble à un gigantesque insecte dans sa forme neutre.

DcComics340

À la suite des bouleversements induits par le Flashpoint , le personnage évolue. Désormais, c’est Sinestro qui est à la manœuvre. Le super-méchant aux airs de sauterelle dorée a en effet trouvé plus fort que lui, puisque Sinestro le possède et se sert de lui pour semer le chaos à une échelle encore supérieure. Tel est pris qui croyait prendre ! Une mue qui contribuera à la sulfureuse réputation de Sinestro, qu’on retrouve au 15e rang des pires méchants d’IGN . Développé par Geoff Johns et Ethan Van Sciver , le concept des créatures Parallax constitue le cœur de l’arc narratif du personnage. Les gamers ont également pu voir ce méchant dans DC Universe Online et les cinéphiles dans le Green Lantern (2011) de Martin Campbell, doublé par Arkillo, Kilowog .

Mode opératoire : Capable de prendre possession de ses infortunées victimes, Parallax est avant tout un méchant à la force mentale illimitée. Esprit malin de la galaxie DC, il cherche à faire régner la terreur sur la Planète bleue comme sur Oa , la planète des Green Lanterns. Doué d’un haut degré d’altération de son enveloppe corporelle, Parallax donne l’impression d’avoir mille visages , tous plus angoissants les uns que les autres. Pouvant maîtriser l’écoulement du temps, il est aussi en mesure de voler et d’insuffler un sentiment de peur panique irrationnel à sa cible. Enfin, il peut manier l’énergie solide à sa guise.

La battle

Plutôt inégale, la battle qui opposerait Judomaster à Parallax serait celle d’un maître du judo contre un maître de l’esprit, à la puissance dévastatrice et sans aucun scrupule. Si chacun des personnages a eu l’occasion de revêtir d’autres formes au fil des ans, Parallax est champion de la métamorphose forcée . Un art qui dépasse celui du judo et qui l’ancre dans une dimension autrement plus dangereuse que les enchaînements techniques qui font la noblesse de Judomaster.

DcComics341

En dépit de sa bonté d’âme et de sa propension à mettre un adversaire K.O en quelques coups, Judomaster a un champ d’action restreint. Il pourrait faire chuter Parallax, mais on l’imagine mal avoir le dessus sur lui à l’issue du combat. Nous déclarons donc Parallax vainqueur de la DCSuperBattle !

Et n’oubliez pas que la version longue de Suicide Squad vous attend en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier